Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (13)
Questions / Réponses (1 / 3)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel Du Groupe (576)
 Myspace Du Groupe (732)

TOTALSELFHATRED - Totalselfhatred (2008)
Par ONCLEGUUD le 30 Septembre 2008          Consultée 8401 fois

« Je n'ai pas peint la guerre parce que je ne suis pas ce genre de peintre qui va, comme un photographe, à la quête d'un sujet. Mais il n'y a pas de doute que la guerre existe dans les tableaux que j'ai fais alors. Plus tard peut-être, un historien démontrera que ma peinture a changé sous l'influence de la guerre ». (1)

Fermez les yeux et imaginez votre propre Finlande. Un immense pays de neige, de steppes et de montagnes enneigées, peuplées d'une faune sauvage et possédant au bas mot, un millier de lacs... Vous êtes absorbé par la beauté des paysages. Vous restez des heures à contempler, dans ce froid revigorant, la magie du panorama, son calme, la vie des animaux et de la flore... Le vent remue vos cheveux, qui virevoltent au vent. Le soleil effectue sa course dans le ciel, passant de l'Orient à l'Occident. La Lune apparaît, claire, accueillante... Au matin, vous vous réveillez. Enfin, vous êtes réveillés. Un bruit de moteur... Pas très loin de vous, une équipe d'ouvriers racle la terre pour en faire une belle ligne plate et droite, qu'elle goudronne et bitume parcimonieusement. Les types cisaillent en deux cette beauté contemplée avec simplicité la veille. Les bêtes s'enfuient devant ce vacarme, cette puanteur insoutenable et leurs refuges qu'on leur détruit soudainement. Le ciel brunit un peu, avec les fumées et vapeurs dégagées. L'eau si pure du lac se trouble... Vous êtes écœurés. Qui ose faire cela ? Comment peut-on ? Comment aimez les autres ou être fier d'être des leurs ?

* * *

Par les Cornes de Lucifer ! Par le marteau de Thor ! J'étais sceptique avant d'écouter cet album-titre du quintet finlandais TOTALSELFHATRED. Car évidemment, l'underground en parle assez depuis sa sortie... C'est un Black Metal lourd et dépressif, glacial, à l'instar de sa pochette qui le représente si bien ! Donc un buzz et un sous-genre black metallique qui ne me séduit d'ordinaire pas tant que ça, cela avait peu de chance de me convaincre d'entrée. Et puis sitôt le disque dans le mange-galette, le premier titre débarque lui avec ses grands airs déjà bien éculés par d'autres formations précédentes du style... Mais bon, aujourd'hui je dois dire que ce Totalselfhatred, aux petits accents parfois progressifs, convainc plus que bien mes cervelles et boyaux. Oui TOTALSELFHATRED est bien membré - membré comme un bouc. Un coup de trique qui va en séduire plus d'un ! (Prenez-en la mesure sur leur MySpace)

TOTALSELFHATRED, c'est une sorte de drôle de fils résultant d'un accouplement entre PARADISE LOST et SHINING. Avec évidemment, la fibre musicale mélodique chère à la Scandinavie – ce qui m'a un peu fait grincé des dents de temps en temps, et surtout sur la première piste... A. est la tête pensante de TOTALSELFHATRED, né il y a seulement quelques années. Tout comme C. (Corvus en fait !), A. vient d' HORNA, formation monstrueuse finlandaise à la production industrielle, adulée sur les cinq continents. A. est Allemand, c'est peut-être bon à savoir : je ne sais pas, mais j'avais envie de vous le faire savoir. Mais pour en savoir plus sur ce mystérieux groupe de Black Metal finnois, laissons TOTALSELFHATRED se définir lui-même comme il le fait sur son site internet :


Emotional, intensive and spiritual. Desperate & melancholic dedicated. Upon these terms 2 friends decided to fulfill a vision they had since long. With the 3rd soul joining in autumn 2005. They named it along their lives`spiritual inspiration source :

The hate towards the self

To point it out clear! The band is dedicated to the searching. Not to the self-pity
Totalselfhatred is a symbol for ressurrection through pain. A pool for the frustrated for the despereate in life for those living and bleeding towards a higher truth. To crush the circles of self-inflicted suffering!

For I am my worst enemy...

TOTALSELFHATRED n'est pas un disque où la violence se déchaîne à tout va. Non, TOTALSELFHATRED c'est plutôt la déchéance, à l'aide de mélodies hypnotiques, déprimées et malgré tout... belles. C'est rare que j'emploie cet adjectif, qui selon moi ne doit pas exister dans le Black Metal – je lui oppose l'efficacité – mais c'est vrai : Totalselfhatred est un beau disque. Les mélodies ne tombent pas dans le pathétique comme souvent dans le dépressif. Non : nous pénétrons ici les forêts anciennes de l'âme, ses neiges épaisses, son eau glaciale... Ce refuge pour les êtres nostalgiques d'un passé dont ils savent peu de choses en fin de compte, d'un passé où l'on se plaît à imaginer des hommes aux valeurs plus nobles, des humains plus proches d'une nature qu'aujourd'hui leurs fils détruisent irrémédiablement... Une Haine Totale de Soi : un rachat pour les erreurs des autres ? Une haine totale de soi exprimant la haine de l'Humanité que l'on porte tous – les fautes des autres sont-elles également les nôtres, car nous les laissons faire ?

Ce qui est certain, c'est que TOTALSELFHATRED vient de me la couper sec, totalement. C'est vraiment excellent et certainement l'un des meilleurs disques de 2008. Les compositions sont constituées de plusieurs parties qui se suivent et ne se ressemblent pas. On ne s'emmerde pas un instant (même la première piste je m'y fais à la longue) et le disque m'évoque plein, plein d'images. Le mid-tempo est la norme, mais quelques plans blastés font également du bien aux cages à miel. En somme un opus très compact et cohérent, glacial à souhait sans être morbide : une haine sourde et froide, voilà ce qu'est TOTALSELFHATRED. Franchement fabuleux ! Et étrangement, je ne vois rien à lui reprocher... Dans un tout autre registre, je suggère à tous de confronter TOTALSELFHATRED à VORDR, autre finlandais qui exprime ces sentiments tout différemment mais d'une façon toute aussi efficace – sans être beau, pour autant !

(1) Pablo PICASSO, à propos de son tableau Guernica (1937, Madrid, Centro de Arte Reina Sofia)

A lire aussi en BLACK METAL par ONCLEGUUD :


GORGOROTH
Pentagram (1994)
Le meilleur de Gorgoroth - du Black Metal infernal

(+ 1 kro-express)



A FOREST OF STARS
The Corpse Of Rebirth (2008)
Révélation de l'Underground : meilleur opus 2008 ?

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez



Par ONCLEGUUD




 
   ONCLEGUUD

 
   FENRYL
   MEFISTO
   MEGATHERION
   POSSOPO

 
   (5 chroniques)



- A. (vocaux, guitares, synthé)
- C. (vocaux, guitares)
- N. (basse)
- T. (batterie)
- J. (guitare)


1. Enlightment
2. Ruoska
3. Sledge-hammered Heart
4. Spirituelles Equilibrium
5. Mighty Black Dimensions
6. Carving
7. Total Self-hatred



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod