Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Cradle Of Filth
- Membre : Ark, Conception

CREST OF DARKNESS - The Ogress (1999)
Par ROMDU le 1er Décembre 2002          Consultée 9148 fois

Crest of Darkness a été fondé par Ingar Amlien, bassiste chez les progueux de Conception.
Ben on peut dire que y'a pas de redondance ; en effet, Crest of Darkness ne risque pas de marcher sur les plates-bandes de Conception. Attention, l'innovation, le heavy au sens large et la mélodie n'ont pas été mis au placard ; mais bon, passer du heavy prog au black métal, c'est une transition un peu violente. Fuyez pas, on est loin de Marduk quand même.

Le black de Crest of Darkness possède une solide base heavy métal ; d'ailleurs, tout en restant foncièrement brutal, les clichés habituels sont soigneusement évités et les titres sont calibrés aux petits oignons. De bon gros riffs, qui n'inventent certes pas grand chose mais qui ont le mérite d'être plaisants et efficaces, dynamisent des morceaux longs mais jamais chiants.

De nombreuses parties plus fines et mélodiques, voire carrément atmosphériques, aérent l'album et lui donnent une certaine consistance, tout en permettant de bien appuyer sur l'ambiance glauque de ce "the Ogress". On nage ici en pleine SF glauque. D'ailleurs tout l'album est ponctué de divers effets sonores sympas ; hurlements, bruits de succion, râles d'agonie, échos de bruits de pas dans une caverne ( du genre " un truc pas normal va se pointer au prochain travelling " ), et j'en passe. Toute une palette de gais bruitages, qui, en exploitant tous les clichés les plus éculés du film fantastique, réussissent tout de même à faire leur petit effet.
Plus rarement, les effets sonores sont utilisés comme un élément musical, et on a droit a quelques boucles électros et samples discrets, très efficaces et c'est un côté qui mériterait d'être développé.

Roy Khan, chanteur de Kamelot ( et ex-Conception lui aussi ) vient pousser la chansonnette sur quelques titres, dont l'excellent et très heavy "Reference". Il apparaît uniquement pour le chant clair, ce qui contrebalance admirablement la voix de gargouille castrée de Ingar. Liv Kristin, qui officie habituellement chez Theater of Tragedy, fait de même ( visiblement elle interprète vocalement un personnage du concept de "the ogress". The ogress elle-même il me semble )

En définitive, un bon album de heavy black mélodique, ambiancé et conceptuel, pas transcendant mais qui se révèle être très agréable et bien ficelé, et qui se réécoute tout de même souvent et avec
plaisir.
Une remarque toutefois : ALLEZ PLUS LOIN ! Je veux plus de bidouillages électro, de bruitages, d'ambiances, de samples. Z'avez compris ? Bien, rompez.

A lire aussi en BLACK METAL :


TEMPLE OF BAAL
Mysterium (2015)
Respect.




SAVNOCK
Theophany (2009)
(Expulsum ex inritus - lacio tergum in inritus)


Marquez et partagez




 
   ROMDU

 
  N/A



- Ingar Amlien (chant,guitare,basse)
- Arve Heimdal (batterie)
- Jan Petter Ringvold (claviers)
- Lars Chr. Narum (claviers)
- Khan (chant sur titres 4 et 8)
- Kristin Fjellseth (chant)


1. Eucharist
2. Two Thousand Years
3. The Ogress
4. Reference
5. The Inheritance
6. Gift Of Grace
7. Euphoria
8. Sweet Scent Of Death
9. Her Crown



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod