Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL EXTREME  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 0)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (239)
 Bandcamp (142)
 Chaine Youtube (246)

WILDERUN - Sleep At The Edge Of The Earth (2015)
Par MEFISTO le 25 Mai 2015          Consultée 5574 fois

Asseyez-vous confortablement sur ce versant de montagne d'un vert éclatant et fermez les yeux. Laissez le vent glisser sur votre visage et décollez, comme si vous étiez en train de dormir au bord de la Terre…

Votre marchand de sable bostonnais est WILDERUN, dont ce second disque est une pure réussite. Un excellent moyen de fusionner la poésie acoustique et la brutalité électrique, les grondements du noyau terrestre et la quiétude céleste, l'agression gratuite qui effraie et la caresse ultime qui réconcilie. Voici "Sleep At The Edge Of The Earth".

Les Américains proposent un éventail de curiosités instrumentales, dont les cordes exotiques et les variantes du synthé sont reines. Vous en trouverez la nomenclature dans la colonne de droite… Autant WILDERUN peut-il envoyer la sauce comme un gros bourru Black, sans artifices, autant peut-il charmer avec ses mélodies aériennes au lyrisme exacerbé. Le quatuor peut aussi compter sur le concours de deux guitaristes studio pour renforcer son côté farouche. Il a vraiment songé à tout ! Le dernier groupe Folk qui m'avait tant impressionné avec cette dualité "Jekyll/Hyde" est CRIMFALL. Les orchestrations sur "The Paths Unfolds" complétaient à merveille les facettes roots de l'ensemble, qui penchait aussi vers une musique guerrière.

Chez WILDERUN toutefois, il est difficile de mettre le doigt sur un concept clair. Une courte recherche nous apprend que le groupe s'inspire des ballades et chansons folk classiques américaines. Si vous voulez mon avis, la seule thématique qui prévale sur ce magnifique skeud est l'onirisme, tellement il y a de beauté qui s'en dégage, d'idées absolument géniales, qui transcendent le Metal et la musique Folk. L'amalgame des passages puissants, couplés aux pièces instru' et aux bridges sensas rendent "Sleep At The Edge Of The Earth" imprévisible et réconfortant en même temps. Si WILDERUN n'a pas son pareil pour battre le fer, il est aussi habile pour tremper la lame dans l'eau pour désamorcer ses propres explosifs.

Ainsi passent les 50 minutes de ce voyage au pays des légendes, à la portée universelle et au caractère intemporel. "Sleep At The Edge Of The Earth" possède tous les atouts pour être adulé longtemps, que ce soit ces ballades à la sèche, ces orchestrations mirifiques, ce chanteur pigeant dans le meilleur d'OPETH et de LEPROUS, ces chœurs festifs et épiques, ces mélodies et ces airs aussi grandiloquents que cette montagne embrumée. Quelle osmose, mes aïeux ! Rares sont les albums ces dernières années qui ont réussi à trouver le juste équilibre entre Metal extrême, Metal Atmosphérique, Metal Folk et Metal Prog. Vous avez sûrement votre courte liste en tête, mais moi, même si je réfléchis très fort, je n'arrive pas à en trouver plusieurs qui arrivent à nous faire adhérer à une formule aussi disparate et homogénéisée. Un pur nectar qui crépite en bouche et qui s'estompe dans des saveurs phénoménales, juste avant la prochaine goulée.

Je ne sais trop où se positionne WILDERUN sur l'échiquier du Metal Folk ou du Metal Prog ; disons qu'il les enjambe en lançant des défis de taille à la concurrence. Donneur de leçons, créateur imaginatif et future vedette de la sphère métallique, WILDERUN a pigé tous les jokers du jeu. Et il sait comment les utiliser, tel un maestro qu'on serait prêt à suivre jusqu'au bord de la Terre pour narrer les vénustés de ce monde.

Un très joli divertissement, un voyage trop court qui prend fin abruptement après un chapelet de trouvailles que n'importe quel groupe établi rêverait d'offrir.

Dire que WILDERUN est encore indépendant… Quelle honte !

Podium : (or) "The Faintest Echo (Ash Memory Part IV)", (argent) "The Garden Of Fire", (bronze) "Linger".

A lire aussi en FOLK METAL EXTREME par MEFISTO :


CRIMFALL
Amain (2017)
Jolie Finlande




WILDERUN
Veil Of Imagination (2019)
Mefisto est de retour avec un chef d'oeuvre !


Marquez et partagez








Par VOLTHORD, MEFISTO




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Evan Anderson Berry (chant, guitare, mandoline, melodica)
- Wayne Ingram (slide, mandoline, banjo)
- Jonathan Teachey (batterie)
- Daniel Müller (basse, hammered dulcimer, autoharp)


1. Dust And Crooked Thoughts
2. And So Opens The Earth (ash Memory Part I)
3. Hope And Shadow (ash Memory Part Ii)
4. Bite The Wound (ash Memory Part Iii)
5. The Faintest Echo (ash Memory Part Iv)
6. The Garden Of Fire
7. Linger
8. The Means To Preserve
9. Sleep At The Edge Of The Earth



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod