Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK/THRASH METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Skeletonwitch
- Membre : Dimmu Borgir, Gehenna

NOCTURNAL BREED - Aggressor (1997)
Par FENRYL le 15 Mai 2010          Consultée 2238 fois

NOCTURNAL BREED est un groupe norvégien qui sait se faire remarquer, et ce, de plusieurs façons :
En proposant un line-up aguicheur : son bassiste de vocaliste S.A Destoyer et inversement (ex-GEHENNA, ex- SATYRICON) et son gratteux Ed Damnator, membre historique de DIMMU BORGIR (plus connu sous le pseudo Silenoz). Forcément, avec une telle carte de visite, on attire les regards comme une pute presque classieuse...
En nous gratifiant de lyrics branchés cul (et avec une série de clichés bien graveleux facilement dispos sur la toile... Mode "Très grande classe" !) avec par exemple "Locomotive Death", guerre et autres boucheries...

En se formant en 1996 autour des deux membres précédemment cités, NOCTURNAL BREED voit le jour et délivre une année plus tard son premier effort studio, en mode LP.
En 1997, le groupe nous sert donc un Black (aucun doute là-dessus à l'écoute des vociférations porcines de S.A. Destroyer comme le final du titre d'ouverture "Rape The Angels") sur lit de Thrash Metal.

Tantôt extrême ("Alcoholic Rites"), tantôt beaucoup plus ambiancé lorgnant sur un Black Sympho avec des claviers ("Rape The Angels") et des choeurs de vierges (sûrement plus du tout) effarouchées ("Dead Dominions").
Le principe est des plus simples : faire revivre les glorieuses heures des speederies de groupes tels que SODOM, KREATOR, voire même DESTRUCTION. Pour cela, le groupe nous balance des riffs catchy, secs comme des coups de trique, mais pas forcément des plus simplistes. Pour vous en convaincre, "Metal Storm Rebels" n'est pas des plus déplaisantes.

On rajoute de ci de là des sons de cloche ("Revelation 666"), des sirènes annonçant des bombardements ("Dead Dominions"), une reprise d'un groupe culte... de Death (allez comprendre la logique de l'entreprise !) en l'occurrence DEATH ("Evil Dead"), des sons de bouteilles s'entrechoquant ("Alcoholic Rites"), des explosions kitsch ("Evil Dead" !) et des soli sous amphétamines ("Evil Dead" encore une fois, même pour une reprise !) on secoue avec une prod' crue, sans fioritures, et on obtient un "Aggressor' qui défouraille sévère.
A ce titre, la palme revient à l'excellent "Maggot Master", qui combine vivacité d'exécution (sacré riff de la mort et solo burné) avec furie vocale. Un franche réussite que cette petite track.

Modeste et sans prétentions puantes, "Aggressor" sait se diversifier tout comme ses membres : S.A. DESTROYER nous offre ainsi un final MOTÖRHEADien sur le cul-tissime titre final ("Locomotive Death") avec une voix grasse à souhait n'ayant rien à envier à Lemmy !
Le travail au niveau des guitares proposé par Ed Damnation se rapproche parfois même de soli typés METALLICA période "Kill'em All" comme sur "Frantic Aggressor". Un des morceaux courts de cet album, l'un des plus répétitifs également...

Première tentative pour 45 minutes sans concession : NOCTURNAL BREED nous sert ici 11 brûlots alternant morceaux courts et ultra rapides techniquement parlant avec des compositions plus complexes et diversifiées.
Un bon moment qui ouvre une discographie qui va rapidement s'enrichir... La Bête est lâchée !

Note réelle : 3,5/5.

Morceau fétiche: "Maggot Master".

A lire aussi en BLACK METAL par FENRYL :


TOTALSELFHATRED
Apocalypse In Your Heart (2011)
Seconde merveille plus raw de BM dépressif...

(+ 1 kro-express)



SKELETONWITCH
Breathing The Fire (2009)
Quand les ricains nous font du burné

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- S.a. Destroyer (chant, basse)
- Ed Damnation (guitare)


1. Rape The Angels
2. Frantic Aggressor
3. Maggot Master
4. Nocturnal Breed
5. Evil Dead (reprise De Death)
6. Metal Storm Rebels
7. Dead Dominions
8. Alcoholic Rites
9. Revelation 666
10. Blaster
11. Locomotive Death



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod