Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH PéRIMé  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 



EXCITER - Thrash Speed Burn (2008)
Par CANARD WC le 27 Juin 2008          Consultée 3465 fois

En 2004, EXCITER avait donné des signes de vie spasmodiques en sortant un sympathique Best Of (*). Heureuse initiative, d’autant que New Testament (le Best Of en question) contenait pile poil tous les titres valables du groupe – toutes périodes confondues. Soit une bonne dizaine et pas plus. Avec EXCITER, le tri sélectif prend tout son sens.

Encouragé (peut être) par un Revival Thrash qui n’en finit pas de réveiller les morts, pris d’un enthousiasme délirant, EXCITER y va donc de son petit album poussant du coude aux cotés des ressuscités improbables de cette nouvelle vague.

Pourquoi pas ?

Sauf que non. Parfois, il vaut mieux s’abstenir et raccrocher pour de bon. C’est ce qu’aurait dû faire EXCITER plutôt que de nous sortir ce « Thrash Speed Burn » aussi creux qu’un épisode de SANTA BARBARA, aussi frais que l’aftershave d’un Zombie (la pochette de l'album est assez révélatrice à ce titre de l'état de fraîcheur du bouzin). Un peu Thrash, un peu Speed mais vraiment à brûler.

Sincèrement, toutes vannes mises de coté : cet album est médiocre. Vraiment. Les compos sont toutes mauvaises, les riffs peinent à se faire entendre derrière la basse « tronçonneuse », tandis qu'un chanteur impossible continue à faire de la peine en poussant tout un tas de cris aigus sortis du chantre des années 80.

Qu’est ce qui peut bien pousser un groupe à la médiocrité aussi avérée à rempiler de la sorte ?

Vu le résultat nullissime, on peut d’ors et déjà écarter toute motivation d’ordre vénale (**). Les motivations doivent davantage tourner autour d’une forme d’existentialisme primaire (***). On veut continuer d’exister, fut-ce même misérablement. Ne surtout pas tomber définitivement dans l’oubli, quitte à tomber la tête la première dans le ridiculement grotesque.

C’est justement sur ce terrain là que je m’avancerais si je voulais sauver ce nouvel album d’EXCITER du marasme absolu. Car il y a bien quelque chose d’émouvant – de tendrement pathétique - chez ce groupe. Suffit de se figurer les canadiens remettre les couverts en 2008 avec les mêmes défauts d’antan, avec la même prod’ nase qui pue et les mêmes riffs insipides pour qu’une larmichette perle au bout de quelques minutes. L’album se métamorphose alors, le supplice se transforme en une vague nostalgie et la médiocrité devient authenticité.


Jetons donc un voile pudique sur cette fureur de vivre. L’inconscient collectif ne doit garder en mémoire que les méfaits du début des années 80, le reste est mort depuis bien longtemps et sent foutrement mauvais.


Note : 1/5 (soupir)


* Généreusement noté par votre serviteur palmipède.
** 0u alors les canadiens viennent de donner un nouveau sens au mot « utopie ».
*** L’existentialisme est un humanisme comme disait l’autre. Certainement.

A lire aussi en THRASH METAL par CANARD WC :


SACRED REICH
Heal (1996)
Une cuvée d'initiés pour initiés : à (re)découvrir




TESTAMENT
Dark Roots Of Earth (2012)
Le nouveau Testament selon Saint Canard

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- Kenny Winter (chant)
- John Ricci (guitare)
- Clammy (basse)
- Rik Charron (batterie)


1. Thrash Speed Burn
2. Demon's Gate
3. Evil Omen
4. Hangman
5. In Mortal Fear
6. Crucifixion
7. Betrayal
8. The Punisher
9. Massacre Mountain
10. Rot The Devil King



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod