Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : In Extremo, Saltatio Mortis, Nachtgeschrei, Folk Stone, Vogelfrey
 

 Site Officiel En Allemand (558)

SUBWAY TO SALLY - Mitgift (2014)
Par VOLTHORD le 6 Août 2014          Consultée 1072 fois

La ritournelle bretonnisante de "Ad Mortem Festinamus" entame avec fougue ce douzième album des Allemands folkeux de SUBWAY TO SALLY. Cornemuses et ciel étoilé, chœurs qui montent en puissance. C’est du très carré, mais après un "Schwarz In Schwarz" quasiment vide, je me disais qu’il y avait peut-être du potentiel derrière ce "Mitgift" (outre la pochette qui est par ailleurs plutôt tip top).

"Schwarze Siede" se présentait d’ailleurs comme un tube « typique » et bien boosté par une production enfin plus osée : les guitares prennent de l’embonpoint et un retour dans une modernité qui remue les fondations bien molles des deux précédents albums ne peut que faire plaisir. Sur des titres plus dramatiques comme le très bon "In Kaltem Eisen", les bidouilles électroniques donnent même une certaine plus-value. Inversement, dans les titres comme "Haus Aus Schmerz" qui frisent le vide d’idée, les « wadou wadou » incessants apparaissent comme un cache-misère assez pathétique.

Pour le reste, j’aurais l’impression de me répéter de chronique en chronique, mais ce tutti frutti médiéval se perd encore et toujours dans ses propres habitudes sans reproduire la dose d’émotion espérée. Le violon de Frau Schmitt a perdu de son aura dramatique, les chœurs sont devenus prévisibles, et même l’aspect folklo-orchestral semble répéter les mêmes mélodies. On se lasse de tout ce qui a été jalonné depuis "Nord Nord Ost" (à jamais la dernière véritable perle du groupe ?). Et ce n’est pas non plus vraiment nouveau : le chant d’Eric Fish se dégrade d’album en album et semble même limiter la portée mélodique des compositions.

Après quatre écoutes de l’album, je me faisais déjà plutôt bien chier. J'ai essayé d'insister pendant trois bons mois. Non, même si j’y ai cru pendant un instant et que "Mitgift" m’a fait plaisir aux premières écoutes, SUBWAY TO SALLY ne revient pas aux hauteurs de "Herzblut" et (encore mieux) "Nord Nord Ost". Et même si une nouvelle fois, j’avoue avoir entre les mains une galette bien composée, bien produite, et pas dénuée complètement d’idée (nettement plus que la précédente), mais je crois que je vais devoir me l’avouer : ce SUBWAY TO SALLY, il n’est vraiment plus fait pour moi.

A lire aussi en FOLK METAL par VOLTHORD :


RIVENDELL
Farewell, The Last Dawn (2005)
Folk metal. l'album de la maturité pour rivendell




EMPYRIUM
The Turn Of The Tides (2014)
La résurrection que l'on n'attendait pas tous

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Eric Fish (chant, flûte, cornemuse, hautbois)
- Bodenski (guitare, vielle)
- Simon (chant, guitare)
- Frau Schmitt (violon)
- Ingo Hampf (guitare, mandoline, flûte)
- Sugar Ray (basse)
- Simon Michael (batterie, percussions)


1. Ad Mortem Festinamus
2. Schwarze Seide
3. Für Immer
4. Grausame Schwester
5. Warte, Warte
6. Dein Kapitän
7. Arme Ellen Schmitt
8. In Kaltem Eisen
9. Vela Dare!
10. Haus Aus Schmerz
11. Coda



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod