Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH TECHNIQUE/PROG  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Irreversible Mechanism, Archspire, Gorod
- Membre : Chthe'ilist
- Style + Membre : First Fragment

BEYOND CREATION - The Aura (2011)
Par MEFISTO le 5 Septembre 2011          Consultée 4310 fois

Voici donc les nouvelles coqueluches en Death Technique... Ceux qui renifleront l'ombre d'OBSCURA et de leurs compatriotes d'AUGURY avant de les rejoindre et de, peut-être, les supplanter… Enfin, pour OBSCURA, faudra se lever tôt, mais rêver est une si belle gratuité ! Ceux qui avec ce premier album se classent déjà parmi les très bons combos du genre, ceux qui sortent de nulle part… J'ai nommé les Montréalais de BEYOND CREATION !

Le quatuor se situe dans la frange « lumineuse et colorée » du Death Technique, pas du côté brutal de la force. Ce côté « ATHEIST/DEATH/SUFFOCATION » à la sauce moderne, avec cette fretless si amusante avec ses rebondissements inattendus, cette batterie sans route tracée d'avance et cette guitare hurlante/chantante/mirobolante aux soli aériens et cosmiques bluffant toute raison. Ce Death-là.

BEYOND CREATION y ajoute une couche progressive pas piquée des vers, qui rend sa musique encore plus intéressante. Un morceau comme "Coexistence", par exemple, brosse un très large portrait de ce que les Québécois peuvent faire : de la violence complexe, de la mélancolie s'égrenant en cordes presque sèches, des bridges vaporeux à travers des javelots tranchants, laissant bouche bée l'auditeur. La tête de ce dernier n'en reviendra pas d'avoir à composer avec autant de revirements de situation, mais s'il est un fan aguerri d'OBSCURA ou même de GOROD, il pataugera dans le bonheur le plus complet. Le genre de fan qui aime les surprises à chaque plan, le coq à l'âne et la masturbation mentale. Nulle péjoration ici, qu'un constat : quand on préfère les trucs compliqués, on doit s'assumer. Et BEYOND CREATION, entre autres rejetons de son espèce, l'est.

Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un précoce talent pour les pièces labyrinthiques, oui, mais intelligemment bâties et les respirations salvatrices. Comme un type traînant la misère du monde sur ses épaules avec le cœur grand comme l'univers. BEYOND CREATION, agréable dans le choix de ses mélodies et riffs, mais austère dans sa coquille alambiquée, représente bien ce que le Metal peut offrir comme contradictions. Que l'on passe à travers des pièces tiraillées comme "Injustice Revealed", pouvant faire office de jam expérimental pour épileptique, ou qu'on se lance sur les murs grâce aux « petites vites » telles que "Le Detenteur" ou "Chromatic Horizon", on est certain qu'à chaque fois, la destination est nouvelle. Difficile d'entrer, mais ne cessez de cogner et le quatuor se transformera en hôte de qualité.

"The Aura" restera gravé dans ma mémoire pour une autre raison, plus évocatrice encore que l'ensemble de son œuvre : la dernière et magnifique plage, "The Deported", une orgie méthodique et progressive aux mélodies, soli et breaks hallucinants. Quelle façon magique de conclure un tel effort ! Écoutez-le, réécoutez-le, vous ne vous en lasserez pas tellement c'est joli…

La surprise passée, vous vous direz peut-être que BEYOND CREATION est un autre groupe de Death Technique copiant ses idoles de jeunesse ou expliquant à sa manière, avec les mêmes mots dans un ordre différent, la chute de l'homme vers l'ultime gouffre sans fond… Et alors ? Non seulement le fait-il bien, mais il y injecte une dose de dynamisme et de brillance non négligeable ! Pour un premier album, on touche là à un petit bijou !

Avec "Omnivium" d'OBSCURA, "Entity" d'ORIGIN et "Destroyers Of All" d'ULCERATE, "The aura" vient compléter mon carré d'as en Death Technique cette année jusqu'à maintenant !

Top : "Coexistence", "Omnipresent", "Social Disability", "The Deported" (x2 !)

A lire aussi en DEATH METAL par MEFISTO :


DESOLATE SHRINE
The Sanctum Of Human Darkness (2012)
Quand on est entré, la porte se verrouille...




VADER
Xxv (2008)
In vader we must


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
   DARK MORUE

 
   (2 chroniques)



- Kévin Chartré (guitare)
- Simon Girard (chant, guitare)
- Dominic 'forest' Lapointe (basse)
- Guyot Begin-benoit (batterie)


1. No Request For The Corrupted
2. Coexistence
3. Chromatic Horizon
4. Omnipresent
5. Injustice Revealed
6. Le Detenteur
7. The Aura
8. Social Disability
9. Elevation Path
10. The Deported



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod