Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Nelson
- Membre : Van Halen
 

 Myspace (297)

EXTREME - Extreme (1989)
Par THE MARGINAL le 21 Janvier 2007          Consultée 3957 fois
Extreme est surtout connu par une majorité(notamment le grand public) grâce à l'album "Pornograffiti" et surtout la ballade "More than words". Pourtant, le groupe drivé par Gary Cherone ne se résume pas qu'à ça et il y a eu un avant "Pornograffiti". C'est en effet en 1989 que Extreme sort son premier album éponyme et le quartette américain avait déjà donné un aperçu de ce dont il était capable.

Extreme prouve dès son premier album qu'il est bien plus qu'un simple groupe de Hard US. En effet, le groupe a pris soin de colorer son big-rock US d'influences funkys très présentes. Ajoutez à cela un chanteur talentueux et un six-cordiste(Nuno Bettencourt) et vous avez en face de vous un groupe potentiellement capable de casser la baraque.

L'album commence avec "Little girls", un titre hard funky de facture assez classique. Ensuite, le quartette americain passe la vitesse supérieure avec "Wind me up", une compo Hard US joyeuse, entrainante, surtout sur le refrain, puis le mid-tempo "Kid ego", un véritable hymne big-rock aux relents funkysants et au refrain tapageur. L'ensemble de l'album tient assez bien la route et des titres tels que "Mutha(don't wanna go to school today)", un big-rock entêtant sur lequel on entend des choeurs d'enfants accompagnant le groupe sur le refrain, le mid-tempo Hard US aux consonances funkysantes "Teacher's pet", illustré par quelques gimmicks d'époque(le son de la batterie), "Flesh n' blood", un titre Hard US enjoué et festif dont l'intro rappelle un peu celle de "Shake me"(Cinderella) ou encore "Play with me", un morceau big-rock fou, un peu déconneur, déjanté, très live dans l'esprit et hyper-rythmé, permettent à Extreme de se faire remarquer. Ceci dit, tout n'est pas encore complétement au point et on sent que Gary Cherone et ses compagnons peuvent encore mieux faire.

Dans le registre des ballades, on s'aperçoit que Extreme n'est pas maladroit. "Watching, waiting" est pleine d'émotions et de sensibilité, tandis que "Rock a bye bye", très "Queen-esque" dans l'esprit, est truffée d'arrangements symphoniques du plus bel effet et son aspect sensible rappelle un peu "Mia" (une ballade d'Aerosmith figurant sur l'album "Night in the ruts"). On souligne par ailleurs l'excellente performance vocale de Gary Cherone et la seconde partie sublime réalisée par Nuno Bettencourt.

En cette année 1989, Extreme a accouché d'un premier album prometteur. Le potentiel est déjà bien présent et le groupe n'a pas peur de sortir parfois des sentiers battus dès qu'il le peut. Un premier pas a été franchi et on pressent déjà qu'il ne manque pas grand chose à Extreme pour entrer vraiment dans la cour des grands. Le meilleur arrivera avec l'album suivant "Pornograffiti".




Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Gary Cherone (chant)
- Nuno Bettencourt (guitare, piano, synth)
- Pat Badger (basse)
- Paul Geary (batterie)


1. Little Girls
2. Wind Me Up
3. Kid Ego
4. Watching Waiting
5. Mutha (don't Wanna Go To School Today)
6. Teacher's Pet
7. Big Boys Don't Cry
8. Smoke Signals
9. Flesh 'n' Blood
10. Rock A Bye Bye
11. Play With Me



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod