Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK HARDCORE SUDISTE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace Officiel Du Groupe (175)
 Site Officiel (11)

CANCER BATS - Dead Set On Living (2012)
Par FENRYL le 3 Août 2012          Consultée 1899 fois

Voilà un groupe qui aura eu le mérite de se faire connaître par le bouche à oreille en ce qui me concerne. Cela faisait en effet quelques mois qu'on me parlait de ces Canadiens, en me vantant le potentiel sous jacent présent ici même.
Ce n'est donc qu'avec ce 4ème opus, "Dead Set On Living" que je peux enfin me forger une opinion "sérieuse" sur nos "bûcherons". Une nouvelle fois, outre Atlantique, on tente des expériences qui engendre des "monstres" attachants !

CANCER BATS nous délivre donc un mélange plutôt bandant de Punk (peu) Hardcore (beaucoup) mâtiné de relents de Southern Rock coré ! Rien que cela !
Certains parleront ainsi de Sludge mais bon je ne vais pas trop me lancer dans un exercice de sémantique aussi chiant qu'interminable.
Si les quelques gros mots présents ci-dessus vous causent un minimum, vous voyez sans doute de quoi je veux parler !
Si je remplace les genres par des noms de combo, on peut se faire plaisir en vous parlant de HATEBREED ou CONVERGE par exemple. Il vous suffit pour cela de vous prendre en pleine tronche les 3 premiers morceaux pour savoir que vous êtes dans du tout bon !
Dès les premières minutes de "R.A.T.S", tout y est : de l'énergie à revendre, des gros riffs gras à souhait, un chant burné et bien pêchu, … Le groupe envoie, sans doute tout ce qu'il sait faire, et il le fait vraiment bien. Il s'agit ni plus ni moins que du meilleur titre de cette fournée. On note d'entrée la voix hurlée/hardcorée de Liam qui ne laisse pas trop planer le doute : on a le droit de savourer un frontman qui ne fait pas semblant.
On peut d'ailleurs le retrouver aussi à l'aise au chant clair dès "Bricks And Mortar" sur le refrain. Suite à une intro très BLACK LABEL SOCIETY (!), on ouvre le débat sudiste ! Un riff break ultra démoniaque en taping plus tard, une guitare incisive lâchant également des harmoniques artificielles bien venues, bref, tout y est pour mon plus grand plaisir ! Par la suite, on savoure un "The Void", qui est une véritable tuerie bestiale à base de riffs gras Southern, tout droit sortis de la Nouvelle Orléans. Impossible de ne pas faire le parallèle avec KINGDOM OF SORROW (le projet de HATEBREED Jasta et DOWN/CROWBAR Windstein).

Pourtant, il existe des "prises de risques" : en effet, on peut alterner un son très DOWN ("The Void") avant de plonger dans un Stoner des plus énergiques avec un "Road Sick" sans retenue. "Drunken Physics" balance des couplets plus ronds, plus chauds dans le genre mais malheureusement un refrain des plus insupportables. Dommage et dommageable...

Mais CANCER BATS n'en oublie pas pour autant le son de ses débuts en nous replongeant dans des plans bien punk/hardcore avec l'hystérique "Old Blood" (mention spéciale pour le chant hurlé de Cormier), ou un "Rally The Wicked" un peu paumé en fin de partie (il faut dire que le titre part un peu trop dans tous les sens, sans trop de logique, ni de franche construction intéressante).

Au final, CANCER BATS et son "Dead Set On Living" sont une espèce de chaudasse allumeuse : on est immédiatement séduit par les premiers instants... Les deux tiers de la galette sont franchement réussis et enthousiasmants. C'est aguichant, on frétille à la vue des jolies formes en présence... Mais quelques brusques changements sur quelques pistes (baisse significative de créativité, trop de facilité, homogénéité flagrante, titres interchangeables), laissent apparaître une fraicheur parfois toute relative de la bombasse !
Bref, une métaphore pas franchement originale pour vous dire tout le bien que je pense de ce groupe et de cet opus même si un léger goût d'inachevé n'aura de cesse de me hanter... Pour vous dire franchement le fond de ma pensée et jouer franc jeu avec vous : j'ai au préalable parlé de "Sélection du site" pour ce "Dead Set On Living" avant d'ouvrir un peu plus les yeux et sans doute davantage les oreilles...
Néanmoins, je regrette de ne pas avoir pu les voir au moment du dernier HELFFEST car je pense que sur scène, CANCER BATS doit assurément se défendre et valoir son pesant de cacahuètes. Un groupe qui doit logiquement posséder une fan-base de connaisseurs.
A suivre donc...

Note réelle : 3,5/5.

Top : "R.A.T.S", "The Void", "Bricks & Mortar", "Road Sick".

A lire aussi en HARDCORE par FENRYL :


HATEBREED
The Rise Of Brutality (2003)
Superbe entrée au panthéon du Hardcore burné...




WALLS OF JERICHO
With Devils Amongst Us All (2006)
Le "direct dans ta face", épisode 2...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Liam Cormier (chant)
- Scott Middleton (guitare)
- Mike Peters (batterie)
- Jaye R. Schwarzer (basse)


1. R.a.t.s 
2. Bricks And Mortar 
3. Road Sick 
4. Breathe Armageddon 
5. Dead Set On Living 
6. The Void 
7. Old Blood 
8. Drunken Physics 
9. Bastards 
10. Rally The Wicked 
11. New World Alliance 



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod