Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


GORKY PARK - Gorky Park (1989)
Par THE MARGINAL le 30 Avril 2007          Consultée 2570 fois

Les plus jeunes d'entre vous n'ont pas connu cette époque, mais il fut un temps où la Russie, l'Ukraine, les Etats Baltes et pleins d'autres pays (Georgie, Moldavie, Kazakhstan, etc...) formaient une seule et unique nation entre 1922 et 1991: l'U.R.S.S (ou si vous préférez : Union Soviétique). La fin des 80's fut marquée par la chute du communisme et l'arrivée au pouvoir de Mikhaïl Gorbatchev, après les brefs gouvernements de Andropov et Tchernenko, qui fut synonyme de réconciliation avec les USA (Gorbatchev et Reagan, pour rappel, avaient signé en 1987 un accord de désarmement), mais aussi de tentative de renouveau pour le pays (instauration de la glasnost et de la perestroïka), d'ouverture vers le monde extérieur...

Bon, et la musique, dans tout ça ? On y vient... L'ouverture de l'URSS vers le monde extérieur aura au moins permis au groupe Gorky Park de se faire connaître sur le plan international (d'ailleurs, le groupe remercie Mikhaïl Gorbatchev dans les crédits). Bien qu'évoluant dans le créneau du hard rock mélodique/big rock proche des Bon Jovi, Van Halen, Def Leppard, voire Winger, le quintette Gorky Park ne se prive pas d'afficher ouvertement ses origines : la pochette de l'album est très explicite, la balalaïka (instrument très prisé en Russie) est présente occasionnellement et quelques bouts de paroles sont en russe sur certains titres.

Ce premier album éponyme de Gorky Park, qui sort en 1989 (l'année de la chute du mur de Berlin, quelle coïncidence !), tient bien la route et prouve que les musiciens du groupe ont fort bien assimilé leurs influences. Dès le premier titre de l'album, "Bang", le groupe sort la grosse artillerie en balançant à la tronche un gros hymne hard mélodique avec, en prime, les clameurs de la foule en fond sonore et en rappelant, à ceux qui en douteraient encore, ses origines soviétiques (les paroles du refrain: "Bang/Say da da da da").
Par contre, l'ambiance retombe rapidement dès le second titre "Try To Find Me" puisqu'il s'agit d'une ballade acoustique : non seulement elle intervient trop tôt, mais en plus elle est fade, s'apparente à une berceuse et seul son solo de guitare véloce vaut le détour.

Par la suite, Gorky Park rectifie fort heureusement le tir en alignant une belle brochette de très bons titres tels que "Hit Me With The news", un morceau hard funkysant groovy, entêtant, qui semble taillé pour les concerts dans les arenas, "Sometimes At Night", un mid-tempo hard/pop habilement déguisé en ballade et à l'aspect commercial, le punchy et catchy "Peace In Our Time", une excellente compo hard mélodique avec des gros chœurs inoubliables (surtout sur le refrain) et assez fédératrice, "Child Of The Wind", un titre big-rock dans la lignée de Van Halen (période Hagar), Winger, "Danger", un autre titre big-rock rythmé avec, ce coup-ci, des relents jazzys, sans oublier le bonus-track de qualité "Action" qui parle de plusieurs régions du monde et dont le refrain est assez proche de "Heavy Metal" de Sammy Hagar.

On signalera aussi, en passant, que la cover des Who "My Generation" a été admirablement revue et arrangée, avec pas mal de "Yeah !" de circonstance et des clins d’œil à la musique russe. Par contre, la power-ballad "Fortress" laisse un sentiment mitigé car elle alterne le bon(le refrain et le solo de gratte) et le moins bon (les couplets, vraiment pas inspirés).

Finalement, ce premier effort discographique de Gorky Park est réussi, assez plaisant à écouter. Ce quintette s'est, par la même occasion, affirmé comme la figure emblématique du hard rock russe. D'ailleurs, il a même réussi une joli percée sur le marché américain puisqu'il s'est classé 80ème au Billboard à l'époque. A bien y réfléchir, il n'est pas idiot de percevoir Gorky Park comme la réponse soviétique à Bon Jovi...

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


L.A. GUNS
L.a Guns (1988)
Hard rock




BANG TANGO
Dancin' On Coals (1991)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Nikolai Noskov (chant)
- Alexei Belov (guitare, balalaika, claviers)
- Jan Ianenkov (guitare)
- Big Sasha Minkov (basse)
- Sasha Lvov (batterie)


1. Bang
2. Try To Find Me
3. Hit Me With The News
4. Sometimes At Night
5. Peace In Our Time
6. My Generation
7. Within Your Eyes
8. Child Of The Wind
9. Fortress
10. Danger
11. Action



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod