Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Gamma Ray, Helloween, Heavens Gate

CHROMING ROSE - Insight (1999)
Par GEGERS le 8 Novembre 2013          Consultée 1459 fois

Quelle est la démarche ? Quels sont les événements, les écueils de l'existence, qui ont amené CHROMING ROSE a se faire tour à tour le porte-drapeau d'un Speed Metal teuton à la HELLOWEEN (ses deux premiers albums), d'un Heavy Mélodique à l'européenne (les deux suivants) puis d'un Hard Rock électro-acoustique sur "Insight", son dernier album publié en 1999 ? La perte de vitesse du genre dans les années 90 y est sans doute pour quelque chose, mais pas seulement. Le groupe n'a semble-t-il pas suivi une démarche mercantile, mais bien les velléités d'évolution de ses membres, pour en arriver à cet ultime opus surprenant qui, si on le prend pour ce qu'il est, n'est pas vraiment honteux, malgré quelques ostensibles faiblesses.

"Insight", c'est tout d'abord une pochette à vomir. Les motifs, les caractères, tout est naze sur ce visuel qui donne à l'album un aspect peu engageant. La métaphore voulue par le groupe, celle d'une musique plus éclairée, plus "intelligente", ne fonctionne pas du tout, et l'on se sent repoussé plus que fasciné par cette pochette hideuse. L'idée, néanmoins, reste d'illustrer un contenu résolument différent des albums passés du groupe. Celui-ci s'est totalement débarrassé de son visage Heavy pour un Hard Rock très mélodique et mêlant, avec plus ou moins de réussite, acoustique et distorsion.

Le groupe fait preuve de réussite et d'inspiration à plusieurs reprises, malgré la difficulté de l'exercice de reconversion. Il y a, en effet, un véritable talent pour le genre qui transparaît à l'écoute des deux premiers morceaux, "Love" et "Wherever". Les mélodies, la performance vocale de Tom Reiners, le sens du refrain, tout fonctionne sur ces morceaux. Le groupe parvient à répéter l'exploit sur quelques titres, à commencer par la ballade "I Know Your Name" et "I Lied For You", surprenante par son énergie et son urgence.

Le reste alterne entre le moyen et le médiocre. En voulant insuffler une atmosphère bluesy, le groupe foire complètement son exécution du "I Feel You" de DEPECHE MODE, tandis que nombre de morceaux souffrent d'une influence New Wave loin d'être convaincante. Il n'y a rien ainsi à retenir de "Stay", qui ressemble fortement au "10 Light Years Away" de SCORPIONS paru la même année, de "Planet 7", totalement déconstruit et imbitable, ou de "Hypocrisy", dont l'aspect plus musclé ne convainct pas plus.

La reconversion de CHROMING ROSE aurait pu fonctionner, si le groupe s'était donné corps et âme au Hard Mélodique qui fonctionne fort bien sur un tiers de l'opus. En se fourvoyant sur des titres totalement désincarnés et peu inspirés, le groupe signe néanmoins un arrêt de mort qui surviendra quelques mois plus tard. Une triste fin pour un groupe de deuxième division teutonne toujours fort recommandable.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


CRYSTAL BALL
Dawnbreaker (2013)
Un retour que l'on avait pas vu dans nos boules !




The POODLES
Tour De Force (2013)
Au poil !


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Tom Reiners (chant, guitare)
- S. C. Wuller (guitare, basse, claviers)
- Harry 'bex' Steiner (basse, claviers)
- Tino 'tane' Mende (batterie, percussions)


1. Love
2. Wherever
3. Stay
4. Pain
5. I Know Your Name
6. I Feel You
7. I Lied For You
8. Planet 7
9. Tell Me
10. Hypocrisy
11. Wherever (the Private Version)



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod