Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Soilwork, Megadeth

SCARVE - The Undercurrent (2007)
Par CANARD WC le 26 Juillet 2008          Consultée 2129 fois

Dans le cadre de notre campagne de recrutement, voici la chronique (retouchée) de l'un des candidats, SIM, que nous n’avons pas pu retenir. En guise de remerciement pour sa participation, nous publions son papier sur cet album de SCARVE.


J'ai découvert SCARVE avec l'excellent « Luminiferous », album qui – contre toute attente - m’a énormément plu. Le suivant méfait des frenchies (Irradiant) a quant à lui refroidi mes ardeurs. J’attendais donc le prochain opus pour savoir ce qu’il fallait penser de tout cela.

Niveau line up déjà, il y a du changement. Guillaume BIDEAU (qui assurait tant bien que mal la voix claire sur « Irradiant ») a quitté SCARVE pour rejoindre MNEMIC (groupe de Thrash-Indus danois). Le triste sire est remplacé sur cet album par Lawrence MACKORY qui a notamment officié au sein de DARKANE. Est-ce un signe ? Je n'en sais foutre rien.

Dès la première écoute, mes doutes sont en tous cas dissipés. Après une intro aux accents « cybernétiques » (la marque de fabrique du groupe), ça démarre très fort. La claque suprême même ! L’alternance du chant de Lawrence MACKORY est parfaite : les vocaux Death sont puissants tandis que le chant clair reste posé. Sa performance dépasse largement celle de Guillaume BIDEAU et même – soyons fous – celle de Pierrick VALENCE sur les précédents albums. Epaulé comme il se doit par le cogneur belge Dirk VERBEUREN, SCARVE conserve cette touche « Indus » tant dans les sonorités que par la technicité déployée. Le son distordu des guitares, un poil en retrait par rapport au reste, donnant ce cachet « futuriste » à la musique du groupe.

Au fil de l’album, le coté « cybernétique » de SCARVE s’intensifie rappelant énormément le travail effectué sur « Luminiferous » (prêtez oreille à l’intro de ''A few scrape of memory''!), faisant de ce « Undercurrent » son successeur direct. Tout ce maelström peut se mêler admirablement, dégageant même à certains moments quelques passages plus calmes pendant lesquels l’auditeur aura l’impression de voyager dans le temps à moindre frais.

En somme, SCARVE nous propose ici l'un de ses meilleurs skeuds - si ce n'est son meilleur album. Cette musique furieuse et planante à la fois saura trouver écho auprès des amateurs de Metal avant-gardiste.

A ne rater sous aucun prétexte!


Note : 4 / 5

A lire aussi en DEATH METAL par CANARD WC :


EDGE OF SANITY
Crimson (1996)
OVNI de genre au creux du phénomène




HACRIDE
Lazarus (2009)
Death quelque chose


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



Non disponible


1. Endangered
2. Imperceptible Armageddon
3. Senseless
4. The Plundered
5. Assuming Self
6. Fathomless Descent
7. A Few Scraps Of Memories
8. Rebirth
9. Alteration (bonus Track)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod