Recherche avancée       Liste groupes



      
SUICIDAL-THRASH  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1988 Say Uncle

UNCLE SLAM - Say Uncle (1988)
Par CANARD WC le 12 Juillet 2009          Consultée 2352 fois

Y a pas eu 36 groupes de Thrash vraiment originaux. On pourrait s’amuser à les lister pour se rendre compte à quel point il s’agit d’un genre hyper balisé, on pourrait même faire un Top 10 des groupes de Thrash les plus inventifs mais vous n’avez pas le temps pour ces conneries je sais c’est bien normal. Toussa pour dire que SUICIDAL TENDENCIES figurerait en bonne place d’un listing des groupes de Thrash « originaux ». Leur côté « punchy », cette violence si « réelle », ces lignes de chant envoyés comme des rafales d’UZI (osbourne) et ces influences Hardcore délicieuses ont fait de SUICIDAL un cocktail incroyable. Au final, peu de groupes ont suivi ce sillage (1), sans doute ce qu’il y a de plus étonnant dans ce dossier. Il s’agissait pourtant à mon sens d’une vraie piste pour permettre au Thrash de s’ouvrir quelques horizons, mais bon. Ce Thrash rebelle et dérangeant, capable de rameuter plusieurs gangs en même temps est désormais culte. Il est la preuve qu’on peut « riffer » fort avec un bandana ridicule (c’est pas rien). En trois albums (How / Lights / Art), SUICIDAL TENDENCIES a fait tout seul la révolution dans son coin, de sa propre construction à son autocritique à une époque où justement le Thrash tournait méchamment en rond.

En clair, si vous aimez le Thrash, faut écouter SUICIDAL. Et même si vous n’aimez pas le Thrash, bah faut vous forcer un peu, c’est plein de vitamines, c’est bon pour la santé etc. Alors je vous fais un peu la leçon, mais même moi tel que vous me voyez, je dois vous avouer que le style « SUICIDAL » n’est a priori pas trop ma came (je déteste ce côté « caïds de banlieue » / fusion). Mais il est de ces groupes qui par delà vos propres inclinaisons et cette fameuse barrière « du goût des couleurs » arrivent à peu près à mettre tout le monde d’accord. C’est justement le discours officiel que je donne lorsque parfois la discussion tombe sur SUICIDAL TENDENCIES :

« SUICIDAL, j’aime pas trop le style. Trop « typé » pour moi. Pas ma came, mais bon les trois albums du milieu sont quand même des tueries incontestables, mais avant/après c’est de la merde(2). »

Puis, je fais mon sourire narquois, mon regard pétillant débordant d’intelligence et j’ajoute avec plein de sous-entendus équivoques :

« Enfin, avant y a quand même eu « Say Uncle » leur premier vrai album qui est très bien aussi. »

Comme personne ne connaît UNCLE SLAM, ma « joke » tombe à plat comme une vieille merde et je deviens très triste intérieurement. Paraît que les génies sont incompris de leurs contemporains. Comme vous non plus, vous n’avez rien compris, je m’explique : UNCLE SLAM, obscur groupe de Thrash fin 80, est composé d’une bonne partie de tout un tas de mecs qui feront plus tard le bonheur de SUICIDAL TENDENCIES. D’où mon lien de cause à effet. Comme j’ai pas envie de recopier des noms propres et d’alourdir un peu plus cette chronique mal partie, je vous laisse vérifier par vous-même sur WIKIMERDIA le lien de parenté entre les deux. Un jetage d’oreilles sur ce « Say Uncle » vous permettra de mesurer la véracité de mon propos : on retrouve dans cet album à la pochette ridicule tout le riche terreau du futur Grand SUICIDAL TENDENCIES. Rien qu’un titre comme « Up from Beneath » devrait vous sauter à la gorge (je parierais même sur une petite érection à 3’30 avec le break qui ravage tout, bande de petits coquins).

UNCLE SLAM possède les mêmes atouts qui font le charme de SUICIDAL : des rythmiques intenses, des riffs destructeurs, des lignes de chant débitées à coups de machette et plein de cassures et autres saccades. L’ensemble sonne toutefois plus « Thrash » et s’avère plus basique que son illustre progéniture. Cette typicité moins exacerbée ne provoquera donc pas de réactions aussi vives que celles engendrées par SUICIDAL en son temps. On n’est pas obligé d’aimer ou de détester UNCLE SLAM, pire on peut même en avoir rien à foutre.

Si certaines compos (« évidentes ») devraient convaincre la majorité, l’album dans son ensemble s’avère un rien lassant. Certains titres se ressemblant un peu, l’album semble un brin copieux. De ce fait, l’attention se relâche alors qu’il reste encore 4 titres à se fader… Je chipote là. T’as (ah ah chipolata) un enchaînement "Micrologic" – "Contamined" – "Up from Beneath" qui vaut le coup d’oreilles : on passe d’une espèce de « Walk this Way » qui encule à du bon gros Thrash bien bourrin à la SODOM pour terminer par THE chaînon manquant entre METALLICA et SUICIDAL TENDENCIES.

A tous les allergiques de SUICIDAL TENDENCIES que je n’aurais pas réussi à convaincre, je me suis gardé deux arguments pour la fin :

1/ Les riffs.
Ils sont véritablement jouissifs. Même si le style ne vous plait pas, ils devraient mettre tout le monde d’accord tant leur délicieuse agressivité n’a d’égale que leur côté accrocheur.


2/ La puissance.
UNCLE SLAM pulse. Le mélange tempo / énergie permet de dégager une puissance naturelle très plaisante qui fait que vous allez vous retrouver sans le vouloir à headbanguer dans le métro en serrant le poing.


Allez hop, cooptation canardienne.


Note : un petit 4/5.
(si vous aimez un peu SUICIDAL, sinon 3/5)


Morceau préféré du Canard : Up from Beneath


(1) On pourrait évoquer du bout des lèvres BIOHAZARD et SACRED REICH, mais alors vraiment du bout des lèvres et avec la moue dubitative en option.
(2) J’ai pas osé dire ça à POSSOPO la dernière fois, sinon je crois qu’il se serait mis à pleurer de rage et il aurait quitté la table en courant.

A lire aussi en THRASH METAL par CANARD WC :


SANITY BURNS
Sanity Burns (self Titled) (2012)
Les anglais ne savent pas thrasher. Enfin presque.




SLAYER
Live Intrusion (1996)
Orgasmique vidéo avec des crevettes et du souffle


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- Todd Moyer (vocals, guitars)
- Simon Oliver (bass)
- Amery Smith (drums)


1. Weirdo Man
2. The Ugly Dude
3. Judgement Day
4. Micro Logic
5. Contaminated
6. Up From Beneath
7. The Executioner
8. The Prophecy
9. Say Uncle
10. Immolation
11. Eve Of The End
12. Come Alive



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod