Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MÉLO ARABIQUE  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace (145)

AETERNAM - Moongod (2012)
Par MEFISTO le 11 Mars 2014          Consultée 1950 fois

Le monde du « Metal oriental-arabique » commence sérieusement à imploser. D'un côté, on a les leaders du genre comme ORPHANED LAND et de l'autre, une panoplie de groupes aux influences diverses qui viennent injecter des styles compatibles comme le Black (MELESHECH) ou le Death Mélo, comme c'est le cas ici avec les Québécois d'AETERNAM, dont "Moongod" est le second et très joli album.

"Disciples Of The Unseen" avait été pour moi une excellente surprise avec justement cette facture arabique omniprésente livrée avec du muscle et des couilles mélodiques. J'ai lu quelque part qu'AETERNAM, c'est ARKAN avec du poil au ventre. Ça m'a bien fait rire. Bref, les Québécois poursuivent leur recherche sur "Moongod" en nous gratifiant de neuf morceaux ultra, mais ultra catchy, où les riffs, les orchestrations, percussions et instruments ethniques se marient pour un merveilleux banquet.

"Moongod" ne perd pas de temps pour ouvrir la lunette qui nous mènera à travers un désert où la guerre, les Dieux (ici Hubal, divinité pré-islamique), les légendes et l'histoire se confondent. Tout ça n'est qu'un prétexte pour enchaîner les bombes Death Mélo. Le riff de départ de quelques titres brûlera d'ailleurs le punch en trahissant la véritable nature du combo, qui se déguise en bédouin au lieu de vivre comme tel. Bon, les origines du chanteur et guitariste Achraf Loudiy ne sont pas à négliger, mais AETERNAM vient du froid nordique, alors il ne peut que présumer de l'essence guidant une formation qui a grandi dans cette culture. Il veut jouer dur, pas se taper le Coran assis sur un tapis.

Je peux toutefois vous assurer que le bluff est juste. Le groupe offre encore une fois un équilibre parfait entre bestialité et saveurs arabisées. À ce sujet, la meilleure réussite de l'album demeure pour moi la magnifique "Iram Of The Pillars", un sommet lyrique sur lequel AETERNAM montre jusqu'où il peut aller instrumentalement parlant. Les percussions, les chœurs et orchestrations foutent la chair de poule, les amis. Chapeau à Antoine Guertin pour ce beau joyau.

Autour de cette colonne ensablée, attendez-vous à une tempête de mélodicité de la part d'un quatuor qui veut en découdre et se hisser parmi l'élite du genre. Le riff et le refrain de "Moongod", la pièce-phare "Cosmogeny", le brûlot "Rise Of Arabia", la très ambiancée "Xibalba", le mid-tempo riche de "Descent Of Gods", le refrain de "Idol Of The Sun" ou la finale de "Hubal, Profaner Of Light", sont autant de moments de pur bonheur que je vous défie de ne pas réécouter en boucle. "Moongod" n'est pas un album compliqué ou pompeux, mais un disque parfaitement produit qui livre la marchandise sans peine. Bon voyage !

Là où d'autres se confinent dans un Metal oriental tranquille et poétique, AETERNAM fait ressortir la lave d'un des volcans les plus fascinants en frais de sonorités. Les fans de ce style qui ne juraient que par "Mabool" il y a quelques années savent de quoi je parle. Les tentatives pour atteindre une telle osmose ont été nombreuses, peu ont pu prétendre s'en approcher. Et je ne suis pas assez stupide pour comparer "Moongod", qui a sa propre niche « Death Mélo oriental » abordable, « dans les dents ».

Je peux quand même affirmer avec certitude que "Moongod" plante les graines de ce qui pourrait devenir la norme dans les prochaines années chez ces jeunes groupes qui visent à réinventer le Metal arabe et à créer de la magie autour de cette culture musicale unique.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par MEFISTO :


MERCENARY
Through Our Darkest Days (2013)
Ça se poursuit en beauté pour les Danois




AETERNAM
Disciples Of The Unseen (2010)
Orgie arabique... québécoise !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par MEFISTO




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Achraf Loudiy (chant, guitare)
- Maxime Boucher (basse)
- Alexandre Loignon (guitare)
- Antoine Guertin (batterie, percussions, orchestrations)


1. Moongod
2. Invading Jerusalem
3. Cosmogony
4. Iram Of The Pillars
5. Rise Of Arabia
6. Xibalba
7. Descent Of Gods
8. Idol Of The Sun
9. Hubal, Profaner Of Light



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod