Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Hardcore Superstar, Plan Nine
 

 Site Officiel (352)

BACKYARD BABIES - Diesel And Power (1994)
Par THE BLUE OYSTER le 11 Novembre 2009          Consultée 2986 fois

Nous avons tendance à oublier que les BACKYARD BABIES avaient un album sous le bras avant de s'imposer comme porteur du renouveau Hard Rock/Punk suédois dans les années 90 aux côtés de groupes comme TURBONEGRO ou encore les HELLACOPTERS. "Diesel & Power", sorti quatre ans avant l'énorme "Total 13" est le premier album du combo nordique.

Avec ce premier disque on est peut être assez loin de l'efficacité et l'urgence proposées par "Total 13" mais les bases Punk sont déjà présentes. Ici le groupe tire du Punk son attitude, son côté insolent mais pas encore sa rage et son efficacité balancée à coup de morceaux courts et accrocheurs. L'album s'avère donc moins direct que ses successeurs, les compositions sont plus travaillées mais également moins spontanées. La touche Glam et Blues est encore bien prononcée, le tout restant Hard Rock.

La recette marche à merveille à l'ouverture de l'album, avec l'excellente intro "Smell The Magic" qui passe de la guitare acoustique façon western à la sitar. Cette intro lance de la meilleure façon "Bad To The Bone", un titre lourd et oppressant, Punk dans l'âme avec son refrain effronté. L'album contient d'autres morceaux de très bonne facture comme "Strange Kind Of Attitude" avec son riff de qualité, "Love" un morceau acoustique simple et efficace ou encore "Kickin´Up Dust" plutôt inspiré. Dans l'ensemble il n'y a pas de titre mauvais. L'auditeur ne se prend pas la tête et peut s'enfiler le disque d'une traite avec une bonne bière, par contre il ne trouvera pas ce disque mémorable.

La trop grande homogénéité de ce "Diesel And Power" peut le rendre lassant. Bien que celui-ci contienne quelques titres de très bonne facture, son ensemble est trop monocorde et pas assez direct pour empêcher l'auditeur de s'en fatiguer. On se retrouve avec un skeud trop peu accrocheur et des morceaux d'une durée trop longue pour une musique à base de Punk. C'est pour cela qu'il passera plus inaperçu que son petit frère, bien plus agressif et concis. Ici pas mal de titres auraient gagné à être plus courts et le disque s'étire en longueur sur la fin avec des riffs un peu répétitifs qui tournent sans raison.

Le premier BACKYARD BABIES n'est donc pas un indispensable dans la discographie du groupe. Il propose un Hard Rock ancré dans l'insolence du Punk mais il a visiblement oublié son côté incisif et urgent. Il propose de bons titres dans l'ensemble avec quelques mini coups d'éclats mais un ensemble un peu poussif sur la longueur. Un album qui fait plaisir mais qui ne ressortira pas souvent. Tout juste bon mais sans plus.

A lire aussi en HARD ROCK par THE BLUE OYSTER :


DANKO JONES
We Sweat Blood (2003)
Hard rock efficace et rageur




WHITESNAKE
Ready An' Willing (1980)
Le meilleur du snake


Marquez et partagez




 
   THE BLUE OYSTER

 
  N/A



- Nicke Borg (chant et guitare)
- Dregen (guitare)
- Johan Blomquist (basse)
- Peder Carlsson (batterie)


1. Smell The Magic
2. Bad To The Bone
3. Strange Kind Of Attitude
4. Diesel And Power
5. Love
6. Wild Dog
7. Fly Like A Little...
8. Electric Suzy
9. Kickin Up Dust
10. Should I Be Damned
11. Fill Up This Bad Machine
12. Heaven In Hell
13. Shame



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod