Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACKENED DEATH METAL  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2003 Seepia
2007 1 Outre''
2009 Swarth
2018 Ion

PORTAL - Seepia (2003)
Par ENENRA le 22 Octobre 2013          Consultée 2374 fois

On s'est tous demandé un jour où l'autre jusqu'où pouvait aller la brutalité dans la musique, dans le Metal. Chacun en est allé à sa définition de la brutalité et chacun trouvait son point de non-retour : SLAYER, NAPALM DEATH, INTERNAL SUFFERING, LAST DAYS OF HUMANITY... Ça s'arrête globalement ici. La brutalité, très souvent ramenée à la rapidité d'exécution, fixe une sorte de limite dans la progression musicale du Metalhead. Quoiqu'on en dise, qu'un groupe joue trop rapidement n'a jamais empêché de comprendre ce qu'il tricote, au fond. Il faudra retourner en 2003 pour vraiment comprendre notre douleur. PORTAL déjà formé depuis presque 10 ans et ayant fait tomber du camion deux EPs annonciateurs depuis (tout le matos sera repris sur ce premier album) se lance enfin et publie "Seepia" et sa pochette au gramophone.

Et la quête de l'album le plus inécoutable du Metal, menée par chaque metalleux masochiste peut s'arrêter ici. Enfin.

Le voilà "Seepia", l'horrible, le tentaculaire, le sombre et le torturé. L'arnaque ? On est à deux doigts de le penser si on est du genre - et c'est tout naturel - à vouloir comprendre ce qui sort de nos enceintes. Il faudra beaucoup de temps et de patience avant d'arriver à ce stade d'écoute, de la résignation presque, laissant tomber la lutte contre les ondes, les laissant s'imposer à nous, se posant en victimes du vacarme ambiant. Mais en attendant on déguste. Faut dire que PORTAL ne rend pas la chose facile sur ce premier essai, le plus méchant. Certains, pour vous décrire, le son de cette infamie, vous résumerons l'affaire en un "INCANTATION-like" de bon aloi. Je veux bien. Mais ne vous attendez pas au sens classique du bidule, genre DEAD CONGREGATION, DRAWN AND QUARTERED, GOREPHILIA ou ECTOVOID. Ici on serait plutôt dans un "Onward To Golgotha" joué simultanément dans le bon sens et à l'envers, produit de manière totalement rêche et rugueuse, quelque chose qui t'effrite la peau quand il te passe dessus, avec les riffs qui se barrent en sucette toutes les deux secondes, qui couinent dès que possible et qui descendent aussi vite vers la Terre qu'ils ne grimpent vers les ciels ombragés des ténèbres.

Non, ne vous attendez pas à vous faire caresser doucement les oreilles, ne pensez pas que je grossis les traits, n'importe quel album de Blackened Death dits "de grottes" (par qui ? moi) qui fut influencé par ce petit bout de musique est bien plus abordable. Ici tout crépite, tout n'est que retournement de gravas dense et d'asphyxie violente, d'étranglement sous l'étau des guitares qui se resserre toujours plus à chaque cassure de rythme, à chaque ligne guitaristique tordue, qui elle-même se contorsionne pour sortir de cet enfer. Ça fuse de partout, ça retourne la cervelle et te plonge dans un tourbillon de notes malsaines et vicelardes. Si PORTAL faisait partie de ces groupes qui rendaient hommage à HP Lovecraft ("before it was cool" j'ai envie de dire), on est plongé ici non pas dans le réveil et le pas lourd du Cthulhu mais plus dans sa colère, dans sa décharge d'énergie toute brouillonne, toute électrique et bien agile. Tentaculaire, je le disais au début.

De la pléiade de groupes de Blackened Death torturés que l'on voit éclore ces derniers temps - je ne vais pas râler - aux albums les plus dingues du Black Metal ("Fas-Ite..." en tête), "Seepia" aura eu l'influence des grands, un album que personne n'a encore terrassé, surplombant sa progéniture, terrifiant et grimaçant.

Qui a dit que le Metal était fun ?


Feast upon the essences you so desire

A lire aussi en DEATH METAL par ENENRA :


ALTARS
Paramnesia (2013)
Death Metal de tess'




LVCIFYRE
Svn Eater (2014)
Hell On Earth

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   ENENRA

 
  N/A



- The Curator (chant)
- Horror Illogium (guitare)
- Werm (basse)
- Mephitic (batterie)


1. Glumurphonel
2. Vessel Of Balon
3. Tempus Fugit
4. Sunken
5. Atmosblisters
6. Transcending A Mere Multiverse
7. Antiquate
8. The Endmills



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod