Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL TECHNIQUE  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


COPROFAGO - Unorthodox Creative Criteria (2005)
Par POSSOPO le 3 Juin 2007          Consultée 2799 fois
Genesis constituait un bain de nostalgie confortable, à la chaleur qui rassérène dans les bras d’une fille accorte et nullement farouche. Mais il manquait à cette dernière la pointe de caractère qui ferait de la belle dame une séductrice hors pair. Totalement au courant de cet état de fait, COPROFAGO a décidé de personnaliser son propos et de ciseler plus finement ses atouts baise. Unorthodox Creative Criteria se débarrasse de nombre de ces parties qui évoquaient les différents génies du death metal technique estampillé début nineties.
Mais que peut bien faire n’importe quelle nymphe, aussi attirante soit-elle, dans un bain où l’eau chaude a arrêté de couler, à part risquer le gel de ses ovaires et perdre, qu’elle le veuille ou non, une partie de son sex-appeal ? Les innombrables plans pompés ça et là ont permis à COPROFAGO d’intéresser à leur cause les ancêtres déçus par l’abandon d’ATHEIST ou de CYNIC. L’émancipation, acte hautement louable en termes d’art, commence par le mauvais bout et le groupe pourrait fort bien perdre, en se trompant ainsi de sens, les quelques ouailles qu’il était en voie de fidéliser.

Le constat est dur, attachons-nous tout de même à analyser, en mettant de côté ce premier regret, les formules de remplacement.
Quelques soli de basse épars, des interventions de guitares spatiales jonchent le sol. Mais les graines manquent de fertilité et les vulgaires arbrisseaux qui peinent à pousser sur une surface aride n’engendrent que peu de ramifications extatiques. Comme une impression d’insuffisance et de trop peu envahit l’esprit. L’intention n’est cependant en rien attaquable puisque le seul véritable défaut de Genesis" était l’aspect catalogue d’un disque qui aurait très bien pu devenir incontournable sans l’utilisation trop abondante du papier carbone durant la phase de composition.

Et puis, que dire de cette mutation stylistique ? Affaire de goût. L’ensemble chilien a abandonné les arcanes révélés par d’autres du death/thrash technique pour tenter le pari de la modernité … et tomber de Charybde en Scylla. Adieu ATHEIST, bienvenue MESHUGGAH ! L'influence était certes déjà bien présente il y a cinq ans, mais il s'agit ici de la saluer à nouveau. Elle rejoue son entrée, plus sûre en elle et cette fois omnipotente.
Syncopé, excessif, déshumanisé, Unorthodox Creative Criteria possède l’avantage du mieux sonore. Les vocalises ont notamment acquis une profondeur respectable, elles en deviennent le seul élément susceptible de lutter contre la probable apparition d’engelures auditives. Car là où son prédécesseur couvait l’écoute de schémas peut-être trop tièdes, le nouvel opus assène une pluie de coups frigorifiques à un estomac qui pourrait bien déclarer forfait devant cet assaut incontrôlable. Le jeu en vaut cependant la chandelle et un entraînement gastrique acharné devrait permettre de gérer cet élan de brutalité post-moderne.

Car finalement, COPROFAGO a eu raison. En toute conscience de ses lacunes et de ses imperfections, il s’est audacieusement remis en question. Comparons les résultats avec la copie de 2000. Les idées semblent toujours provenir d’une marmite étrangère mais l’ouvrage ne fait pas dans la facilité en se mesurant au géant cryogénique suédois. Constatons le mieux rythmique et tâchons de mettre de côté notre nostalgie des Focus, Unquestionable Presence et autres Human. Nous ne voyons donc plus aucune raison d’attribuer à ce devoir une note inférieure à celle du précédent. Nous n’en voyons non plus aucune de faire grimper le score. Ou plutôt, formulation plus juste, les raisons s’équilibrent. Match nul et de qualité en tout cas.

C'était là la conclusion de la première mouture de mon article mais comme celle-ci date et que je reconnais aisément à quel point COPROFAGO mérite mieux que le vague succès d'estime qui le touche en ce moment, j'ose une légère boursouflure. Et Unorthodox Creative Criteria me plaît de plus en plus, j'anticipe donc à peine sur mon ressenti futur et en avant les quatre étoiles !




Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Pablo Alvarez (voix, guitares, claviers)
- Sebastian Vergara (guitares, voix, claviers)
- Marcelo Ruiz (batterie)
- Felipe Castro (basse)


1. Crippled Tracker
2. The Inborn Mechanics
3. Neutralized
4. Merge Into
5. Fractures
6. Hostile Silent Raptures
7. Streams
8. Isolated Through Multiplicity
9. Individual Choice
10. Glimpses
11. Constriction
12. Motion
13. Wavelength



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod