Recherche avancée       Liste groupes



      
EVIL DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Myspace Officiel (369)

DEAD CONGREGATION - Graves Of The Archangels (2008)
Par ONCLEGUUD le 11 Août 2008          Consultée 3496 fois

Bon, j'attendais un Death/Doom gras et nécrotique : ben ce ''Graves of the Archangels'' de DEAD CONGREGATION, c'est pas vraiment ça. En plus, c'est produit par l'excellent label Nuclear War Now ! Productions – autant acheter les yeux fermés, je vous le dis. Bref. Je fus surpris. De plus, je constate que partout où est chroniqué le missile, il récolte les notes les plus hautes : perso, y'a à boire et à manger dans ces tombes des archanges. Cette formation d'Athènes, qui fait aussi appel à l'aide à des potes de BURIAL HORDES, horde Black Metal de son état, s'est formée en 2004 alors que mourait à petit feu l'autre groupe du batteur et du guitariste, NUCLEAR WINTER, née elle en 1995. Nos bouchers ont donc de la bouteille, ils savent jouer le Metal de la Mort, je vous le dis, ça avoine terrible.

DEICIDE, BEHEMOTH, MORBID ANGEL sont quelques unes des références monstrueuses qui me tombent dans les bras quand j'essaie d'accrocher DEAD CONGREGATION à l'Yggdrasill du Death Metal. Malgré quelques parties plus lourdes de menaces qui font du bien aux boyaux, et cette voix ''ancienne'' à la Steve Tucker qui attirent inévitablement DEAD CONGREGAGTION du côté du Death Metal old'school, l'influence BEHEMOTH se ressent quelque peu dans ''Graves of the Archangels''. Oh, cette influence est mineure mes amis et ça donne du punch, des parties parfois alambiquées, une batterie qui s'énerve aussi et qui se la joue technique – mais ça se ressent. Ce n'est pas un mal non plus, hein. En gros, DEAD CONGREGATION fait du Death Metal. Les Chars de Staline, c'est son trip, il aime quand ça tabasse – donc ça tabasse – quand y'a du sang, des cris et de la fumée. Voilà, et nos Grecs adorent alterner ces plans mitraillettes et ces autres coups de massue.

Par ailleurs, notre Congrégation morte adoooooooore nous pourrir de riffs satanément sataniques. ''Graves of the Archangel'' est foncièrement maléfique. Le gratteux qui a composé ces riffs doit être sacrément inspiré, il veut notre Mort. La première piste d'ailleurs est un régal en la matière, cette sorte d'intro avec les distorsions fait mal à la tête et fout les jetons – c'est vraiment bien foutu. Les power chords sont légions et ça fait mal. Niveau batterie, rien à redire : notre homme maîtrise tous les registres, il est varié comme il faut et ne s'étale pas trop, tout dévoué qu'il est à la cause Death Metal. La basse résonne de temps en temps – pas assez à mon goût. La voix s'en tire bien, même si elle manque de personnalité.

Les compositions enfin sont assez tordues, on est même parfois débordé par la technique en de courts instants – une impression de chaos transparaît du skeud en vérité. Et je constate que lorsque le gang s'enfonce dans la durée (le morceau éponyme et le dernier) des ambiances véritablement folles naissent et la Mort en personne vient vous toucher l'esprit. Leur Death se ''Blackise'' alors. C'est dans ces titres que je prends le plus mon pied. La piste de clôture est un vrai bijou, comme la première d'ailleurs. J'ai oublié de préciser que des chœurs et autres éléments religieux font de temps en temps leur apparition, renforçant le côté blasphématoire de ''Graves of the Archangels'' : la bonne mesure pour donner une dimension spirituellement nécrosée à l'Oeuvre.

Je n'avais pas écouté un aussi bon disque de Death Metal depuis un paquet d'années. Même si j'estime que nos Grecs doivent encore travailler leur style afin de se détacher de leurs idoles, il faut reconnaître qu'ils ont fait un boulot de qualité, bien senti. En somme, j'ai du dépasser la surprise et multiplier les écoutes pour me faire à l'idée que ''Graves of the Archangels'' est loin d'être un mauvais album d'Evil Death Metal. C'est tout le contraire. DEAD CONGREGATION alterne le bourrin technique avec des séquences plus Evil et d'autres plus lourdes et morbides. Un satanisme orthodoxe sourde de ce premier bébé démoniaque... DEAD CONGREGATION se veut-il la synthèse du Death Metal ? Peut-être et peut-être pas. Les amateurs de NECROS CHRISTOS devraient par ailleurs l'apprécier. En tous cas, vous pouvez vous ruer sans réfléchir sur ''Graves of the Archangels'', qui vaut amplement le détour.

A lire aussi en DEATH METAL par ONCLEGUUD :


NECROS CHRISTOS
Triune Impurity Rites (2007)
Necromantic doom death metal - leçon magistrale

(+ 1 kro-express)



PORTAL
Outre' (2007)
PORTAL - ou comment rendre vivante la morbidité..

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez






 
   ONCLEGUUD

 
  N/A



Non disponible


1. Martyrdoom
2. Hostis Humani Generis
3. Morbid Paroxism
4. Vanishing Faith
5. Voices
6. Graves Of The Archangels
7. Subjugation
8. Source Of Fire
9. Teeth Into Red



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod