Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Freedom Call, Almanac, Ivanhoe
- Style + Membre : Brainstorm

SYMPHORCE - Become Death (2007)
Par FREDOUILLE le 20 Février 2007          Consultée 5537 fois

MENU DU JOUR : POWER METAL à la "Sauce SYMPHORCE"

Ingrédients : 10 titres efficaces, calibrés et puissants, 1 production monstrueuse signée Dennis Ward (PC69), 1 poignée de guitares massives, des riffs gras et percutants, une assise rythmique plombée, 1 bouquet de mélodies onctueuses, quelques cuillérées de subtilités (en l'occurence ici, l'utilisation de samples), quelques doses de thrash, 1 chanteur Andy B. Franck multi-facettes, un line-up inchangé depuis "Godspeed" (à l'exception du batteur), quelques coulis de claviers et le tour est joué.

- Préparation : quelques secondes moyennant quelques précautions
- Cuisson : approximativement 48 minutes sur charbons ardents
- Pour toutes personnes aimant un Power Metal résolument moderne, catchy, thrashy, rentre-dedans mais aussi un tant soit peu "commercial" et mélodique (avec les hits que sont "In the hopes of a dream", "Inside the cast").

Nous vous avions déjà proposé la recette du Power Metal à la "sauce SYMPHORCE", il y a environ 2 ans avec "Godspeed" et le résultat était tout à fait succulent. Un régal! Rien à voir d'ailleurs avec le Power Metal à la sauce américaine (genre TWELFTH GATE & Cie) bien plus fade et sans réelle saveur.
Il faut reconnaitre néanmoins que la recette Power Metal "sauce SYMPHORCE" aura mis du temps pour mijoter. Certes, elle évolue dans le bon sens au fil des années, et comme le bon vin, elle a tendance à se bonifier. Mais n'oublions pas qu'en 2002, avec "Phorcefulahead", la sauce n'était pas aussi délicieuse qu'aujourd'hui et il manquait sensiblement quelques ingrédients pour parfaire l'ensemble. En quelque sorte, un peu comme une mayonnaise qui ne prend pas du premier coup ou des blancs d'oeufs en neige qui ne montent pas.
Ce n'était qu'une question de temps. Car le Power Metal n'est pas un met facile à concocter (si on y réfléchit bien), si l'on veut qu'il soit un tant soit peu comestible ou tout simplement digeste. La "sauce SYMPHORCE" est en tout cas le bon condiment au Power Metal en général car depuis "Twice second" les résultats des Allemands se sont avérés très savoureux. Et comme SYMPHORCE dispose en plus d'un excellent chanteur...

Aujourd'hui pour "Become death" (5ème album), nous vous conseillons tout d'abord de prendre quelques précautions pour ce prêt à l'emploi. Faites chauffer vos conduits auditifs car ça va fouetter dur, dur. Décortiquez bien l'album et ne vous fiez surtout pas aux apparences: parmi les 10 titres, des compositions édulcorées comme "In the hopes of a dream", "No final words to say" ou bien "Inside the cast" aromatisé avec un léger parfum de metal gothique, risquent doucement de vous décontenancer et de faire fondre les espoirs que vous aviez placés en SYMPHORCE. Andy B. Franck y est pourtant époustouflant et y arrose de tout son plein, des intonations encore méconnues chez lui : chant très grave un peu à la P. Steele. Peu importe. Ces 3 titres sont délicieusement répartis sur "Become death" et apportent le petit bouquet de mélodies onctueuses (via quelques coulis de claviers); de toute évidence ces trois hits sont taillés indubitablement pour la scène.
Ne vous fiez cependant donc pas aux apparences parce qu'à coté de ces quelques compositions veloutées, il se trouve que certains titres, calibrés et puissants vont littéralement vous découper en lanières: c'est directement dans la virulence que vous plongerez à l'écoute de "Darkness fills the sky", lequel vous assaisonne de guitares monstrueuses, au groove impressionnant et vous saupoudre l'ensemble de petites doses de thrash salvatrices. Le résultat est faramineux, énorme. Encore une fois, Andy B. Franck s'avère époustouflant. Il incorpore dans son chant des lignes très agressives à la limite du growl. Un délice!
Dans la même veine que ce "The darkness fills the sky", on pourra bien évidemment noter "Ancient prophecies" (quelle intro mes aieux!), "Death has come" et surtout "Lost but found" sur lesquels l'assise rythmique en béton armé bat son plein et concasse tout sur son passage (le nouveau batteur semble tout aussi efficace et précis que son prédécesseur). Steffen Theureur c'est bien.^^

Egalement, comment ne pourrions-nous pas mentionner l'excellentissime et très moderne "Condemned" (l'enchaînement avec "Darkness fills the sky" est une franche réussite) et ses quelques cuillérées de samples plutôt bien léchées (géniale mélodie) lesquelles apportent une touche réellement novatrice. Andy y pose encore un chant tout à fait inhabituel et c'est un véritable régal. Les guitares sont d'une puissance phénoménale et une nouvelle fois, ce titre risque bel et bien de faire quelques ravages sur scène. Terrible!
Enfin, seul "Lie", mid-tempo dans l'âme, me semble être en dessous du lot. Il termine l'album trop tranquillement serai-je tenté de dire puisque plus conventionnel malgré une introduction assez moderne (samples, voix trafiquée - un peu comme sur le dernier DISILLUSION - "Gloria").

Notre avis : le power metal à la "sauce SYMPHORCE" est toujours un petit festin pour nos conduits auditifs et l'effet est une nouvelle fois au rendez-vous. Bel effort même si l'ensemble reste un tantinet moins raffiné que celui de "Godspeed". Il n'en demeure pas moins que "Become death" est à déguster sans modération.

Prochain MENU: POWER METAL à la sauce "BRAINSTORM".

A lire aussi en POWER METAL par FREDOUILLE :


STRATOVARIUS
Elysium (2011)
Oh la bien belle surprise que voilà !

(+ 1 kro-express)



BRAINSTORM
Metus Mortis (2001)
Power metal


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Andy B. Franck (vocals)
- Cedric Dupont (guitars)
- Markus Pohl (guitars)
- Dennis Wohlbold (bass)
- Steffen Theurer (drums)


1. Darkness Fills The Sky
2. Comdemned
3. In The Hopes Of A Dream
4. Death Has Come
5. Inside The Cast
6. No Final Words To Say
7. Towards The Light
8. Ancient Prophecies
9. Lost But Found
10. Lies



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod