Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Soundcloud (212)
 Site Officiel (221)

PENSÉES NOCTURNES - Vacuum (2009)
Par VOLTHORD le 12 Août 2009          Consultée 3401 fois

Comme le disait Pierre Desproges dans ses chroniques de la haine ordinaire, en lisant un courrier d’une lectrice atteint d’un cancer : le cancer n’est pas une maladie, c’est un état.

Une fréquentation abusive des Cioran et autres Caraco m’aura habitué à penser que la vie n’est pas non plus une maladie, mais un état.

Un état banal qui nous apparaît pourtant, parfois, comme maladif, presque irréversible. On prend la situation avec humour ou dérision jusqu’au jour où l’on se sent écroulé, les compteurs à zéro et le moral à plat. En ces jours là, le Black Metal Dépressif n’est pas salutaire, chasser le mal par le mal n’étant qu’un proverbe abstrait guère satisfaisant lorsqu’on retrouve son moral plus bas que terre, et plus si affinités.

Mais un bon album de Black Dépressif à l’époque où la haine des bonheurs estivaux nous dévore, et cette musique devient curative… où comment chasser le rien par le Bien. Et en cette année 2009, PENSEES NOCTURNES s'affirme comme une évidence.

Attendre la nuit, et se lancer dans un « coup de blues » d’une langueur éperdue, d’une chaleur insolente… et se retrouver enfin submergé par l’expression d’une douleur plus véritable, bien qu’étonnamment supportable.
C’est le morceau de travers dans l’album "Vacuum", et c’est le morceau qui nous fait prendre conscience de tout ce que représente le groupe : un confort auditif entre douceur insalubre et plaintes écœurées.

PENSEES NOCTURNES utilise autant le classique que le Black Metal, si bien qu’on ne sait plus lequel des deux est le plus froid, ou le moins démoniaque. Les deux se cherchent sans vraiment s’entendre, se confrontent sans vraiment se comprendre, l’un prend les dernières ficelles de l’autre, comme la lune qui prend la place du soleil, par des transitions douce. Mais ici, il s’agirait plutôt de deux lunes, qui se partagent la nuit et nos pensées nocturnes. L’une belle et mélancolique, qui fait penser à la mort : les échappées orchestrales. L’autre malsaine, furieuse, déchirante… qui fait penser à la vie : le Metal noir.

Dans cette contradiction que j’extrapole via un bobotage que vous n’avez pas forcément envie de voir ici, se trouve une sorte de mélange de SOPOR AETERNUS dans ses heures mortes et de FORGOTTEN TOMB dans ses premiers essais morbides. J’arrive parfois même à rapprocher le groupe de l’ambiance bleutée des premiers LIMBONIC ART, mais la comparaison devient déjà moins évidente.

Alors certes, les moyens sont limités, les parties classiques sont faites par informatique et autant à certains passages c’est presque bluffant, autant à d’autres instants, ça sonne clairement plus cheap. Malgré tout, le son est parfois de meilleure qualité que dans beaucoup de groupes qui utilisent des parties de clavier, et la qualité générale des compos aide forcément à surpasser ce léger défaut. A quelques maladresses de transition près, PENSEES NOCTURNES s’accroche jusqu’au bout à son concept, et tient une qualité d’écriture exemplaire jusqu’à la dernière note.

Les gerbes furieuses et écorchées de Vaerohn pêchent parfois pas trop de présence, là où on aimerait entendre ses phrases musicales prendre plus de relief, en particulier la partie Metal. Sur ce, laissons-nous porter aux longues mélopées de "Flore", ses montées et descentes entre mélancolie et peine courroucée, morceau le plus représentatif de l’album dans ses grands instants de gloire.

Une gloire blessée, fragile, furieuse et grandiose.

A lire aussi en BLACK METAL par VOLTHORD :


MGŁA
Exercises In Futility (2015)
Another footnote on a postcard from nowhere

(+ 5 kros-express)



SEAR BLISS
Grand Destiny (2001)
Black épique et froid...et cuivres majestueux

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Vaerohn (tout)


1. Lune Malade
2. Flore
3. Dés-espoir
4. Coup De Bleus
5. Epitaphe
6. Repas De Corbeaux



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod