Recherche avancée       Liste groupes



      
VIKING METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 7)
Metalhit
Lexique viking metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Suidakra, Einherjer, Mithotyn
 

 Site Officiel (660)

THYRFING - Valdr Galga (1998)
Par VOLTHORD le 23 Mai 2007          Consultée 5443 fois

Valdr Galga, c'est à la fois la soudaine et improbable émergence improbable d'une des figures de proue du VIKING METAL, c'est aussi l'un des meilleurs exemples (même encore actuellement) de l'utilisation brillante quoique prolixe du clavier sur un disque de black épique. Un an auparavant, DIMMU BORGIR explorait avec excellence les profondeurs et les vilenies d'un satanisme incroyablement glauque et grâcieux, de part son alliance de riffs tueurs et de nappes mélodieuses et accablées, et nous pondait l'une des pièces majeures du Black Metal: Enthrone Darkness Triumphant.

Un an plus tard, avec Valdr Galga, THYRFING saisit à son tour le flambeau d'un instrument parfois déclamé comme étant radicalement maléfique de par ses tournures TROP mélodiques ou supermarchesques, mais l'utilise avec brio, et sans aucune retenue ! Et c'est clairement casse-gueule de mettre le clavier en avant plan, surtout quand on s'adresse à un public black. Valdr Galga sonne comme l'avènement, voir la victoire de sonorités parfois peu authentiques et dont le surplus n'empêche absolument pas un vrai sentiment de jouissance pure ! Et toute la différence entre les claviers d'un Valdr Galga et la décrépitude exponentielle de ceux d'un Starfire Burning… de BAL SAGOTH, c'est que dans l'un on retrouve derrière des vrais structures puissantes, des vrais mélodies qui viennent dire bonjour à nos tripes de héros mésestimés de la société alors que dans l'autre on surnage dans l'obstination heroïc-fantasy kitsch sans véritable montée de testostérone (je sais que mon avis sur BAL SAGOTH n'est pas toujours partagé, mais tant pis). Cependant, dans les deux on retrouve une vraie volonté de varier les structures et les tempos.

Le prélude flamboyant est à l'image de tout l'album : mélodies tueuses, tantôt vertigineuses de grandiloquence, tantôt plus mélancoliques, parfois même accablées, petit détail qui rationalise le rapprochement avec le groupe norvégien cité un peu plus haut. L'image d'un Valhalla luxueux aux couleurs rougeoyantes de haine, de bravoure et de folie barbare, et tout en même temps habitée par une vraie féerie. Des couleurs aussi rutilantes que les non-armures de nos valeureux Vikings morts au combat, toutefois imprégnées très clairement par l'ombre du destin triste et irréfutable qu'on leur connaît.

Ici coule la bière (comme sur le morceau titre excellent!), le sang (comme sur tous les morceaux!), et peut être aussi du sperme comme le confirmerait les quelques cris orgasmiques féminins sur "A Moment in Valhalla". Enthousiasme barbare complètement magnifié par des guitares agressives ou plus mélodieuses, claviers intelligemment utilisés, rage portée par un Thomas Väänänen plus déchaîné que jamais (peut-être un peu trop?) … tout semble y être pour un album complètement imposant sans pour autant être "facile", en témoignent les perles que sont le poignant "Storms of Asgard", les chevauchants "Valdr Galga" et "Arising", l'emblématique "A Moment In Valhalla"...et j'en passe !

Non, je ne suis pas entièrement conquis par Valdr Galga, ayant mine de rien du mal à m'avaler d'un trait la galette à cause d'un certain excès claviérique. Cependant chaque morceau s'ancre dans un putain de savoir-faire que THYRFING n'avait pas encore démontré à l'époque. Ainsi l'année de sa sortie, cet album a retenti comme une véritable bombe dans le domaine du Viking Metal et même du Metal épique en général, et mon grâcieux 4/5 n'est que l'écho de la déflagration… Un album grandiose, grandiloquent, un peu trop parfois, pas toujours exceptionnel certes, mais imbriqué définitivement dans l'évolution du genre, et qui relève de l'exploit pour un si jeune groupe.

A lire aussi en VIKING METAL par VOLTHORD :


SORGSVART
Vikingtid Og Anarki (2008)
Moi, les mythes, l'anarchie...et rien d'autre




ENSIFERUM
Unsung Heroes (2012)
Un nouveau couronnement pour les finlandais


Marquez et partagez



Par BAST




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Thomas Väänänen (vocaux)
- Patrick Lindgren (guitare, chant)
- Kimmy Sjölund (basse, chant)
- Jocke Kristensson (batterie, chant)
- Peter Löf (clavier)


1. Prelude : Heading For The Golden Hall
2. Storm Of Asgard (
3. From Wilderness Came Death
4. Askans Rike
5. Valdr Galga
6. The Deceitful
7. Arising
8. Firever
9. A Moment In Valhala
10. Mimer’s Well



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod