Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Derdian

CELESTY - Mortal Mind Creation (2006)
Par BAST le 22 Janvier 2007          Consultée 5492 fois

CELESTY n’en finit pas de progresser. Après le correct « Reign Of Elements » (2002) puis le bon « Legacy Of Hate » (2004), c’est bel et bien « Mortal Mind Creation » qui voit tout le potentiel des Finlandais exploser.

Car dans le registre du speed mélodique, cette formation dont je ne soupçonnais pas un tel potentiel vient de frapper très fort.

CELESTY a en effet considérablement gagné en maturité et ce, sur deux plans : les mélodies, d’une part, sont bien mieux pensées. Le groupe évite autant que faire se peut la facilité et propose des idées certes simples, mais qui touchent au but rapidement (« Unreality », « Last Sacrifice », les superbes refrains de « Demon inside » et de « War Creations »).

Ensuite, l’autre aspect qui caractérise la progression de CELESTY se situe au niveau des arrangements. Les orchestrations, plus abondantes que par le passé, sont par exemple superbes. Placées à bon escient, elles jouent un rôle important sur le rythme souvent martial de « Mortal Mind Creation » (« Lord Of Mortals », « Demon Inside » ou encore « Empty Room », le morceau le plus symphonique de l’album).

En outre, la guitare rythmique est à l’honneur. Abrasive, puissante et dense, elle donne à cet album un aspect davantage heavy que ce à quoi le style nous habitue d’ordinaire (« Unreality », sur le magnifique refrain de « Back In Time », le riff pêchu de « Last Sacrifice »). La reprise de MEGADETH enregistrée pour le tribute « Hagar Of Souls » aurait-elle donné quelques idées à CELESTY ? A moins que l’on ne doive ces guitares heavy à l’arrivée d’un nouveau guitariste, Teemu Koskela remplaçant J-P Alanen, visiblement plus assez motivé aux yeux des autres membres.

Il convient aussi d’évoquer les quelques passages acoustiques. Ceux-ci rehaussent intelligemment le côté épique des compositions et apportent une richesse toujours agréable à un style somme toute assez direct (le magnifique final de « Demon Inside », les couplets de « Empty Room »).

Enfin, les chœurs sont excellents (« Last sacrifice »), comme un retour en grâce puisque les formations heavy les adoptent de moins en moins.

Et pour assurer la cohérence de tout cela, la production assurée par les Midas Studios est béton. Les moyens alloués par le nouveau label de CELESTY, Dockyar 1 (PERSUADER, IRON SAVIOR) démontrent que le genre a encore de beaux jours devant lui.

En dépit de quelques faiblesses très localisées, comme le refrain à la longue lassant de « Lord Of Mortals » ou encore une ou deux maladresses sur « Arrival », « Mortal Mind Creation » est un sans-faute ; à mon sens, l’un des meilleurs albums de speed mélodique de l’année dernière ! Il suffit de jeter une oreille attentive sur « War creations », « Empty room », « Back in time » ou encore « Last Sacrifice » pour rapidement s’en rendre compte.

Comble du bonheur, les Finlandais ont enfin réussi à gommer les fortes ressemblances avec leurs aînés de SONATA ARCTICA. Quoique subsistent encore des similitudes, le style est davantage personnel. En fait, CELESTY est peut-être désormais plus proche de la scène heavy suédoise (NOCTURNAL RITES, MORIFADE ou DRAGONLAND) que de la scène finlandaise.

2006 a donc vu CELESTY prendre une dimension neuve. Jadis formation de seconde zone, elle vient de sortir un album de speed mélodique exemplaire. Un speed mélodique au fond traditionnel, mais à la forme bien plus moderne (un peu à la manière de TWILIGHTNING, par exemple). Faire du neuf avec du vieux, le gros reproche adressé à ce genre de formation, n’est certainement pas aussi péjoratif qu’on pourrait le croire. Car lorsque le talent est au rendez-vous, on se régale toujours autant !

A lire aussi en POWER METAL par BAST :


FREEDOM CALL
Live Invasion (2004)
Très bon Live porté par des compos exceptionnelles




WHITE SKULL
Tales From The North (1999)
Trouble-fête ?... Album grandiose avant tout


Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Antti Railio (chant)
- Ari Katajamäki (basse)
- Jere Luokkamäki (batterie)
- Teemu Koskela (guitare)
- Juha Mäenpää (clavier)
- Tapani Kangas (guitare)


1. Lord Of Mortals
2. Unreality
3. Demon Inside
4. War Creations
5. Empty Room
6. Among The Dreams
7. Back In Time
8. Arrival
9. Last Sacrifice



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod