Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK ATMOSPéRIQUE  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Suidakra, Einherjer, Mithotyn
- Membre : Funeral Mist
 

 Site Officiel (828)

THYRFING - Hednaland (1999)
Par VOLTHORD le 9 Décembre 2010          Consultée 2114 fois

"Hednaland", c’est l’album qui compile les deux premières démo de ce qui deviendra un groupe majeur dans l’avancement du Viking Metal comme un "vrai" genre, avec nullement de retouches au niveau du son.
"Hednaland" montre un THYRFING qui, dans sa forme embryonnaire , avait le charme du black scandinave découvrant les capacités immenses de l’apport du clavier. A l’époque, THYRFING faisait clairement du black atmosphérique, avec la naïveté et l’authenticité des mélodies d’époque, un son cracra, un chant cracra, des riffs cracra, et un tout qui, si on exclue le clavier cinq secondes, pourrait s’apparenter à un "raw black" que, dans la tentative de purifier sa musique ("Farsotstider" ou "Hels Vite"), THYRFING n’arrive plus vraiment à atteindre.

Alors oui, un album mélodiquement cracra.

La mélodie abonde, sans pour autant se vouloir aussi grandiloquente que sur "Valdr Galga" (album qui justement, sonne aujourd’hui un peu kitsch à cause de ses claviers). "Hednaland" est le "Stormblast" de THYRFING, un album véritablement atmosphérique, où la candeur des mélodies ne leur enlève pas un aspect ténébreux, presque démoniaque. Bien sûr, THYRFING utilise davantage des fausses flûtes que des effets atmo-zarb ou des claviers à clochettes, aspect qui à lui seul lui permettait de gagner facilement, à l’époque, l’étiquette folk (qui est, à mon avis, à revisiter pour le coup, comme "Hednaland", utilise vraiment des procédés similaires à ceux de DIMMU BORGIR, même en terme d’ambiance).

A côté de ça, on reconnaît un son de guitare crachinant et une riffistique lente dans la lignée de tonton BATHORY, changements de tempos et groove fin 80's à la clé. Une influence qui semble aujourd’hui s’être effacée de la tête des suédois. A côté de ça, le chant de Thomas Väänänen est déchiré comme jamais, et dans les quelques morceaux tirés de "Solen Svartnar", c'est un Jocke Kristensson tout aussi acharné qui donne la réplique, bien aidé par une réverbération qui lui confère une aura cradingue et trve comme jamais, si bien qu’un "Solen Svartner Pt2" avec sa mélodie qu’on croirait tiré des derniers EINHERJER deviendra aussi jouissif que contradictoire.

Mais alors boudiou de boudiou, pourquoi aucun des morceaux ne dépasse quatre minutes, et semble finir, constamment, là où on commençait à baver notre dark enthousiasme des grands jours ? Logique, on a juste deux démos mises bout à bout, donc bon, "première pierre, pas encore trop de maturité, les jeunes groupes toussa", mais bon, avec une telle qualité on aurait pu atteindre la qualité des "Valdr Galga" et "Vansennisvisor", et avoir un troisième ‘grand’ album de THYRFING aussi différent en terme de style et d’émotion que ses deux compères.

Et je vous laisse en vous glissant l’une des clés de l’album, morceau phare dans tout ce qu’a pondu THYRFING : "Vargavinter".

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par VOLTHORD :


SEAR BLISS
The Arcane Odyssey (2007)
C'est une belle nuit, une très belle nuit

(+ 1 kro-express)



DARZAMAT
In The Flames Of Black Art (1996)
Black sympho puissant et très original

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Jocke Kristensson (batterie, chant pistes 7-10)
- Peter Löf (claviers)
- Kimmy Sjölund (basse)
- Patrik Lindgren (guitares)
- Thomas Väänänen (chant pistes 1-3, 5, 6)


1. Intro
2. Hednaland
3. Vargavinter
4. När Slaget är Vunnet
5. Vi Gingo Ut I Strid
6. Färd Mot Thrudvang
7. Solen Svartnar, Part I
8. Solen Svartnar, Part Ii
9. Slaget
10. ...ty Mörkret Skall Falla



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod