Recherche avancée       Liste groupes



      
HARDCORE  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique hardcore
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Type O Negative, Cro-mags

CARNIVORE - Carnivore (1985)
Par POSSOPO le 22 Décembre 2009          Consultée 4437 fois

"CARNIVORE ouais c'est un style…"
Le genre de remarque susceptible d'être largement entendue lors de conversations musicales. Déchiffrage rapide :
"CARNIVORE, je suis désolé mais je déteste. Enfin en fait c'est nul. Mais bon, c'est culte donc je ne le dirai pas".

Un culte venu d'un frontman parmi les meilleurs à porter ce titre. CARNIVORE, c'est la préhistoire de Peter Steele et plus encore que cela, CARNIVORE, c'est la prime adolescence de TYPE O NEGATIVE, ses boutons blanchis par le pus, ses envies de dire caca merde à la société. Certains assimilent également CARNIVORE à GWAR, l'esprit potache qui réunit les deux entités certainement.

Potache, CARNIVORE l'est sans aucun doute. Musicalement capable et sérieux quand il le faut également. La première impression qui viendrait à celui qui se déciderait à poser l'oreille sur ce premier album après s'être fait sa propre idée en se basant sur les on-dit et les associations d'idées serait d'ailleurs celle-ci : un ensemble sacrément maîtrisé et mille fois plus professionnel qu'imaginé. Conclusion : CARNIVORE, ça mérite qu'on se penche dessus avec un tant soit peu de respect. Et bien, c'est parti.

Précis dans son Thrash urbain à connotation Crossover, le quatuor New-Yorkais se range dans le placard east coast des musiques sentant fort l'asphalte brûlé et le tatouage encore frais. Le soleil tape dur en été à New-York, il ne tape pas avec le même caractère que dans la cité des Anges et autres villes pacifiques. Alors ne cherchons pas du côté de SUICDAL TENDENCIES une quelconque parenté, privilégions le voisinage avec ANTHRAX, NUCLEAR ASSAULT, MOD et autres CRUMBSUCKERS pour cataloguer l'animal. Un animal né il y a bien longtemps, finalement un des véritables précurseurs de cette vague Crossover restée terriblement confidentielle jusqu'à aujourd'hui.

Je dis Crossover, je parle d'un genre aux contours par définition vagues et en perpétuel mouvement. Incontestablement Thrash mais pas le plus militaire ni le plus aiguisé, définitivement Hardcore et plus encore. Déjà pluvieux et mélancolique. Gardons nos repères, les amateurs des premiers déhanchements gothico-punkisants de TYPE O NEGATIVE retrouveront un paysage qui leur est connu. Déjà une bonne dose de pesanteur Doom vert-de-gris et d'émotion qui tâche, une voix qui n'appartient qu'à son maître, des paroles pipi la cramouille et ce Thrash Hardcore si particulier, nauséeux, plus enclin à travailler des atmosphères glauques, à nous faire sautiller et parfois rire (ces fameux textes si caractéristiques de tous les travaux de Peter Steele) qu'à bastonner sec en se la jouant revendicatif. Immense contradiction jouissive qui permet à CARNIVORE de se démarquer de la masse, de se forger une personnalité qui le suivra jusqu'à la mutation négative. Varié aussi, le premier CARNIVORE.

Vous l'aurez compris, nombre de remarques concernant l'artiste proviennent de personnes qui n'ont que trop rapidement, souvent jamais posé la plus petite oreille sur le contenu de ce disque graveleux, grossier, rustre, infiniment intelligent, passablement bien composé, riche en sentiments, varié et fourmillant d'idées parfois d'une incroyable novation (la rythmique tropicale de "God Is Dead"). Et je peux vous dire que face à ces collègues de tiroir, NUCLEAR ASSAULT, MOD et autres CRUMBSUCKERS, le groupe brille de mille feux et peut se prévaloir d'une véritable supériorité. Et ANTHRAX ? Affaire de goût, dirons-nous.
"Carnivore", excellent disque officiant dans un style difficile car globalement limité, à écouter, possiblement à posséder.

A lire aussi en HARDCORE par POSSOPO :


CURSED
Two (2005)
Hardcore




REFUSED
The Shape Of Punk To Come (1998)
La révolution du hardcore

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Lord Petrus Steel (chant, basse)
- Keith Alexander (guitares, chant)
- Louis Beateaux (batterie)


1. Predator
2. Carnivore
3. Male Supremacy
4. Armageddon
5. Legion Of Doom
6. God Is Dead
7. Thermonuclear Warrior
8. World Wars Iii And Iv



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod