Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK SYMPHO / ATMO  |  STUDIO

Commentaires (10)
Questions / Réponses (1 / 10)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



FORBIDDEN SITE - Sturm Und Drang (1997)
Par NEBEL le 7 Novembre 2007          Consultée 5978 fois

FORBIDDEN SITE est un groupe culte. Culte car aujourd’hui disparu, culte car divinement inspiré, culte car profondément unique. Cet acteur fugace et pourtant décisif de la scène française n’a pas joui d’une carrière particulièrement longue. Seuls deux albums ont vu le jour, Sturm Und Drang et Astralgeist, deux perles qui resteront à jamais gravées dans les mémoires.

Après une démo, Renaissances Noires, parue en 1996, les Grenoblois s'attèlent à la création de leur premier album, Sturm Und Drang, qui voit le jour en 1997. Ce nom a de quoi étonner. Le Sturm Und Drang est un mouvement littéraire allemand de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, né en opposition au trop grand rationalisme de l'époque des Lumières et prônant l'exaltation des sentiments. Ses représentants les plus célèbres sont Goethe ("Les Souffrances du Jeune Werther") ou Schiller ("Les Brigands"), deux personnalités extrêmement importantes de la littérature allemande.
Ce titre n'est pas un simple ornement, car cette supériorité des sentiments, cette angoisse face au destin d'artiste, éléments importants du Sturm Und Drang, se retrouvent dans la musique de FORBIDDEN SITE. Une autre caractéristique s'ajoute à cette image qui pourrait sembler bien banale : le monarchisme, mis très en avant à travers la fleur de lys de la pochette et la citation de Victor Hugo, en ouverture de l'album, « Gloire à notre France éternelle, gloire à ceux qui sont morts pour elle ». Cette position pourra rebuter certaines personnes... Tant pis pour elles, elles passeront à côté d'un monument de finesse et d'inspiration.

La chanson d'introduction, "Ars Gallica", évoque donc Hugo, mais aussi Berlioz et surtout Bizet : son Arlésienne constitue la mélodie principale de cette entrée en matière raffinée. Puis "Sérénade Macabre" ouvre les hostilités, présente les ingrédients magiques de FORBIDDEN SITE : de l'érotisme, du morbide, une musique violente et terriblement romantique. Le chant de Romarik d'Arvycendres est impeccable, oscille entre hurlements et chant clair mélancolique, empli de souffrance et d'amertume. Et en fin de chanson survient la première déclamation en français, véritable marque de fabrique du groupe. Un certain Anorexia Nervosa n'y a pas été insensible...

Le reste de l'album est du même acabit, impossible de trouver le moindre déchet. Les moments d'anthologie se suivent sans se ressembler, à l'image de la très impressionnante "Der Sieg der Finsternis", qui débute, une fois de plus, avec un poème de Hugo, avant de sombrer dans les ténèbres d'un black metal virulent mais toujours aristocratique. "Ars Vampirica" et "Dark Embrace" suivent cette voie, au contraire d'"Aurélia", empreinte d'un spleen troublant, "Evanescence", gratifiée d'une superbe intro à la guitare acoustique, et surtout "Renaissance Noire", véritable poème accompagné d'un piano délicat, presque dansant, et de cordes aériennes.

Ressortent de cet album une grâce et une magie hors du commun, qui transpercent l'auditeur et laissent en lui un sentiment où se mêlent rage et tristesse. Une œuvre à part, bien plus qu'une simple succession de chansons. On pourra être rebuté par les idées du groupe, toujours est-il qu'une vision est là, une vision personnelle de la musique, de la poésie et de l'art en général. Une atmosphère romantique, voire gothique, qui, certes, reprend les lieux communs du genre, mais ne les rend jamais ridicules, une souffrance et un désenchantement qui s'expriment à travers une musique et des paroles toujours recherchées.

Incontestablement un chef-d'oeuvre du genre, hélas très rare de nos jours.

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par NEBEL :


FORBIDDEN SITE
Astralgeist (1999)
Le roi est mort !




KADENZZA
Into The Oriental Phantasma (2003)
Grand Orchestral Kamikaze !


Marquez et partagez




 
   NEBEL

 
  N/A



- Romarik D'Arvycendres (chant-piano-compo)
- Arnaud De Stael (batterie-paroles-illustrations)
- Matthieu Froideval (basse)
- Ludovic Tournier (guitare)


1. Ars Gallica
2. Sérénade Macabre
3. Der Sieg Der Finsternis
4. Aurélia
5. Dark Embrace
6. Evanescence
7. Ars Vampirica
8. Renaissance Noire
9. Pleurs Nocternels



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod