Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ISKALD - Revelations Of A Reckoning Day (2008)
Par MEFISTO le 17 Décembre 2009          Consultée 2632 fois

Quand on sait traduire le norvégien en français, impossible de se méprendre sur la nature et le caractère d'ISKALD. « Froid comme la glace », voilà ce que votre transformateur lingual interne vous aura fourni comme équivalence dans la langue de Molière. Hum… Norvège, froid, glace… Plein de groupes me viennent à l'idée, mais vous êtes trop heureux de les énumérer dans votre tête en ce moment même, donc je vais taire cette énumération et vous parler plutôt de ce deuxième album du duo formé de Simon Larsen et Aage André Krekling, "Revelations Of A Reckoning Day". Lisez « révélations du jour du jugement dernier » selon les sacro-Saintes Écritures.

Ah et puis merde, crevons l'abcès : ISKALD se rapproche ostensiblement d'IMMORTAL. Il ne sert à rien de le cacher, vous y aviez déjà songé, surtout en voyant cette pochette bleu-gris sentant le -40 Celsius. Et cette image, à l'instar de la musique des Norvégiens, vous séduira tellement que vous rêverez d'être cet inconnu capuchonné à l'air patibulaire, planté dans un champ de frimas, devant une grange abandonnée par la chaleur de l'été. Vous voudrez d'ores et déjà être du party de glace, ça vous attire comme un aimant, avouez-le. Plus accessible qu'une grosse bête poilue des steppes comme ELITE, ISKALD est le parfait compromis entre le Black épique tempêtant et le Black pur et dur aux mélodies rasoir. La froideur et le style nous rappelleront aussi DISSECTION, défunt combo passe-partout à la lisière de la forêt noire à la clairière enneigée.

On en parcourt du pays à dos de Yéti avec le duo, ça il n'y a pas de doute, l'expérience ambiophonique au pays d'ISKALD est profonde et irisée. Bien que les tons soient grisonnants, les instruments sont une peau de mammouth posée sur des épaules frêles mais puissantes, surtout celles de Krekling, dont les descentes vertigineuses fournissent une bonne part du défoulement pimentant cet album archi mélodique. Austère tel un blizzard et abrupt comme l'inclinaison d'une falaise à 90 degrés.

"Revelations Of A Reckoning Day" et ses plages figées est surtout une avalanche de riffs dont il est facile d'isoler les vents. Des vents véhiculant des rumeurs de fin du monde, des souffles à mi-chemin entre les fournaises de mon maître et les existences turlupinées des nains foulant la surface. Le cri d'ogre de Simon Larsen, plus Abbathien que démoniaque, enfile l'aiguille aux endroits les plus sensibles et ses prouesses tranchantes aux cordes denses donnent un espoir aux accrocs des odes nordiques. Ses peintures sont peut-être floues, mais avec de bonnes jumelles, on peut apercevoir le pic de la montagne, caché derrière un alizé de mauvais augure.

Parmi les abondantes richesses de ce capharnaüm givré, impossible de ne pas être transpercé par "Ruin Of Mankind", avec sa guitare hurlante comme une bête épuisée, la dualité des tempos de "A Breath Of Apocalypse", tantôt tourmentée tantôt sage, l'épuisante bataille de neuf minutes des "Warriors Of The Northern Twilight" ou la superbe cerise noire "Dommedag" d'un sundae sanglant à consommer très froid.

Je me surprends parfois à toiser cet être capuchonné en le remerciant pour ces si beaux moments de grandeur hivernale. S'il ne semble pas immortel, il a de réelles dispositions afin de marcher longtemps dans ce paysage aride du Black Metal. Sans doute l'a-t-il observé dans ses « révélations ».

Si l'Apocalypse nous mène à ce type de sortie gargantuesque, j'achète mon billet, aller seulement. Car je sais qu'arrivé à destination, il saura m'enterrer avec ses meilleures pelles sans m'offrir la possibilité d'en revenir.

A lire aussi en BLACK METAL par MEFISTO :


IMMORTAL
Sons Of Northern Darkness (2002)
Le dessous de l'iceberg d'IMMORTAL

(+ 4 kros-express)



WATAIN
Lawless Darkness (2010)
Bienvenue dans le vortex mélodique...


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Simon Larsen (guitare, basse, chant, clavier)
- Aage André Krekling (batterie)


1. Ruin Of Mankind
2. A Breath Of Apocalypse
3. Warriors Of The Northern Twilight (part Ii)
4. Endtime
5. The Orphanage
6. Det Stilner Til Storm
7. Tartarus
8. Journey To Hel
9. Dommedag



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod