Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  LIVE

Commentaires (1)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Exhorder, Sadus
- Membre : Holy Terror, Forbidden, Fear Factory, Dethklok, Death, Zimmers Hole, Strapping Young Lad, Devin Townsend , Tenet, Testament

DARK ANGEL - Live Scars (1990)
Par BIONIC2802 le 28 Octobre 2009          Consultée 3637 fois

Thrasheurs, thrasheuses, s’il ne doit y avoir qu’un seul live à emporter dans votre tombe, c’est incontestablement le "Live Scars" de DARK ANGEL. Non, j’déconne évidemment, c’est juste une accroche littéraire ! Il n’empêche que voici un Thrash sans compromis, hargneux, redoutablement crasseux à souhait mais aussi technique, puissant et convainquant !

Sans refaire tout l’historique, DARK ANGEL fait partie des piliers dans le domaine du Thrash et le groupe a atteint le stade de « culte » très vite. Cette formation est toujours restée underground - ou presque - malgré sa forte célébrité dans le milieu.

Le groupe est en très grande forme et le son est énorme. La performante prestation de ce soir-là est colossale. Gene Hoglan, que l’on ne présente plus, est plus fort qu’un marteau pilon et n’a jamais été aussi brillant - avant d’être pleinement reconnu dans les années 1990 sur la scène internationale - que lors de ce chaleureux (suffocant ?) concert donné devant leur public en Californie. Ron Rinehart déverse un flot ininterrompu de haine rageuse et bestiale qui prête une connotation agressive et communicative, mais de bon aloi ! En effet, je considère qu’expulser son trop-plein d’énergie négative par l’exercice hautement sain de participer à un concert est POSITIF.

Ça commence par un "Leave scars" qui monte en puissance jusqu’à l’invective du chanteur et là, c’est parti : Pan, dans les dents ! Redoutable. Comment se fait-ce qu’il n’y ait pas plus de reconnaissance de par notre petit monde du Metal, c’est incompréhensible tant les guitares sont tranchantes, mordantes, précises ? Et cette basse, soutenue par le terrifiant (voir photo !) Mike Gonzalez, consolide le son massif des structures longues et techniques des différents morceaux.

Un autre exemple de cette surenchère vitaminée (débauche sonore ?) est l’enchaînement direct avec le deuxième morceau qu’est "The Burning Of Sodom". C’est divin, pas moins. Pas un moment de répit pour nous ni pour le groupe, qui lâche cet autre titre puissant dans l’arène du mythique « Reseda Country Club » californien . Ensuite, nous soufflons quelques secondes pour entamer, sereinement comme il convient, un putain de "Never To Rise Again". En fait, pas moins de 4 titres représentent fièrement l’album "Leave Scars" sorti l’année précédente, soit en 1989. Sinon, DARK ANGEL revisite ses trois premiers albums (chacun ayant son cachet artistique) et assure malgré tout une homogénéité musicale cohérente.

Sur l’intro de "We Have Arrived", les musiciens se permettent même une ambiance bluesy nonchalante pour nous éclater à la gueule quelques instant plus tard ! Fascinant. Cette composition, que nous retrouvons sur l’album éponyme du groupe, était déjà présente sur le CD "Shellock" (qui reprenait les deux premières démo de DARK ANGEL) dont la seconde s’intitulait "Hells On Its Knee" et datait de 1984.

Faut-il en rajouter ? Je ne le pense pas, nous avons fait le tour de l’événement gravé pour l’éternité à notre intention, grands thasheurs et thrasheuses que nous resterons à jamais…

La version CD sortie en 1999 se voit affublée de trois titres en plus par rapport à la version de 1990. Les voici : "Death Is Certain (Life Is Not)", "The Death Of Innocence" et "I Don’t Care About You" (reprise du groupe Punk FEAR sur l'album "The Record", 1982).

Ils enrichissent le patrimoine de ce live en prouvant que la musique de DARK ANGEL tient la route sur scène. En vous remerciant !

A lire aussi en THRASH METAL par BIONIC2802 :


SLAYER
Haunting The Chapel (1984)
4 titres énormes, 2ème marche vers le firmament !

(+ 1 kro-express)



CHANNEL ZERO
Channel Zero (1992)
Des riffs comme vaches qui pissent !


Marquez et partagez




 
   BIONIC2802

 
  N/A



- Mike Gonzalez (basse)
- Brett Eriksen (guitare)
- Eric Mayer (guitare)
- Ron Rinehart (voix)
- Gene Hoglan (batterie)


- Live Scars
1. Leave Scars
2. The Burning Of Sodom
3. Never To Rise Again
4. Death Is Certain (life Is Not)
5. The Promise Of Agony
6. We Have Arrived
7. The Death Of Innocence
8. I Don’t Care About You



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod