Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

1991 1 From Beyond
1996 Promise
2014 Back From Beyond
 

- Style : Cancer, Crypta
- Membre : Cradle Of Filth, Nattravnen
- Style + Membre : Death, Obituary

MASSACRE - Back From Beyond (2014)
Par DARK MORUE le 24 Avril 2014          Consultée 2761 fois

Les comebacks, ça devient juste n'importe quoi là.
Les gens disent que c'est une mode, avant j'y répondais "mais arrêtez de vous plaindre et laissez les groupes faire ce qu'ils veulent merde !" mais là ça devient limite trop. Sérieusement, il manque qui dans les anciens ? Même DEATH, NOCTURNUS ou DEMIGOD sont présents pour faire du live ! Et allez que des groupes plus mineurs comme PURTENANCE, CONVULSE, ou PYREXIA se ramènent aussi d'entre les morts... La prochaine étape c'est quoi, un album de NECROPHAGIST ? Bon, c'est toujours ça de pris, mais quand même. En l'espace de genre 2 ans on a vu 90% de la vieille scène revenir sur le devant, tourner et ressortir des albums. Pourquoi maintenant, précisément en ce début des années 2010, ça j'en sais rien.
Et du coup il n'était juste pas possible que MASSACRE reste dans son coin. Groupe mythique s'il en est, auteurs de leur unique "From Beyond" et sa pochette rose cultissime qui ravit les amateurs de Death qui Thrashe. Hein ? oui, c'est leur seul album. "Promise" ? Connais pas.

De retour donc, 23 ans après le premier opus (ah quand même) et un titre semblable en mode "hey regardez on joue la même musique" avec aussi une pochette en forme de clin d’œil tellement appuyé qu'on s'en fracturerait les paupières. L'au-delà revient. Au moins les gaillards sont honnêtes quant à ce qu'ils vont nous proposer. Mais d'ailleurs, les gaillards en question, c'est qui au juste ?
Eh ben, Rick Rozz et Terry Butler, les deux illustres ex-DEATH, reprennent du service et ont donc recruté pour l'occasion un nouveau bassiste tout neuf ainsi qu'un nouveau chanteur. Je sens que certains viennent de faire une crise cardiaque. Alors je vais mettre les choses au clair.
Déjà, je ne suis à la base pas le plus gros amateur du monde de "From Beyond". Possopo non plus certes mais globalement faut pas l'écouter quand il parle de Death vu comment c'est un rageux (je vais me faire haïr je sais). Disons que MASSACRE est un peu trop Thrash et léger pour moi, que c'est typiquement le genre de Death US bardé de riffs mais que je n'arrive pas trop à apprécier. Toujours est-il que je reconnais l'excellence de l'opus de 1991 bien qu'il ne tourne pas régulièrement en ma demeure. Et du coup, j'entends les fans hurler d'ici. "Mais où est Kam Lee ? Noooon MASSACRE n'est rien sans Kam Lee, aaaah non Kam Lee reviens je veux jouer avec ton zizi aaaaah". Non, chut.

Kam Lee est un pilier de la scène, un sacré vocaliste. Est-il l'unique argument de vente de MASSACRE ? Non. D'ailleurs j'ai toujours trouvé sa voix particulièrement faiblarde sur "From Beyond", là où je salue ses performances chez MANTAS et plus récemment BONE GNAWER. Un vocaliste culte avec une énorme aura mais en aucun cas un maître inégalable. Et du coup ben... Ben le petit nouveau Edwin Webb s'en tire carrément avec les honneurs, en imitant les gimmicks de son prédécesseur, avec les alternances et métissages de growls et de chants criards, et un timbre au final proche. Du coup, tout a été fait pour que "Back From Beyond" soit simplement une version 2.0 du premier opus, même style de riffs, mêmes lignes de chant, mais une énorme production moderne avec 12 guitares, complètement surfait et une batterie en plastique. Voilà, donc MASSACRE en 2014, ça ressemble à un peu tout ce qui a été fait depuis, mais ça le fait assez bien. Enfin...

Disons que sur la forme, y a rien à redire. C'est bourré de riffs qui dézinguent (aller "Hunters Blood" dans ta gueule), ça joue comme il faut, brutalement, ça respire le Death Metal, bref c'est cool et c'est ce qu'on veut en entendre. En surface. Parce que le chant a beau être impeccable, le jeu de guitare jouissif, le son percutant et moderne, les compositions ne suivent pour la plupart absolument pas. Toujours mid-tempo avec quelques accélérations qui Thrashent un peu, les structures sont juste rébarbatives et les morceaux semblant construits sur 3 riffs enchaînés à la zob. Non mais sérieusement quoi, comment on peut ouvrir par un truc aussi immobile que "As We Wait To Die" ? C'est chiant toute la première moitié, et dés que ça accélère c'est tellement bateau qu'on a juste envie de devenir un iceberg. Et c'est ça pendant presque tout l'album, jamais ça montre vraiment les crocs, c'est genre la structure de base [riff lent 1]-[riff lent 2]-[riff lent 1]-[accélération thrashy]-[fin]. Et on recommence 10 fois. Même "Darkness Fell" qui commence assez bien n'est qu'un semblant de regain d'énergie mais ressemble au final juste à du DEBAUCHERY. Et DEBAUCHERY, ben c'est vraiment pas bien comme groupe.
Restent quand même quelques compos qui défoncent comme il faut, genre "Shield Of The Son" qui arrive à tirer du bien de sa recette ou un titre éponyme qui relève incroyablement le niveau en fin de course en nous offrant enfin un travail de composition impeccable et foutrement bien fichu.

Bref. Non, "Back From Beyond" n'est pas désagréable à écouter. Il y a en son sein tout ce qu'on attendait de MASSACRE. C'est juste que le tout est affreusement linéaire et sage, assumant complètement ses racines Old School mais ne tentant même pas d'aller de l'avant. Alors oui, il y a du bon riff, plusieurs pistes qui valent quand même le coup, et un hommage final à Hanneman assez brillant, mais... Mais pffff, ce que c'est pénible à écouter, on en est à taper du pied durant toute la seconde moitié de l'album tellement on commence à en avoir marre alors que paradoxalement, c'est la meilleure.
Du coup, on est devant le cas typique de l'album pas foncièrement mauvais et dégageant quand même un certain charme, mais qu'on aura jamais envie d'écouter tellement il y a mieux partout ailleurs dans le genre. On le descend donc bien gentiment, sans tailler gratos, mais en n'en pensant vraiment pas moins.

Pakamli : Une relecture actualisée du premier opus, pas désagréable mais d'une linéarité effarante, et pas particulièrement inspirée. Pas du tout indispensable.

A lire aussi en DEATH METAL par DARK MORUE :


AZARATH
Blasphemer's Maledictions (2011)
Géant maléfique sortant enfin de l'ombre




ADRAMELECH
Psychostasia (1996)
La Finlande, les gens, la Finlande


Marquez et partagez




 
   DARK MORUE

 
  N/A



- Edwin Webb (chant)
- Rick Rozz (guitare)
- Terry Butler (basse)
- Mike Mazzonetto (batterie)


1. The Ancient Ones
2. As We Wait To Die
3. Ascension Of The Deceased
4. Hunters Blood
5. Darkness Fell
6. False Revelation
7. Succumb To Rapture
8. Remnants Of Hatred
9. Shield Of The Son
10. The Evil Within
11. Sands Of Time
12. Beast With Vengeance
13. Back From Beyond
14. Honor The Fallen



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod