Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Chinchilla, Pyramaze

MOB RULES - Tales From Beyond (2016)
Par GEGERS le 14 Août 2016          Consultée 2012 fois

Avec 20 ans de carrière au cul, les Allemands de MOB RULES n'ont plus grand chose à prouver. Si leur évocation fait grincer des dents certains fans de BLACK SABBATH, leur musique provoque plutôt des réactions bienveillantes chez les amateurs de Heavy/Power mélodique, séduits par leurs précédents albums d'excellente facture. Ce huitième album du groupe est, après les deux réalisations plus "modernes" publiées en 2009 et 2012, un manifeste décomplexé de son savoir-faire et de son expérience. MOB RULES construit, avec "Tales From Beyond", un pont entre son passé et son présent, et enrichit sa discographie d'un de ses meilleurs albums.

C'est pourtant par un clin d'oeil et une référence appuyée à l'une de ses sources d'inspiration que débute l'opus. "Dykemaster's Tale", pièce épique de près de 9 minutes qui ouvre l'album, voit son introduction en arpèges de poser en référence directe à IRON MAIDEN, période "Dance Of Death". L'ensemble du morceau, des cavalcades rythmiques aux lignes de chant "punchy" de Klaus Dirks, constitue d'ailleurs un hommage à la Vierge de Fer. Plus loin dans l'album, d'autres clin d'oeil au groupe de Steve Harris se font entendre, à l'image de l'introduction du morceau "My Kingdom Come", le titre se transformant finalement en un petit "tube" Heavy Mélodique au refrain marquant, agrémenté d'un solo ébouriffant.

Varié, l'album alterne les ambiances et évoque bien souvent les premiers albums de la formation germanique. "Somerled", avec son intro à la cornemuse, se fait rapidement un titre Spimélo qui fleure bon le début des années 2000. Dans la même veine, "On The Edge" se fait sans aucun doute la pièce la plus immédiate de l'album, dotée d'un riff et d'un refrain qui, s'ils sont en effet porteurs d'une certaine nostalgie, sont également de petits bonheurs d'écriture, qui transforment ce titre en un manifeste de la maîtrise parfaite des MOB RULES. En ayant su retrouver une certaine fraîcheur juvénile, le groupe parvient à se faire percutant et actuel.

Le morceau-fleuve "A Tale From Beyond", découpé en trois parties distinctes, évolue pour sa part dans des sphères plus modernes, évoquant le Power "plombé" des albums les plus récents du groupe. Globalement mid-tempo, le titre combine passage calmes et plus burnés avec brio, les différentes parties s'agençant de manière naturelle. La seconde partie notamment, délicate et atmosphérique, fait la part belle aux ambiances sombres et visiblement complexes qui agrémentent de titre à tiroirs résolument inspiré.

La version deluxe de l'album contient une version réenregistré du morceau "Ghost Town", issu de l'album "Hollowed Be Thy Name" (2002) qui achève de construire ce pont entre passé et présent, pour un résultat grandiose. Pour un huitième album varié, MOB RULES a su faire le bilan de sa carrière et faire cohabiter avec aisance et naturel les différentes facettes de son identité. L'album idéal pour les fans de longue date ou pour les novices souhaitant découvrir l'univers de ces éternels second couteaux du Power Mélodique.

A lire aussi en POWER METAL par GEGERS :


EDGUY
Monuments (2017)
Photos de famille




BLACK MAJESTY
Cross Of Thorns (2015)
Le Speed Metal de papa


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Klaus Dirks (chant)
- Matthias Mineur (guitare)
- Sven Lüdke (guitare)
- Markus Brinkmann (basse)
- Nikolas Fritz (batterie)
- Jan Christian Halfbrodt (claviers)


1. Dykemaster's Tale
2. Somerled
3. Signs
4. On The Edge
5. My Kingdom Come
6. The Healer
7. Dust Of Vengeance
- a Tale From Beyond
8. Part 1: Through The Eye Of The Storm
9. Part 2: A Mirror Inside
10. Part 3: Science Save Me!



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod