Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL ALTERNATIF  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1993 Undertow
1996 1 Aenima
2001 1 Lateralus
2006 10 000 Days
2019 Fear Inoculum
 

2019 Fear Inoculum
 

- Style : Klone, Soen
 

 Myspace Offciel (762)

TOOL - Undertow (1993)
Par CANARD WC le 8 Septembre 2008          Consultée 8080 fois

Dans "Le monde selon Garp" de John IRVING, le personnage principal – ST GARP – évoque la confusion faite dans l’esprit de son jeune fils quand, voulant le mettre en garde contre "l’undertow" (les vagues), celui-ci comprit "undertoad" (*). Ainsi, toute son enfance, l’enfant restera terrorisé par la grève, croyant à tort qu’un monstre semblable à un crapaud se cache à chaque bord de plage. "Méfie-toi de l’under Toad, méfie-toi du crapaud du ressac". Cette méprise enfantine deviendra au fil du roman une sorte de "Running Joke" familial et insidieusement une allégorie sur la cruauté du Destin.

L’Undertow de TOOL est quant à lui une autre forme de ressac monstrueux, une vague indéfinissable qui vous aspire progressivement vers le large.

Si le style de TOOL apparaît à l’état brut, tous les ingrédients sont réunis dans ce premier opus. Avec déjà – entre autres - ce mélange improbable de riffs et de sonorités étranges ("Prison Sex"). Des reliefs qui se font progressivement, un potentiel qu’on esquisse pour un Metal qui ne ressemble à aucun autre. Un peu torturé, un peu fou, un peu sombre ("Sober"). Absolument pas Néo, on hésite alors entre Alternatif et Expérimental, sans vraiment savoir. Peu importe.

Pendant que ces questions métaphysiques bringuebalent dans votre esprit, l’album – lui – continue de tourner. Les titres se tricotent, puis se déroulent. Malgré son particularisme inhérent, TOOL réussit à se faufiler entre deux de vos neurones et marquent inconsciemment votre esprit. Metal introspectif? Le terme est lancé. Cherchant à créer avec l’auditeur une forme de "Catharsis" où les atermoiements joueraient avec les pensées les plus sombres, le groupe laisse une empreinte au fer rouge dans votre esprit. Doucement mais sûrement. Comme une vague qui peu à peu recouvre votre perception.

Entre puissance avortée et mélodicité non avouée, TOOL fait de la nuance son fond de commerce. Avec l’avantage de la première œuvre : pas de tentative de bluff, zéro maquillage, pas d’interlude à la noix mais déjà des titres qui divisent ("Flood", "Disgustipated"). Le groupe n’a pour seul apanage que du riff et des idées. Le style est posé à plat dans sa nudité la plus sincère. Les amateurs du groupe n’auront aucun mal à se passionner pour ce "Undertow" qui regorge de pistes pour un futur TOOLien empli de choses bizarres et grandioses à la fois. Les nombreux bouts de laine disséminés sur la galette feront les chandails et les écharpes de demain, cela ne fait aucun doute.

Mais les autres? Ceux qui se foutent de TOOL comme de l’an 40 ? Pour eux, la réponse est moins évidente. Si le groupe semble condamné à un avenir radieux auprès des Metalhead les plus contemplatifs, seuls les plus curieux sauront apprécier à sa juste valeur l’artiste démaquillé, pris en flag’ au saut du lit. L’aridité de certaines compositions ne laisse pas beaucoup de place à l’imagination, le charme opère de ce fait beaucoup moins ("Swang Song", "Flood"). En se regardant droit dans les yeux, sans se raconter d’histoire, on avouera non sans regret que certaines compositions – toutes intéressantes qu’elles soient – tournent un peu en rond. Certaines facilités apparaissent au grand jour (déjà!), sans l’avantage des nombreux enrobages dont le groupe usera par la suite avec ruse.


Eh oui! En jouant la carte de l’originalité et de l’expérimentation, il est assez aisé de composer, de donner l’illusion de l’intelligence et de faire passer des vessies pour des lanternes. D’où l’intérêt de ce premier effort : sans l’émotion un rien factice et le reste, TOOL ne sera jamais aussi « vrai » face à sa musique que sur "Undertow". Et il reste quoi? Un premier album encourageant pour un groupe de Metal Alternatif prometteur. Mais pas beaucoup plus. Même si on voudrait, mais là n’est pas la question.


Note : 3,5/5 (avec l’indulgence du jury)


Morceau préféré : "Undertow"
A écouter avec attention : "Sober", "Prison Sex"
Zzzz Zzzz : "Flood", "Disgustipated".


_________________________________
(*) Clin d’œil peu aisé à traduire. Undertow = ressac / Under Toad = crapaud caché.

A lire aussi en METAL PROG par CANARD WC :


MASTODON
Once More 'round The Sun (2014)
Dark side of the sun

(+ 1 kro-express)



TOOL
Lateralus (2001)
Beau, profond, mystique... C'est TOOL à la fois.


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- Maynard James Keenan (vocals)
- Adam Jones (guitar)
- Paul D'amour (bass)
- Danny Carey (drums)


1. Intolerance
2. Prison Sex
3. Sober
4. Bottom
5. Crawl Away
6. Swamp Song
7. Undertow
8. 4°
9. Flood
10. Disgustipated



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod