Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Camel, Ufo, Uriah Heep, Rush, Rainbow, Kansas, Hawkwind, Emerson, Lake & Palmer, Deep Purple, Wishbone Ash

HÄLLAS - Conundrum (2020)
Par POSITRON le 22 Août 2020          Consultée 678 fois

Je vais pas vous refaire la très bonne chronique de Beagle mais je tenais à écrire ce petit étron textuel pour vous confier que cet HÄLLAS nouveau m'a un peu désarçonné à la première écoute. Le côté 80s de la face A, les petites touches AOR, une certaine volonté de poser de l'accroche, de dégainer du hook, de sortir du hit (carry oooon caaaarry oooon). Je m'attendais à un "Excerpts..." épisode 2 : le retour de la menace de l'aventure et, si le style du groupe est quand même clairement identifiable, surtout sur les trois dernières pistes, je peux vous confier que j'étais pas tout à fait prêt. En plus les 80s, pas tout à fait l'âge d'or du Prog. Si on y a fait des très bon disques c'est quand même une période un peu troublée pour le genre.

Il se trouve que les tubes sont des tubes (merci Posi, très intéressant ton observation) et que tout cela passe comme les meilleurs succès de BOSTON ou de TOTO. Couplés avec une face B qui nous rappelle qu'on écoute un groupe de Rock Prog' on se retrouve avec un album idéal pour l'été. Je ne me suis personnellement pas gêné et c'est sans doute l'album que j'ai le plus écouté en compagnie d'autres êtres humains cette année.

Est-ce que cet album est aussi bon que le précédent : pas vraiment. Est-ce qu'il n'est pas encore plus critiquable : bien sûr que si. Est-ce que j'ai une larme à l’œil sur le deuxième refrain de "Strider" : ça ne vous regarde pas. Est-ce que c'est quand même un des albums de l'année ? Je vous laisserais bien décider par vous même mais vous risqueriez de vous tromper en répondant non. Je ne vais pas quand même pas laisser nos lecteurs se tromper !

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par POSITRON :


PLINI
Sweet Nothings (2013)
Quatre rayons de soleil.




KING CRIMSON
In The Court Of The Crimson King (1969)
Au commencement était le verbe

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
   POSITRON

 
   (2 chroniques)



- Tommy Alexandersson (chant, basse)
- Marcus Petterson (guitare)
- Alexander Moraitis (guitare)
- Kasper Eriksson (batterie)
- Nicklas Malmqvist (claviers)


1. Ascension
2. Beyond Night And Day
3. Strider
4. Tear Of A Traitor
5. Carry On
6. Labyrinth Of Distant Echoes
7. Blinded By The Emerald Mist
8. Fading Hero



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod