Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK SYMPHO / ATMO  |  STUDIO

Commentaires (2)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace Evilfeast (338)

EVILFEAST - Lost Horizons Of Wisdom (2008)
Par ONCLEGUUD le 22 Novembre 2008          Consultée 3145 fois

EMPEROR, le premier EMPEROR, l'EMPEROR d'"In the Nightside Eclipse" a laissé dans les esprits d'un petit nombre de musiciens Black Metal la marque des chef-d'oeuvres intemporels. On a longtemps fait de ce disque LA référence en matière de Black Metal. Technique, rapide, épique, sombre : majestueux. Dur de faire mieux. Mais il le fallait. Les élèves dépassent toujours leurs maîtres. Ces derniers sont faits pour être détrônés, même si pour cela ils doivent s'exprimer différemment.

J'avais déjà eu un aperçu de ce que les élèves étaient capables de faire quand je découvrais la démo, puis l'album d'EMPALIGON, l'Allemand. Surpuissant ! Mais crade, la production étant trop épaisse. Et cet excellent groupe splitta, malheureusement. Puis je découvris le Grec STUTTHOF, dont on ne sait pas vraiment si ses idées sont d'extrême-droite ou non, mais dont le premier, puis surtout le second stuff, intitulé "And Cosmos From Ashes to Dust" fit de lui d'emblée LE nouveau maître du sous-genre, foulant à ses pieds la horde scandinave... Une nouvelle pierre angulaire, un mastodonte qui a frappé, lui aussi, tous les esprits à sa sortie... Bref. J'en viens ensuite à HIRPUS, élève de grand talent venu d'Italie mais se hissant tout juste au niveau de l'Empereur Norvégien... Un "Uianaria" que je vous ferais découvrir néanmoins un de ces soirs, comme EMPALIGON. Tout comme l'Etasunien BATTLE DAGORATH, qui, s'il n'est pas au point niveau batterie, étonne par ses constructions et son sens épique. VENEFICIUM et CEREMONIAL CASTINGS aussi dernièrement... Et enfin déboula sans prévenir, du moins, sans que je m'en rende compte, EVILFEAST, le Polonais, avec un "Lost Horizons of Wisdom" absolument délicieux, hypnotique, majestueux, prompt comme STUTTHOF, à détrôner en lieu et place un EMPEROR désormais largué.

Bon je ne suis pas fan de ce genre de Black Metal, où la folie de la vitesse imprimée par un batteur-marteau piqueur, les nappes séléniques et glaciales des claviers, les moults couches de guitare, les structures complexes sont les critères essentiels pour entrer dans le cercle élitiste du genre (allez donc rassembler tout ça !)... Néanmoins, quand un EVILFEAST ou un STUTTHOF débarquent sans prévenir pour me sortir un tel skeud, ben je m'agenouille en courbant l'échine et je me dis : « PUTAIN ! ». Car ces caractéristiques sont celles que vous retrouverez dans ce foutrique album. "Lost Horizons of Wisdom", c'est une formidable éjaculation, la giclée macro/microcosmique d'un seul homme, une éjac comme seuls les chamans du Black Metal peuvent produire de nos jours. "Lost Horizons of Wisdom" est le genre de full-length qui vous envoie dans une autre dimension, qui vous fait dire que peut-être, ces tordus qui ne jurent que par la neige, les forêts, les lacs, la haine de l'humanité et la glorification des racines culturelles, perçoivent d'autres mondes que nos yeux trop formatés ne peuvent plus observer...

Préparez-vous donc à en prendre plein, plein, plein, des seaux de plombs même dans les entrailles, à l'écoute de ce GRAND disque de Black Metal. D'inspiration évidemment scandinave, EVILFEAST est pourtant très loin de copier voire plagier. GrimSpirit, le Polonais à l'oeuvre, a une âme éminemment glaciale et est sacrément talentueux pour retranscrire toute la beauté et l'horreur des Dieux venus d'Ailleurs. A se laisser envahir par le Black Metal sâturé et véloce d'EVILFEAST et les ambiances cosmiques des synthés, les chances de freiner des quatre fers de sa Raison sont faibles. EVILFEAST vous mangera tout cru, sans mâcher tel un Grand Blanc. Sorti chez l'excellent label Nykta Productions (qui produit VORDR, entre autres), "Lost Horizons of Wisdom" d'EVILFEAST vous mettra un coup de massue mémorable dont vous aurez du mal à vous remettre. Je suis encore sous le choc. 70 minutes, cinq titres : titanesque.

Du Black Metal de très haute volée ! Buy "Lost Horizons of Wisdom", or die !
4,5/5

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO :


CARACH ANGREN
Where The Corpses Sink Forever (2012)
Après la mer, la guerre




CROW BLACK SKY
Sidereal Light, Vol. One (2018)
L'Afrique du Sud sous les étoiles


Marquez et partagez



Par ONCLEGUUD




 
   ONCLEGUUD

 
  N/A



- Grimspirit


1. Algol's Northern Lights
2. Grim Spirit, The Forest Wanderer
3. Cages Of Cold Despondency
4. My Tower Among The Timeless Mountains
5. Lost Horizons Of Wisdom



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod