Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Negurà Bunget
 

 Myspace Officiel (369)

DARKESTRAH - Embrace Of Memory (2005)
Par POSSOPO le 17 Septembre 2007          Consultée 2895 fois
Un premier album ridicule, un troisième opus plus que satisfaisant. Quid d'"Embrace Of Memory", deuxième longue durée d'une des formations les plus exotiques de la planète si on choisit un angle de vision classique européo centré.

L'orchestre s'est mis à l'anglais, découpe son ouvrage de façon traditionnelle ("Sary Oy" est un triptyque laborieux, "Epos" une mono gravure soignée). Le voyage peut commencer en pays de haute montagne.

Moué, autant "Sary Oy" faisait marrer tant il sentait une vieille répet' du Krad Noise mal torchée, sur fond de trois idées débiles, enregistrée à l'arrache entre deux parties de Bounchi et de cassage de mobilier de vide-ordure Rue Clair (alors là, personne ne comprend rien sinon les intéressés eux-mêmes, à savoir les membres du Krad eux-mêmes, et dans le désordre généalogique, Rototo, Kradingue, Nabos, Kradok, Grobobo, Toba, Grodingue, Sus'Boudin, Dieu, Poxi et moi-même…mais qu'est-ce que je peux bien en avoir à foutre, c'est juste histoire de remplir la page), autant "Epos" tue sa mère, autant "Embrace Of Memory" ne comporte aucune espèce d'intérêt. Mais vraiment, hein, il n'y rien dans ce disque sinon un black metal générique proprement abétifiant (je n'ai pas dit nul, non non) agrémenté d'un vague fond épico-folklorique auquel on ne fait même pas attention tant ce domaine a été visité et revisité par d'autres ex-Soviets mille fois plus inspirés.

Histoire de pisser encore quelques lignes, je vais vous dire qu'il y a un violoncelle. Mais franchement, on s'en carre les orteils comme c'est pas possible vu l'utilisation qui en est faite. Alors, il fallait bien apprendre à en jouer et effectuer une première tentative avant de mieux maîtriser le bois et d'en sortir les jolis sons qui peuplent intelligemment "Epos", donc on tolère.

Ensuite, ça sonne mieux qu'avant, c'est produit en Allemagne. Et puis, c'est tout, j'ai plus rien à dire. Alors, on fait quoi ? Bah, je vais vous raconter ma journée :

Donc, aujourd'hui, j'ai pas mal discuté avec Roxane. Et sinon, je suis allé jouer au basket à Boulogne (juste après mes courses au Franprix où j'ai acheté des saucisses Herta, histoire d'arrêter de galérer avec la cuisson des autres qui me défonce la cuisine à coup de fumée noire de merde), il y avait Sacha, Téva, Antonin, Nawfel, Fred, la clique des Kangourous, quoi. Et puis, j'ai eu Julien au téléphone (qui va être fâché parce que je parle pas assez de lui dans cette sous-chronique torchée en dix minutes). Et une meuf de chez Isorama qui voulait me vendre des fenêtres. J'ai dit que j'avais pas de fenêtres, elle a pas su quoi dire donc elle a raccroché. Ah, et Grobobo (le même que plus haut) a eu son écrit au Capes de maths. Normal, c'est pas un tocard, le Grobob'. Je dois rappeler Kradingue aussi, ça serait bien qu'on bouffe au Paki ensemble un de ces quatre avec Kradoko, Glen et Ordure par exemple. Ah oui, je me suis toujours pas lavé d'après le basket là. Donc je pue. Quoi d'autre ? Bah rien, j'ai fini. Ah oui tiens, rien à voir mais "Ne t'en Fais pas, Je vais bien" est un putain de bon film tout simple tout joli avec une Mélanie Laurent qui déchire. J'aurais pas du en parler, je l'ai maté dimanche donc je triche (pour tout le reste, c'est de l'authentique pur jus, promis craché).

Hop, c'est bon, c'est assez long, je peux aller à la conclusion : écoutez "Epos" !
A la prochaine, les copains.




Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Asbath (percussions)
- Kriegtalith (chant)
- Shagan (guitares)
- Resurgemus (guitares et claviers)
- Alexander Wegelin (violoncelle)


1. Embrace Of Memory
2. Black Cathedral
3. Sign Of War
4. Akyr Zaman
5. Human Hopes
6. Primitive Dance
7. Marching Of The Hordes



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod