Recherche avancée       Liste groupes



      
HARDCORE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SICK OF IT ALL - Blood Sweat And No Tears (1989)
Par PINPIN le 1er Novembre 2014          Consultée 1956 fois

Quand je parle rencontre de nouvelles personnes et qu’on se met à parler musique, si la personne en question n’est pas amatrice de saturation il se produit toujours la même chose :

« Et toi Pinpin t’écoute quoi comme style de musique ?
- En ce moment du Hardcore.
- Du Metal quoi…
- Rhaaaaah, non c’est pas pareil, c’est une évolution du Punk.
- Bah de toute façon c’est que du bruit ce genre de musique
- Bon bah je sens qu’on va bien s’entendre… »

Quelque part on ne peut pas complètement donner tort à l’ignare ci-dessus : le Hardcore et le Grindcore se sont énormément prostitués au Metal durant ces deux dernières décennies. Souvent même ce sont ces mélanges qui sont les plus connus notamment le Death/Grind qu’on confond avec le Grindcore et le Metalcore qui est la partie émergée de l’iceberg Hardcore.

Tout ça pour dire que c’était mieux avant (mais ça on le savait déjà) puisque la différence était vraiment flagrante entre Metal et Hardcore. Le premier album studio de SICK OF IT ALL en est la preuve en musique, du pur Punk Hardcore old school, plus classique que ce pour quoi on les connait maintenant. Bien que SIOA ait sorti un mini-album deux ans plus tôt "Blood Sweat And No Tears" est le véritable départ de la distribution du groupe, et vous ne manquerez rien puisque cet album reprend les morceaux ré-enregistrés de la démo datant de 1987 et y ajoute quelques nouveaux.

Les pistes présentes sont très courtes, très énergiques, les tempi sont rapides, les mélodies simples et efficaces, et surtout elles laissent de la place pour les aboiements rageurs de Lou Koller. Globalement c’est du New York Hardcore bien maîtrisé très proche de CRO-MAGS et AGNOSTIC FRONT, avec une production un poil plus propre. Cependant SIOA a une particularité qui lui permet de se distinguer du lot : l’amplification et les pédales d’effets sur la basse. Contrairement au Metal ou il faut souvent tendre l’oreille pour entendre la basse, les groupes de NYHC en général accordent beaucoup d’importance à la basse. Mais chez SIOA c’est encore un cran au-dessus, la basse est sous stéroïdes et les compos proposent souvent des passages où les guitares se calment pour que le bassiste puisse s'illustrer. Et franchement c’est très réussi, ça marque les esprits et bien sûr ça fait office de moshpart en live.

Ce premier album c’est donc la vieille version de SIOA et c’est déjà très bien, on sent qu'ils ont déjà acquis une certaine expérience au fil des concerts underground. "Blood Sweat And No Tears" est taillé pour la scène, c’est simple, les morceaux ont d’abord été écrits pour être joués live, c’est seulement trois ans plus tard qu’ils se retrouvent sur cette galette. Ceci fait qu’il n’y a pas vraiment de mélodies et de morceaux marquants, c’est très agréable à écouter mais mis à part quelques punchlines ça ne reste pas longtemps en tête. Il faut dire aussi que se rappeler d’une vingtaine de morceaux n’est pas évident.

Les morceaux alternent entre des chansons revendicatrices et engagées et des pistes dont les paroles parlent de respect, d’amitié, de Dr.Martens dans ta face, ce qui est assez classique en somme. SIOA n’est pas là pour rigoler mais pour évacuer sa rage et cracher sa colère à qui veut l’entendre, pas de paroles humoristiques ici, on n’est pas chez NOFX !

Au final c’est un bon petit album, qui a du marquer la scène new-yorkaise à l’époque, mais qui aujourd’hui a vieilli. Pas forcément mal vieilli mais c’est daté, la production, le chant de Koller, le style musical, tout ça ancre l’album dans les années 80. Je mets donc 3,5/5 et j’arrondis au supérieur parce que je me rends compte que je l’écoute vraiment régulièrement, ce qui est bon signe.

A lire aussi en HARDCORE par PINPIN :


CONVERGE
No Heroes (2006)
John Doe




CONVERGE
Jane Doe (2001)
De l'acmé du Hardcore

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   PINPIN

 
  N/A



- Lou Koller (chant)
- Rich Cipriano (basse)
- Peter Koller (guitare)
- Armand Majidi (batterie)


1. The Blood & The Sweat
2. Clobberin' Time / Pay The Price
3. Give Respect
4. Breeders Of Hate
5. Pushed Too Far
6. Friends Like You
7. B.s. Justice
8. Rat Pack
9. Pete's Sake
10. Stick Together
11. G.i. Joe Headstomp
12. Alone
13. My Life
14. World Full Of Hate
15. My Revenge
16. No Labels
17. Disillusion
18. The Deal
19. Injustice System!



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod