Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (8)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2005 The 1st Chapter
2007 Isolate
2012 1 Nine
 

- Style : Pagan's Mind, Dream Theater, Symphony X, Bad Salad, Fractal Cypher, Thoughts Factory
- Membre : Zierler

CIRCUS MAXIMUS - Nine (2012)
Par HAPLO le 23 Avril 2019          Consultée 484 fois

Comme le dit si bien mon beau-frère Vince, que le destin ingrat a doté d’une oreille absolue et d’un sens inné de la technique-informatique-mécanique: “le problème des techniciens, ben c’est justement la technique !”.

La maîtrise technique dans l’art musical, c’est une donnée que les musiciens de CIRCUS MAXIMUS connaissent bien. Nous sommes en 2011-2012, les deux premiers albums du groupe norvégien ont cartonné dans l’univers Metal Prog et les éloges ne tarissent pas sur ces beaux jeunes gens talentueux qui ont démontré tout le savoir-faire attaché à leur art : des morceaux ultra techniques réglés au millimètre, des compos puissantes dignes d’un horloger suisse shooté au chocolat 99% avec en sus un vocaliste hors pair. Les références aux Maîtres spirituels de DREAM THEATER ne manquent pas, elles reviennent d’ailleurs sans cesse, comme pour calmer ces jeunes chevelus nordiques en leur rappelant sans doute que la technique, c’est bien, mais que les mythes ça peut certes s’imiter… Mais quant à les dépasser…

Leur troisième album “Nine”, dont on parle ici, reste un album composé indéniablement de morceaux et de prestations techniques. C’est néanmoins l’album d’une certaine rupture : une rupture avec laquelle CIRCUS MAXIMUS ne se prend pas les pieds dans le tapis, mais au contraire, progresse et démontre sa créativité et surtout surtout son indépendance vis à vis du grand frère du Théâtre du Rêve. Globalement, les titres se veulent plus aériens, posés sur des structures moins labyrintesques et moins triturées. Tout en mettant la barre très haut sur le degré de cohésion technique / synchronisation instrumentale du groupe, les musiciens osent aborder des thèmes et mélodies plus simples et gagnent ainsi en efficacité (ces quelques notes de piano au milieu de "Architect Of Fortune" !!!). C’est cette savante alchimie réglée entre prouesses techniques et une certaine simplicité accrocheuse qui fait de “Nine” un album hautement magistral !

N’ayant (déjà) plus rien à prouver sur leur degré de virtuosité instrumentale, les membres de CIRCUS MAXIMUS démontrent avec “Nine” que simplification ne veut pas dire perdition et qu’une rupture annonce peut être une nouvelle maturité… Seul l’avenir nous le dira ! En attendant, un 5/5 selon moi bien décroché et mérité pour cet album que tout metalleux (pas seulement les fans de DT) devrait avoir sur son lecteur préféré.

A lire aussi en METAL PROG par HAPLO :


FULL NOTHING
Full Nothing (2015)
Success-story argentine




REDEMPTION
Long Night's Journey Into Day (2018)
REDEMPTION : ça passe et ça casse .. la baraque !


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
   HAPLO

 
   (2 chroniques)



- Michael Eriksen (chant)
- Mats Haugen (guitares, programmation)
- Glen Mollen (basse)
- Lasse Finbraten (claviers)
- Truls Haugen (batterie, percussions)


1. Forging
2. Architect Of Fortune
3. Namaste
4. Game Of Life
5. Reach Within
6. I Am
7. Used
8. The One
9. Burn After Reading
10. Last Goodbye



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod