Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Skew Siskin, American Dog
 

 Site Officiel (255)
 Site Francophone (270)
 Facebook (255)

NASHVILLE PUSSY - Up The Dosage (2014)
Par CHAPOUK le 3 Septembre 2014          Consultée 2493 fois

NASHVILLE PUSSY c’est un groupe qui fait de la musique « d’autoroute ». Non, non je ne bâche pas gratuitement le groupe, au contraire il faut prendre l’expression positivement. Ce skeud tu peux le mettre dans ta bagnole quand tu fais de la route sans problème, il te fait carrément oublier un itinéraire monotone (enfin tant que t’es pas coincé dans des bouchons), et même te donne envie de faire des détours pour le terminer pile-poil à l’arrivée et pas avant. « Highway To Rock » les copains !

D’ailleurs la référence aux Australiens survoltés est assez facile à comprendre : lorsqu'on observe la pochette premièrement, lorsqu'on écoute les soli inspirés de miss Suys, et puis surtout lorsque l’on se prend pour la première fois dans les oreilles un morceau comme "Pilbilly Blues", qui a vraiment un parfum de "Let There Be Rock" en plus crado, ou encore "The South’s Too Fat To Rise Again" et "Beginning Of The End" qui ont en plus, de par l’aspect du chant, un côté Punk à la PISTOLS.

Ce nouveau NASHVILLE n’est pas aussi monotone que son prédécesseur. La preuve on attaque le skeud par du DEEP PURPLE ("Everybody’s Fault But Mine"), on le poursuit avec du MOTÖRHEAD ("Rub It To Death"). On prend juste le temps de faire coucou à JUDAS PRIEST sur une intro ("Till The Meat Fall Off The Bone") et on file rencontrer SKEW SISKIN qui a fusionné avec GIRLSCHOOL ("Taking It Easy"), puis on passe chez ZZ TOP ("Up The Dosage") et chez BLACK SABBATH ("White And Cloud") avant d’aller faire un tour du côté de Johnny CASH ("Before The Drugs Wear Off" et "Hooray For Cocain, Hooray For Tenessee"). Autrement dit on trouve beaucoup d’influences flagrantes mais qui ne virent pas pour autant au plagiat. Le groupe sait garder sa patte grâce aux chœurs/chants féminins et au chant de Blaine qui a ce timbre si particulier : à la fois proche de Lemmy pour le côté « je me gargarise tous les jours au whisky » et proche d’un tas de chanteurs de groupes Punk pour le côté parfois nasillard, parfois gueulard, parfois vicieux…

La Chatte De Nashville nous propose quelque chose d’un peu plus innovant sur ce "Up The Dosage" : on a droit à un son plus propre qui sert parfaitement les morceaux plus calmes voire groovy comme "Everybody’s Fault But Mine" par exemple, sans pour autant sacrifier les origines sudistes et Heavy Punkisantes du groupe. Et que demander de plus ? Sérieusement, on a des morceaux qui font taper du pied, d’autres qui te font bouger comme Steven Tyler dans sa salle de bain, d’autres qui ont pour but de satisfaire les amateurs de Rock Sudiste/Country, un autre pour les amateurs de chant féminin... En plus, dans l’ensemble, tous les amateurs de Hard Rock/Heavy s’y retrouveront et voire même quelques keupons ! Franchement elle est pas belle la vie à NASHVILLE ?

"Up The Dosage" ne convaincra peut être pas tout le monde, certains pourront le trouver bien plat, mais il faut prendre ce skeud pour ce qu’il est, un moyen de passer un bon moment sans trop se prendre la tête, car en fouillant un peu on peut effectivement trouver quelques redites. Mais les Géorgiens raviront néanmoins un bon nombre de fans, car il semble que cet album dévoile une certaine maturité chez NASHVILLE PUSSY. Et c’est très agréable, le groupe sans tourner le dos à ses expériences passées, est dans une dynamique plus technique et plus inspirée, qu’il continue sur cette voie !

A lire aussi en HARD ROCK par CHAPOUK :


AEROSMITH
Nine Lives (1997)
Miaou miaou

(+ 1 kro-express)



AC/DC
If You Want Blood.... (1978)
If you want good stuff... You've got it!


Marquez et partagez







 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Blaine Cartwright (chant, guitare)
- Ruyter Suys (guitare)
- Jeremy Thompson (batterie)
- Bonnie Buitrago (basse)


1. Everybody's Fault But Mine
2. Rub It To Death
3. Til The Meat Fall Off The Bone
4. The South's Too Fat To Rise Again
5. Before The Drugs Wear Off
6. Spent
7. Beginning Of The End
8. Up The Dosage
9. Taking It Easy
10. White And Cloud
11. Hooray For Cocaine, Hooray For Tennessee
12. Pillbily Blues
13. Pussy's Not A Dirty Word



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod