Recherche avancée       Liste groupes



      
INDUTRIAL BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace (198)

REVERENCE - Chamber Of Divine Elaboration (2007)
Par ONCLEGUUD le 21 Avril 2008          Consultée 2123 fois

Reverence est une formation quelque peu connu parmi les amateurs de Black Metal dans l'Hexagone. En effet, deux splits en 2004 dont un avec Blut Aus Nord, suffirent à le faire connaître puis à lui faire poser une première pierre pour sa carrière dans l'extrême, en sortant « Industrial Mental Concept » en 2005 chez Dead Sun Records, premier long méfait du combo. Je ne l'ai pas écouté, ni le restant de la discographie d'ailleurs, le buzz autour du groupe m'ayant effrayé, comme d'habitude. C'est donc d'une oreille toute neuve, toute attentive, sans vraiment d'a-priori que s'est faite l'écoute de ce second long disque, « Chamber of Divine Elaboration » sorti en octobre 2007 sur l'excellent label italien Avantgarde Music. Un disque en fin de compte autour duquel j'ai beaucoup tourné, car il est tout à la fois séduisant et rébarbatif. L'occasion faisant le larron, un des lecteurs de Nightfall ayant demandé cette chronique, je l'ai écouté plus attentivement depuis afin d'en écrire ces quelques lignes.

Je ne suis pas un grand fan de Blut Aus Nord et je suis désolé de « commencer » par cela, mais Reverence me fait fortement penser à cette fausse gloire française, comme il me fait également penser à Spektr. Voire à The Ruins of Beverast, voire même au dernier Arkhon Infaustus. Bref. Je ne pense pas que cela est intentionel de la part du trio de Reverence, néanmoins, cela s'entend et se constate. Cela me gêne, car cela retire beaucoup de la saveur au disque et au travail, fouillé, que l'on ressent également dans cette oeuvre aux atmosphères absolument prenantes. C'est avec celles-ci toutefois que la formation, qui pratique un Metal extrême industriel fort sombre, mid-tempo, à la base Black Metal, remporte le challenge, relevant la barre. Une lourdeur malsaine, une bonne dose de folie, une froideur toute industrielle et une crasse délicate déposée sur l'ensemble, enrobent un ensemble musical qui se montre délicat, digne d'orfèvres professionnels. Car l'opus est riche, plein de bonnes idées. Les samples et bruits inclus dans l'oeuvre sont particulièrement bien choisis et savamment placés, les compositions torturées et parfois complexes tissent un paysage maléfique et franchement attirant, tandis que la batterie se montre chirurgicale et juste... Une oeuvre de perfectionnistes, assurément. Ajoutez à cela une production particulièrement soignée et soupesée – c'est vraiment une caractéristique de cette bombe : on perçoit que rien n'est là par hasard et que tout a été pensé; chaque chose est à sa place, à la bonne dose et au bon moment – et vous obtiendrez une « Chamber of Divine Elaboration » d'exception, frôlant la perfection et le 5/5. De plus, quelque chose de l'ordre de l'occulte, de l'hermétisme, du mystère plâne sur la chose, comme si le groupe voulait effectivement nous introduire dans le domaine de la Création divine, dans cette chambre d'alchimiste où l'horreur côtoie la sainteté... Aucune piste ne ressortant du lot véritablement – je pense que le groupe aurait pu voir l'opus comme une bande son terrifiante, et rassembler tout ça en un seul et long morceau – il faut donc écouter ce disque en son entier, sans chercher à en sectionner des parties.

Si ce n'était cette trop grande ressemblance avec les comparses cités en début de deuxième paragraphe, « Chamber of Divine Elaboration » aurait pris la plus haute note. En tout autre point jouissif, il manque à Reverence une remise en question sur son identité. Mais allez-y, jetez-vous dessus. Un très bon album.

A lire aussi en BLACK METAL par ONCLEGUUD :


MAÏEUTISTE
Socratic Black Metal (2007)
Fabuleuse, somptueuse démo de black français !




VUCUB CAME
Vomito Negro (2004)
Tremblez, pleurez, fuyez - mais mourrez !!!


Marquez et partagez




 
   ONCLEGUUD

 
  N/A



- I.luciferia (vocaux, guitare)
- Aym (basse)
- Vicent Roubière (batterie)


1. Infra-code Of Perdition
2. Institution Of The Dirt Archetype
3. Infected Forms Of Distance
4. Inner Phaze
5. White Journey.inc
6. Astral Noise Projection
7. Pride Of Inanimate Emptiness



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod