Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY THRASH  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 



EXCITER - Violence & Force (1984)
Par CANARD WC le 3 Octobre 2006          Consultée 3054 fois
Auréolé du relatif succès de Heavy Metal Maniac (10 000 copies, tournée avec BLACK SABBATH ... tout de même !), EXCITER remet les couverts avec Violence & Force moins d’un an après. Avec cet album, les canadiens ont souhaité tout d’abord confirmer. Confirmer son statut de « putain de groupe de Thrash qui monte ». En ce sens, Violence & Force est une réaffirmation du précédent opus, mais témoigne aussi d’un entêtement et de la volonté du groupe de vouloir « en faire rien qu’à sa tète ».

De ce fait, Violence & Force ressemble beaucoup à Heavy Metal Maniac. Pour le meilleur et pour le pire, jusqu’à ce que les maisons de disques nous séparent. A priori, on pourrait crier à l’immobilisme artistique : le même type de chanson, les mêmes structures, la même production pourrie et toujours ce Metal hors du temps (vieillot dès la naissance) mais si jouissif.

Sauf que par rapport au précédent album, EXCITER prend le parti de ralentir un peu la cadence. Nuance de prime abord anodine, en réalité ça change complètement la donne ! En effet, s’il se veut de prime abord discret, ce ralentissement prend au fur et à mesure du déroulé de l’album une ampleur telle que le groupe en ressort quelque peu transformé – pour ne pas dire sublimé. Cette baisse de régime se retrouve de façon certes éparse sur l’album (« Scream » ; « Pounding » ; « Destructor » ; « Delivering » ; « War is Hell »), mais solidement ancrée telle une moule à la coque d’un navire. Pour le coup, c’est plutôt « Agressivité & Energie » qu’ils auraient dû l’appeler cet album.

Alors, on ne s'en rend pas vraiment compte. C’est seulement à la fin du freesbee qu’on commence à réaliser ce qui s’est passé. Après 40 petites minutes d’un Heavy thrashisant impeccable, on comprend où le groupe a voulu aller. C’est l’évolution d’un groupe déjà un peu culte qui, en voulant continuer dans une voie, a cherché à atténuer les carences de sa musique. Et c’est avec le frein à main enclenché qu’EXCITER se sent mieux.

Alors EXCITER déroule. Presqu’en douceur. Tubes, tueries, hymnes, riffs de dingues, speederies ... le groupe déballe ce qu’il sait mieux faire : un Metal teinté Thrash sans complexe. C’est pas compliqué : Violence & Force c’est 10 titres, 7 érections et pas de mauvais morceaux pour gâcher la fête. Et quelle conduite mes amis ! L’enchaînement des morceaux frôle la perfection.

Voyez plutôt (une fois n’est pas coutume je me fends d’un mini « Track by Track » pour illustrer mon propos vous pouvez passer au paragraphe suivant si ça vous plaît pas point à la ligne) :

Track 1 « Oblivion » : 33 secondes de saturations furieuses histoire de tâter le terrain → Track 2 « Violence & Force » : véritable tube Speed Thrash aux relents Maidenniens → Track 3 « Scream In The Night » : une tuerie aux allures d’hommage à JUDAS PRIEST → Track 4 « Pounding Metal » : re-tube presqu’un hymne, plus Heavy que Thrash, mid tempo tout le long, jouissif avec son coté Manowarien → Track 5 « Evil Sinner » : morceau plus classique, EXCITER relance la machinerie Speed Thrash, ça aurait pu faire une bonne intro à l’album → Track 6 « Destructor » : colérique, à la fois Speed et Heavy, refrain à pleurer → Track 7 « Swords of Darkness » : un peu répétitive mais efficace et doté de couplets qui font mal → Track 8 « Delivering To The Master » : la « Blackwitch » de cet album, progressive, mélodique, un peu longuette mais surprenante avec sa belle montée en puissance → Track 9 « Saxons Of The Fire » : ma préférée ! 3 bonnes minutes de Thrash bien véloce et un refrain à pleurer de bonheur → Track 10 « War Is Hell » : peut être la fausse note de l’album, titre répétitif, mid tempo tout le long, une conclusion assez discutable.

Coup double pour EXCITER donc : deux albums, deux réussites. Violence & Force dépasse même d’une courte tète son aîné et vient titiller d’un peu plus prêt la race des albums cultes. S’il est moins hargneux, cet album n’en demeure pas moins imparable pour tout amateur de Thrash. ET Il bénéficie – détail qui a son importance – d’un son plus puissant ce qui compense un peu mieux les carences de sa production.


En 1984, seul dans son coin, EXCITER – tel un tâcheron atypique – fait sa petite révolution en composant ce qui peut être considéré comme leur meilleur album. Violence & Force, croyez moi, avait de quoi s’imposer parmi les meilleurs, de quoi de faire headbanguer un paquet de têtes aux 4 coins du monde. Le problème c’est que dans leur coin, il n’y a que des caribous.

Note : 4,5 / 5

Morceau préféré du Canard : Saxons Of The Fire
Les tubes : Pounding Metal ; Violence & Force
Dispensable : War Is Hell




Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



Non disponible


1. Oblivion
2. Violence & Force
3. Scream In The Night
4. Pounding Metal
5. Evil Sinner
6. Destructor
7. Swords Of Darkness
8. Delivering To The Master
9. Saxons Of The Fire
10. War Is Hell



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod