Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


FEAR MY THOUGHTS - Vulcanus (2007)
Par POWERSYLV le 30 Décembre 2006          Consultée 2660 fois

Le death metal dit "mélodique" a fait des émules en l'espace de 10 ans, et pas seulement en scandinavie. Voici venir FEAR MY THOUGHTS, groupe allemand et qui oeuvre depuis 9 ans dans le genre. Au long de cette période et au fil de ses 4 premiers albums (23 (2001), Vitriol (2002), The Great Collapse (2004) et surtout Hell Sweet Hell (2005)), FEAR MY THOUGHTS s'est forgée une personnalité et ce nouvel album Vulcanus voit le quintet affiner son art. Déjà quelque peu remarqué lors de prestations en festivals (With Full Force) et sur des dates européennes où il a tourné avec EXODUS, CALIBAN, HYPOCRISY ou THE HAUNTED, il se peut que FEAR MY THOUGHTS arrive à tirer son épingle du jeu prochainement avec cet opus varié et qui va bien au delà de ses influences premières. D'ailleurs, même s'il n'est peut-être pas encore connu au niveau du public metal, il commence du moins à se faire reconnaître dans le milieu : le groupe vient de signer chez Century Media, est parvenu à s'acoquiner avec le producteur Jacob Hansen (COMMUNIC, HATESPHERE, MERCENARY ...) et a réussi à inviter Schmier et Mike de DESTRUCTION sur un titre ("Accelerate Or Die"). Plutôt pas mal, non ?

Je disais plus haut que FEAR MY THOUGHTS allait bien au delà aujourd'hui de ses premières amours (le death mélodique). En effet, dans les forges de ce Vulcanus se mèlent du death, du thrash des années 80 et même de légères influences allant jusqu'au rock et hard rock des années 70. D'ailleurs, le guitariste Patrick Hagmann n'a-t-il pas déclaré récemment que ses influences allaient "du A d'ANTHRAX au Z de ZAPPA" ? Il y a un peu de celà, même si c'est un peu exagéré car le socle reste bien ancré quand même dans le death mélo et la musique reste homogène. La patte death mélo est d'ailleurs évidente sur les deux premiers titres qui deboulent dans les dents, sans prévenir et dont le démarrage est aussi abrupt que leur fin : "Accompanied By Death" fera la joie des headbangers, un thrash/death qui rappelle les débuts d'un IN FLAMES avec des riffs précis et incisifs, un tempo speed et quelques soli mélodiques qui surplombent le magna. Sans parler de la voix purement death du brailleur Mathias Von Ockl qui s'en donne à coeur joie. "Blankness" (titre ayant fait l'objet d'un video clip) évolue plutôt du côté de SOILWORK avec ce riff principal entraînant et surtout ce refrain en voix claire (un peu facile et systématique) avec en son milieu un moment plus massif et consistant où un synthé aux sonorités futuristes fait une brève apparition. Si ça vous dit, "Blankness" est écoutable sur le MySpace du groupe :

http://www.myspace.com/fearmythoughts

"Accelerate Or Die" a un nom qui reflète bien la carrure du morceau car après quelques mesures plus lourdes, la machine s'emballe avec à son bord - comme je le disais au dessus - les deux zoziaux de DESTRUCTION venus prêter main forte au groupe. Les autres moments intenses où le groupe hausse le ton : le furieux "Survival Scars", les plus nuancés "Soul Consumer", "Both Blood" et "Lost In Black" et le très Soilworkien "Gates To Nowhere".

Quoiqu'il en soit, nous avons là affaire à un groupe ouvert et aux multiples influences et qui n'a pas hésité à faire appel à un claviériste expérimenté mais extérieur au groupe (Kim Olesen d'ANUBIS GATES) afin d'apporter ce souffle seventies qu'on détecte sur certaines parties de l'album. Avec un début doux, des parties atmosphériques et des sonorités orientalisantes, "Culture Of Fear" se rapproche par moments d'un OPETH et cette démarche est renouvelée à différents passages. Sur "Stamp Of Credence", ces ambiances alternent avec des parties plus lourdes et sombres et on sent que le groupe joue avec celà pour notre plus grand plaisir. Le morceau titre de l'album, "Vulcanus" est un instrumental absolument superbe du point de vue des ambiances, avec une progression où les instruments s'ajoutent et se mèlent les uns aux autres dans une trame metallique aux côtés planants et futuristes. Et le final "Wasteland" représente un bel équilibre des diverses prérogatives musicales du combo avec cette alternance entre passages tranquilles à la voix énigmatique et moments plus musclés.

Voilà, je vous ai tout dit. Vulcanus est un album fort sympathique et même s'il ne s'agit pas de mon style préféré, j'avoue qu'il s'agit là d'un joli boulôt et que l''album vaut un bon 3.5/5 qui tend vers le 4. Si vous aimez le genre, vous devriez savourer la substantéfique moelle de ce Vulcanus qui tente par sa démarche originale de se démarquer d'une scène death mélo qui sature bien ces dernières années. Et si pas hazard ça vous brancherait d'aller voir ce que ça donne sur scène, sachez d'ores et déjà que le quintet est à l'affiche de la tournée Road To Devastation avec KATAKLYSM et NEAERA pour ce début 2007 et qu'il participera également à la 10ème édition du fameux Summer Breeze, qu'on se le dise ! Un groupe à suivre.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par POWERSYLV :


HYPOCRISY
Virus (2005)
Un très grand album de la bande à tagtgren !

(+ 2 kros-express)



HYPOCRISY
The Arrival (2004)
Death melodique


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Mathias Von Ockl (chant)
- Markus Ruf (guitare, choeurs)
- Patrick Hagmann (guitare, choeurs)
- Bartosz Wojciechowski (basse)
- Norman Lonhard (batterie)


1. Accompanied By Death
2. Blankness
3. Culture Of Fear
4. Accelerate Or Die
5. Stamp Of Credence
6. Survival Scars
7. Vulcanus
8. Soul Consumer
9. Both Blood
10. Gates To Nowhere
11. Lost In Black
12. Wasteland



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod