Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel Du Groupe (273)
 Myspace Officiel Du Groupe (232)

GRAVE - Dominion Viii (2008)
Par POWERSYLV le 2 Juin 2008          Consultée 4742 fois

Que peut-on attendre de GRAVE ? Dans les temps anciens, les vétérans suédois ont marqué l'histoire du death metal européen avec des brûlots définitifs comme Into the Grave (1991) ou You'll Never See ... (1992). Ah, la grande époque où GRAVE, DISMEMBER ou UNLEASHED s'apprêtaient à conquérir le monde du metal extrême, à rivaliser avec les cousins de Floride et à réveiller alors des tas de combos noirs et gras dans toute l'Europe, Europe de l'Est y compris. L'album précédent, As Rapture Comes (2006), voyait de façon éclatante le quatuor emmené par le guitariste/grogneur Ola Lindgren revenir à ses fondamentaux. Après plusieurs concerts, festivals, la sortie du DVD Enrapture (2007) et un changement de label (exit Century Media, GRAVE est aujourd'hui chez Regain Records), il est temps de retourner en studio.

Les amateurs ne seront pas dépaysés : le bien-nommé Dominion VIII (ben oui, c'est le huitième album ... y en a là dedans) est encore un opus de death metal pur-jus, vicieux, juteux et old-school jusqu'à la moelle. Toujours aussi efficace, le death de GRAVE laboure, tranche, râcle son metal avec ce mélange plus subtil qu'il n'y parait des 2 ingrédients qu'il sait doser avec manière :
- les speederies ultimes : rythmiques thrash (pas énormément de blasts finalement), guitares écorchées vives avec riffs accérés qui laminent le crâne,
- les ambiances ténébreuses à base de riffs bien gras, graves et d'une lourdeur impressionnante soutenus par une rythmique qui ne l'est pas moins.
Tout cela bien sûr consolidé par un ciment : breaks pertinents et accélérations fulgurantes savamment étudiés afin de rendre le tout carrément, énergique, extatique ..., "bandant" et headbangant.
Les vocaux d'outre-tombe (mouarf) de Sieur Lindgren sont encore parfois vachement préoccupants ... mais toujours excellents.

« A World In Darkness » qui ouvre l'opus est caractéristique du genre, tant le mariage entre speed et lourdeur/noirceur prend à fond. « Fallen (Angel Son) » possède un caractère incorruptible et sans concession qui me plait beaucoup. « Deathstorm », c'est LE riff de death metal ténébreux et épais qui vous tombe sur le coin de la gueule sans prévenir, comme une chape de plomb. Terrible ! On croirait pouvoir palper toute cette noirceur du bout du doigt tant l'oppression est ici palpable. Saluons encore une fois la production extraordinaire qui ferait trembler n'importe quel monument millénaire sur ses fondations. Et puis ces accélérations vicieuses carrément hallucinantes (« Stained By Hate »), ces soli pas forcément longs et techniques mais carrément déments et déjantés (« Bloodpath »), qu'est-ce que c'est bon ! Même menu pour des tueries telles que la boucherie « Annihilated Gods », « Sinners Lust » dont un passage bien consistant me fait penser au « Seasons In The Abyss » d'un certain SLAYER, ce « Dark Signs » à la rythmique carrée, massive et implacable. Enfin, « 8th Dominion » qui donne son nom à l'album démarre par un passage calme et sombre (le moment le plus calme de l'album d'ailleurs) avant que les guitares grasses ne reprennent leur droit et que le mid-tempo se mette en branle.

Bref, rien de révolutionnaire dans cette nouvelle oeuvre des suédois. Cependant, si la formule reste la même, leur death metal bourru et basique demeure éminemment efficace. Les plus ronchons diront qu'il y a redite mais d'un autre côté, il faut être réaliste ; GRAVE "EST" le death metal scandinave dans toute sa quitescence et sa tradition (bon, c'est vrai que le dernier DISMEMBER était excellent aussi). Pas besoin de s'aligner et d'aller faire dans la démagogie en allant se renier et sortir un énième opus de metalcore pour faire dans l'air du temps : GRAVE reste fidèle à ses racines et il a bien raison, car il le fait bien. C'est lourd, noir, gras, brutal, jouissif ... ça, c'est le "vrai" death metal, celui qui déchire les tripes et qui vous pulse au fin fond des entrailles ; c'est du moins le death metal que j'aime et qui me pousse à me dépasser. Pas besoin d'innover pour trouver le bonheur. Fans de death de la vieille école suédoise, vous pouvez vous jeter dessus encore une fois les yeux fermés, mais les oreilles grandes ouvertes !

* Site Web :
http://www.grave.se

* MySpace :
http://www.myspace.com/gravepromo

A lire aussi en DEATH METAL par POWERSYLV :


ATROCITY
Atlantis (2004)
Le mythe de l'atlantide mis en musique, superbe




MORBID ANGEL
Heretic (2003)
Death metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Ola Lindgren (chant, guitare)
- Jonas Torndal (guitare)
- Fredrik Isaksson (basse)
- Ronnie Bergerståhl (batterie)


1. A World In Darkness
2. Fallen (angel Son)
3. Deathstorm
4. Stained By Hate
5. Bloodpath
6. Annihilated Gods
7. Sinners Lust
8. Dark Signs
9. 8th Dominion



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod