Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK-HARD  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Star Rats
- Membre : Guns N' Roses, Slash's Snakepit , Stone Temple Pilots, Duff Mc Kagan

VELVET REVOLVER - Libertad (2007)
Par THE MARGINAL le 12 Août 2007          Consultée 4848 fois

Velvet Revolver, acte second. Il y a 3 ans, ce groupe composé de l'ex-chanteur de Stone Temple Pilots et de 3 ex-Guns N' Roses(Slash, Duff McKagan et Matt Sorum) avait sorti son premier album, "Contraband", qui avait cartonné contre toute attente, notamment aux USA où il s'était classé n°1 et s'était écoulé à 2 millions d'exemplaires. A l'époque, nombreux étaient les sceptiques concernant la capacité de ce groupe à perdurer tant artistiquement que commercialement. Certains spéculaient même sur une eventuelle reformation du line-up original de Guns N' Roses(ce genre de rumeur revient souvent sur le tapis,en passant)...

Pourtant, les 5 musiciens du Velvet Revolver semblent décidés à poursuivre l'aventure ensemble et sortent en 2007 leur second opus intitulé "Libertad". Celui-ci a la lourde tâche de succéder à un "Contraband" qui, s'il n'avait pas fait l'unanimité d'un point de vue musical, avait été couronné de succès.

Si "Contraband" était un album orienté hard rock moderne, ce n'est pas vraiment le cas de "Libertad". En effet, le deuxième album de Velvet Revolver se veut plus diversifié, un peu plus aventureux. Après plusieurs écoutes attentives de "Libertad", on s'aperçoit que les musiciens revisitent à leur façon le rock(au sens large du terme) des 60's à aujourd'hui. Avec cette nouvelle offrande, Velvet Revolver semble vouloir râtisser plus large...

Certains d'entre vous ont peut-être eu l'occasion d'entendre "She builds quick machines", le 1er single de l'album. Le clip de la chanson a une ambiance western-spaghetti et voit les musiciens en pistoleros. Il s'agit d'une compo hard rock aux consonances 70's et c'est surtout le refrain qui attire l'attention, le reste étant plutôt quelconque. On remarque par ailleurs que la voix de Scott Weiland rappelle beaucoup celle de Jim Morrisson. D'ailleurs, il convient de souligner que l'influence des Doors apparaît assez régulièrement tout au long de cet opus.

Comme meilleurs titres de l'album, on peut citer "Let it roll", une compo rythmée qui dépote, très hard rock n'roll, à mi-chemin entre Guns N' Roses, et sur laquelle Slash est assez inspiré, "Get out the door", un mid-tempo au refrain assez catchy aux multiples influences(de Cheap Trick au stoner, utilisation de la talk-box) qui nous permet d'apprécier les prouesses vocales de Scott Weiland, "Pills, demons & etc", direct, avec un très gros travail de la section rythmique, "American man", une chanson très inspirée de la fin des 60's/début 70's, planante avec des accents hispanisants en prime, de surcroit tellement inspirée des Doors qu'on a carrément l'impression d'entendre le fantôme de Jim Morrisson, "Just sixteen", du très bon hard rock rythmé, teinté 70's.

Cet album comporte son lot de bonnes surprises, comme la ballade popisante "The last fight", dont l'influence des Beatles est prépondérante et sur laquelle on note l'excellente trouvaille des choeurs dans le final qui se superposent tantôt avec le solo de Slash, tantôt avec le voix de Scott Weiland. La salve punkisante "Spay", appuyée par un bottleneck lui conférant une couleur bluesy, est aussi assez original. Enfin, il y a tout à la fin de l'album une piste cachée, intitulée "Don't drop that dime", qui ne manquera pas de surprendre: il s'agit en effet d'un titre countrysant, à l'ambiance saloon, qui m'a fait penser au "Wasted rock ranger" de Great White.

Comme sur le précédent album, on signale aussi des titres foncièrement moins inspirés. "She mine", avec ses accents grungys et son refrain à l'atmosphère lancinante, fait penser à du Stone Temple Pilots sous-inspiré, "Mary Mary" est assez étrange, "For a brother" est le genre de titre qui rentre dans une oreille pour mieux ressortir par l'autre, et enfin la cover du Electric Light Orchestra "Can't get it out of my head" est assez anecdotique, ennuyeuse même.

Au final, ce second album de Velvet Revolver se laisse écouter, n'est pas mal, surprend même par instants, mais il lui manque quand même une bonne dose de folie, de subversion. Le côté positif de l'album, c'est que Scott Weiland chante mieux, sa voix et ses talents de songwriter prennent ici toute leur dimension et on peut même dire qu'il est le grand bonhomme de ce disque. C'est bien simple: jamais je n'ai autant aimé sa voix. Par contre, Slash est un peu décevant sur cet album car il donne l'impression de ne pas se lâcher totalement, de se contenter du minimum syndical. Quand on sait de quoi il est capable, comme l'attestent ses travaux sur les disques de Guns N' Roses, Slash's Snakepit et aux côtés de divers artistes, il y a de quoi rester sur sa faim.

On ne peut nier que "Libertad", à la production hyper-léchée(signée Brendan O'Brien), est assez accessible au plus grand nombre, sans pour autant verser dans le mauvais goût. On regrette tout de même que l'ensemble soit propre, que le sentiment d'urgence, de danger soit totalement absent. Ceux qui espérent un album teinté sleaze-rock risquent de faire la gueule car "Libertad" lorgne vers d'autres horizons. Ce second album de Velvet Revolver n'est pas mal, mais n'est pas non plus renversant et on a désormais la confirmation que, tout comme Axl Rose, les ex-Gunners n'ont plus ce côté sulfureux qui les caractérisait et qu'ils se contentent de faire parler le métier.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


KINGS OF THE SUN
Kings Of The Sun (1988)
Une des bonnes surprises hard rock de 1988




STAR STAR
The Love Drag Years (1992)
Du glam de haute volée !!!!!


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Scott Weiland (chant)
- Slash (guitare)
- Dave Kuschner (guitare)
- Duff Mckagan (basse)
- Mattsorum (batterie)


1. Let It Roll
2. She Mine
3. Get Out The Door
4. She Builds Quick Machines
5. The Last Fight
6. Pills, Demons & Etc.
7. American Man
8. Mary Mary
9. Just Sixteen
10. Can't Get It Out Of My Head
11. For A Brother
12. Spay
13. Gravedancer/don't Drop That Dime [bonus-track]



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod