Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Chinchilla, Pyramaze, Manimal
- Membre : Fargo
- Style + Membre : The Unity

MOB RULES - Radical Peace (2009)
Par BAST le 25 Janvier 2010          Consultée 5315 fois

C’était le 13 novembre dernier…
Quelqu’un frappe à la porte. J’embrasse le judas (un rituel) et glisse un œil à travers l’optique grossissante. J’éprouve de vagues difficultés à remettre la silhouette plantée derrière la porte. Ce visage aux reflets contrastés, clair-obscur produit par un sourire éclatant et un regard grave, m’est familier. Plus encore, cette tenue impensable à côté de laquelle un potiron passerait pour un canon d’élégance… Mais oui ! C’est MOB RULES, cette chère MOB RULES.

Je l’invite à entrer et analyse plus en détail son allure. Avec son pantalon constitué de bandes de cuir grossièrement enroulées, on croirait donner la réplique au Mel Gibson de Mad Max, film dont MOB RULES ne cesse de vanter les attributs depuis le début de la décennie. Quand mon regard glisse vers ses épaules couvertes d’un gilet en laine de mouton écrue, je retrouve l’écolo qui me contait la fresque anticipative "Temple Of The Two Suns". Troisième dissemblance, le pull à col roulé en lycra, la raie sur le côté et les lunettes d’un autre temps évoquent une prof d’histoire des années 80, matière à l’égard de laquelle MOB RULES ne cesse de développer son appétit.

MOB RULES, c’est une amie. Ses apparitions sont rares mais régulières. En général, deux années s’écoulent sans nouvelles (je viens de réaliser qu’elle a davantage tardé cette fois-ci). Voila une décennie qu’on se côtoie. J’apprécie sa compagnie. Etrangement, quand elle repart, je l’oublie aussitôt. Ce n’est qu’à son apparition suivante que je réalise combien elle m’a manqué.
Elle s’installe un mois, allonge parfois son séjour d’une ou deux semaines, repartant dès lors qu’elle estime avoir livré toute la substance de ses histoires ou qu’elle voit fléchir dans mes yeux la flamme allumée à l’instant où ses premiers mots ont empli l’espace.

C’est la sixième fois que MOB RULES s’invite chez moi. Plus encore qu’au cours des rencontres précédentes, elle est impatiente de me conter ses aventures. Depuis "Savage Land", l’objet de notre première rencontre, elles me plaisent. A chacune, MOB RULES attribue un titre et elle rassemble tous les titres sous un autre titre. Dès qu’un instant se libère, je la rejoins puis l’écoute…
…"Radical Peace", m’annonce-t-elle dans un murmure, en guise de préambule.

Le verre que je viens de lui servir à peine entamé, elle investit la pièce et entame son discours, vibrante d’impatience. Je la soupçonne de délivrer sa première histoire avec cette fierté que confère l’assurance des êtres appliqués. Il faut dire que "Children Of The Flames" est passionnante. MOB RULES l’a construite de telle sorte que l’auditeur ballote entre une oppression à peine supportable et un allègement délicat. D’abord, la discoureuse allemande riffe quelques mots lourds de sens. Puis elle allège sensiblement son propos, me poussant à présumer une suite heureuse. C’était un effet - comment aurait-il pu en être autrement alors qu’il est question des camps de la mort ? - car le refrain vibre d’une intensité saisissante. Un refrain qu’elle a dû travailler comme un avocat affute une plaidoirie délicate ; il n’est pas un mot qui ne porte. A plusieurs reprises, MOB RULES use sur ce titre de la même rhétorique, mais je sens bien dans ses intonations une frénésie croissante qui me prend au ventre. Après que les dernières syllabes eurent retenti, celles-ci semblent osciller longtemps dans mon cerveau, boules de flipper que se renvoient âprement mes tympans comme si leur proximité confinait au supplice.

Je ressors fourbu de cette première histoire. A ce moment, j’aurais pu douter de ma santé mentale et croire que je venais moi-même d’en vivre chaque événement. N’en tenant plus, je me couche, des couleurs changeantes plein la tête. L’impatience de me délecter de la suite perturbe mon sommeil.

Les journées s’écoulent à un rythme similaire, où l’éclaircie perce les nuages du quotidien le soir de nos retrouvailles. C’est alors l’occasion d’un nouveau témoignage. Parfois, je lui demande de répéter les histoires qui ont su gagner ma préférence, au point que je finis par les connaître par cœur. Comme "Warchild" qui me met à fleur de peau. La tristesse sincère de MOB RULES, quand elle évoque le destin des victimes de guerre, m’arrache des frissons. Ou comme elle me confie sa vision de l’assassinat ayant stoppé en pleine gloire John F. Kennedy. Dix-huit minutes durant, elle me dresse en émotions la chronologie d’un destin brisé. Ses mots me sont une musique soutenue. J’entends un piano mélancolique, une guitare électrique qui débite l’air en tronçons prêts à s’abbattre sur moi, une batterie sous les exclamations de laquelle les murs semblent sur le point de céder, prêts à m’offrir à la nudité du dehors qui, sur l’instant, m’effarouche, et une voix par-dessus, un timbre noble, tantôt vindicatif, tantôt caressant, portant le deuil d’une personne inconnue comme s’il s’agissait d’un parent proche.

MOB RULES est partie, à présent. Contrairement aux fois précédentes, je ne l’oublie pas. Probablement en raison des mots qui furent les siens, plus forts que d’habitude. Les moments passés en sa compagnie me reviennent parfois, quand je vaque à mes occupations, sans crier gare, me laissant dans un état chancelant, partagé entre l’amertume d’avoir vécu une expérience qui ne se renouvellera peut-être plus, et la force que la beauté sait insuffler à ceux qui s’en imprègnent.

A lire aussi en POWER METAL par BAST :


BLACK MAJESTY
In Your Honour (2010)
Power metal




EDGUY
Theater Of Salvation (1999)
Un INDISPENSABLE du Heavy post-revival

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez






 
   BAST

 
  N/A



- Klaus Dirks (chant)
- Matthias Mineur (guitare)
- Sven Lüdke (guitare)
- Sascha Onnen (clavier)
- Markus Brinkmann (basse)
- Nikolas Fritz (batterie)


1. Children Of The Flames
2. Trial By Fire
3. Warchild
4. Astral Hand
5. The Oswald File (ethnolution Part Ii - A Matter Of
6. Waiting For The Sun
7. The Glance Of Fame



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod