Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL  |  STUDIO

Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : In Extremo, Saltatio Mortis, Nachtgeschrei, Folk Stone, Vogelfrey
 

 Site Officiel En Allemand (556)

SUBWAY TO SALLY - Schwarz In Schwarz (2011)
Par VOLTHORD le 16 Décembre 2011          Consultée 3035 fois

J’ai mal à mon SUBWAY TO SALLY.
Le petit Metro allemand vagabonde depuis deux albums, maintenant trois. Il s’enfonce peu à peu, il fatigue, il rouille, il redonde. Le manque d’attention sur ce groupe m’a toujours fait mal au cœur, jusqu’à ce moment où je me suis rendu compte que chercher à mettre mon petit protégé au devant de la scène Folk Metal était une croisade vaine autant qu’inutile, car SUBWAY TO SALLY, comme tous ses compères de la scène Mittelalter allemande (à l’exception, peut-être, d’IN EXTREMO… et je dis bien peut-être), devient rabougri, recycle toujours et encore ses idées (sans doute les chutes studios de "Nord Nord Ost"… depuis le temps). Bref, il devient inintéressant au possible.

Le mot d’ordre restera le même que sur ma chronique déjà désabusée de "Kreuzfeuer", et, alors que SUBWAY TO SALLY ne rajoute rien à sa recette, je vois mal ce que je peux rajouter à mon propos.
Je pourrais dire que "Schwarz In Schwarz" est plus folk. Le violon retrouve un rôle prépondérant, certes, le travail instrumental paraît plus dense. Mais les mélodies ne décollent, c’est souvent de la petite grandioserie, de l’épique de salon ("Kampfen Wir", j’en ai des boutons).

Alors encore, j’invoque, je répète, je rouspète : SUBWAY TO SALLY est un groupe Folk qui fait de plus en plus mal du Metal, alors pourquoi ne laisse-t-il pas tranquille la disto ? On pourrait par exemple se laisser balancer par la balladounette de "Bis In Alle Ewigkeit". Allons, faisons ça.
Mais mieux que ça, j’en viens au "Ins Dunkel" vierge de toute partie Metal. Et lui aussi est encore un peu touchant, mais c’est surtout parce qu’il convoque quelques souvenirs d’un "Seemannslied" absolument bouleversant.

Mais la plupart du temps, l’heure est au dynamisme, la batterie et les guitares se battent pour nous faire bouger (putain, j’ai même entendu un solo de guitare ? Allez, je donne une partie de ma reconnaissance à celui qui le trouve aussi !), mais ce joli morceau de bravoure est souvent cassé par un Eric Fish décidément de plus en plus grognon et de moins en moins touchant (même les chœurs les plus sympas de "Wo rosen Bluh’n" ne créent qu’un vague frisson). Et puis les riffs sont un peu comme d'hab', on a entendu largement mieux.

"Schwarz In Schwarz" s’écoute bien, je ne le nierais pas, c’est peut-être même un poil au dessus de "Kreuzfeuer" en terme d’ambiance générale. Mais voilà, je laisserai cet album de côté après avoir écrit les dernières lignes de cette chronique, donc ma sensibilité de fan me poussera à continuer logiquement à faire tomber ce groupe dans les abysses de la notation négative. Sinon, celui qui découvrira le groupe avec cette galette pourra presque aller jusqu’à l’équivalent émotionnel d’un 3/5. Peut-être que celui qui comprend quelque chose aux paroles pourra aller jusqu'à 4 (mais j'ai des doutes). Celui qui n’a pas déjà eu l’impression d’avoir trois fois fait le tour des idées du groupe envisagera peut-être un 2/5. Ça restait la note la plus ‘réaliste’ à mettre.

Mais bon, pas envie.

A lire aussi en FOLK METAL par VOLTHORD :


LUMSK
Troll (2005)
Folk metal féerique et magique...splendide

(+ 1 kro-express)



TANZWUT
Tanzwut (1999)
Bastonnage robofolklorique étonnant


Marquez et partagez



Par VOLTHORD




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Eric Fish (chant, flûte, cornemuse)
- Bodenski (chant, guitare, hurdy gurdy, geyerleier)
- Simon (chant, guitare)
- Ingo Hampf (guitare, instruments à corde)
- Frau Schmitt (violon)
- Sugar Ray (basse)
- Simon Michael (batterie, percus)


1. Das Schwarze Meer
2. Schlagt Die Glocken
3. Kämpfen Wir!
4. Bis In Alle Ewigkeit
5. Nichts Ist Für Immer
6. Ins Dunkel
7. Wo Rosen Blüh'n
8. Tausend Meilen
9. Mir Allein
10. Am Ende Des Wegs
11. Mmxii
12. Alles Oder Nichts



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod