Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MÉLO ARABIQUE  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Melechesh, Odious, Septicflesh, Winterhorde, Ex Deo
 

 Myspace (652)
 Site Officiel (737)
 Bandcamp (461)
 Chaîne Youtube (902)
 Facebook (15)

AETERNAM - Moongod (2012)
Par JEFF KANJI le 28 Novembre 2022          Consultée 1759 fois

C'est bien avec ce deuxième album que les choses sérieuses commencent pour AETERNAM. Affichant ses progrès dans absolument tous les domaines, de la production à la précision d'exécution et, le plus important, la composition.

Si le côté patchwork du premier album est parfois encore présent ("Moongod", le final pas ultime "Hubal, Profaner Of Light"), on note dans ce marasme de bonnes idées et des influences très diverses (celle du Death Technique à la OBSCURA sur "Descent Of Gods", la dimension guerrière d'EX DEO ("Xibalba", SEPTICFLESH ça marche aussi) ou encore le Thrash qui surgit régulièrement dans le riffing (le démonte-nuque "Rise Of Arabia"), voire même inattendues, avec le retour des vocaux clairs (assez épars sur l'ensemble de "Moongod") qui sur l'ouverture rappelle le AMORPHIS contemporain.

Mais ce qui ressort le plus je trouve c'est cette sensation d'hybridation entre SEPTICFLESH (pour la gestion des blasts et des claviers, difficile encore de parler d'orchestre allié à un riffing parfois presque Rock cf "Cosmogony") et surtout le DIMMU BORGIR des années 2000, tant dans les ambiances mystico-horrifiques que les vocaux ultra travaillés d'Achraf Loudiy, et qui régulièrement porte ses fruits ("Invading Jerusalem", "Xibalba", "Descent Of The Gods"). L'aspect oriental est au final assez peu présent, "Iram Of The Pillars" en respiration bienvenue intégralement en chant clair, et "Idol Of The Sun" qui se distingue sans peine.

"Moongod" montre un AETERNAM en pleine progression, déjà très bon musicien, armé de cette production clinquante que nécessite une musique si arrangée (et au final pas tant que ça). En tout cas, l'arrangement global des titres est un modèle d'équilibre, qualité que AETERNAM va conserver, inspirant au niveau de ses riffs et des ambiances qu'il peut développer, même si la formule a encore besoin de mûrir.

A lire aussi en DEATH MÉLODIQUE par JEFF KANJI :


DESTINITY
In Continuum (2021)
Pas chauvin




IN FLAMES
Foregone (2023)
Flagelleur mental

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez



Par MEFISTO




 
   MEFISTO

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- Achraf Loudiy (chant, guitare)
- Maxime Boucher (basse)
- Alexandre Loignon (guitare)
- Antoine Guertin (batterie, percussions, orchestrations)


1. Moongod
2. Invading Jerusalem
3. Cosmogony
4. Iram Of The Pillars
5. Rise Of Arabia
6. Xibalba
7. Descent Of Gods
8. Idol Of The Sun
9. Hubal, Profaner Of Light



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod