Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL EXTRêME DE FOLIE  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


LUST - Genesis Of A Satanic Race (2005)
Par ONCLEGUUD le 18 Mai 2008          Consultée 1456 fois

Amoureux du War Metal, du Black Metal, du Thrash et du Death, bref, de cette mixture dont certains Etasuniens, Canadiens et Australiens sont capables et friands (pensez à Blasphemy, Revenge, Black Witchery, Bestial Warlust et tant d'autres consorts), bienvenue dans le formidable monde de Lust, fait de blasphèmes, de baptêmes sanguinaires, de femmes chevauchées avec folie, de ténèbres éclairées à la bougie dont ces mêmes messieurs, satanistes de leur état, sont également très friands. Lust, le Canadien, est donc de ceux-là, et depuis bien longtemps maintenant : apparemment, 1993. Ce « Genesis of a Satanic Race » est seulement le second full-lenght de Sabazios Diabolus, a.k.a Lust, puisqu'il fait tout tout seul. Comme il est caractéristique de ce genre d'objet, les productions de Lust sont nombreuses, comme si la quantité valait gage de qualité. Mais cette galette est-elle de qualité ?

Si l'on apprécie ce genre de metal extrême barbare, mélangeant sans remords tous les styles, on peut prendre son pied. Dans un sens je le prend : cet enchevêtrement de styles – cette batterie très Thrash et rapide, cette voix très Heavy, ces soli très Death Metal – tient d'une certaine philosophie se résumant à : Fuck You All ! Le zélote fait ici ce que bon lui semble : qu'on aille au Diable. La classification des genres éclate en morceaux et tant mieux : une certaine folie s'empare de l'œuvre, un chaos se manifeste en naissant du Néant, on se dit que le Monsieur expérimente, ou bien maîtrise une alchimie dont seul lui connait les ingrédients et recettes. En bref, quelque chose de malsain et de maléfique ressort de cet opus, évidemment, et cela est palpable. Voilà pour le bon côté des choses. Car ces arguments sont renversables : on peut également se demander si le bonhomme a toute sa tête, s'il ne se paie pas la nôtre ou s'il sait bien où il veut en venir. Car le Black Metal, dont il se revendique ou dans lequel les autres aiment à le classer - je n'en entend pas beaucoup dans cette œuvre ! Certes, il y a des saturations à foison, mais tout l'extrême sature presque à l'excès – ce qui n'est de toute façon pas le cas ici, car tout reste audible (faut dire que mes esgourdes sont sacrément habituées désormais...). Non : les plans machiavéliques et tortueux que nous démontre le gus en question se rapproche plus d'un bon groupe de Brutal Death que d'un quelconque groupe de Black ou de War Metal un tant soit peu « avant-gardistes »... On pourra même se demander si tout cela n'est pas un fake de sa part.

Bref. « Genesis of a Satanic Race » reste un disque pour les curieux de l'extrême, qui apprécient les mélanges, la folie et la bestialité ! Néanmoins, un certain doute et des questions persistent. A titre personnel, je lui flanquerais un 2/5 mais comme il y a doute et mélange des genres, un 3/5 lui est préférable...

A lire aussi en DEATH METAL par ONCLEGUUD :


PORTAL
Outre' (2007)
PORTAL - ou comment rendre vivante la morbidité..

(+ 1 kro-express)



DEAD CONGREGATION
Graves Of The Archangels (2008)
Quand la Grèce appelle l'Enfer sur Terre...


Marquez et partagez




 
   ONCLEGUUD

 
  N/A



- Sabazios Diabolus (tout)


1. Intro
2. Birth Of The Unconquerable One
3. Oh Horror (sample)
4. Storming Under Steel
5. Genocide Bitch (sample)
6. Spear Of Destiny
7. Hymn To The Exhiled (instrumental)
8. Iron Warfare
9. On Beyond Andromeda Part Ii (instrumental)
10. Portal To Cygnus
11. Nazi Occult Metal (spear Of Longinus Cover)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod