Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK ATMOSPHéRIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2006 1 Nebula
2010 Underwatermoon
2016 Maestro
 

 Bandcamp (64)
 Chaîne Youtube (43)

WINTERHORDE - Nebula (2006)
Par VOLTHORD le 12 Novembre 2006          Consultée 2283 fois

Depuis qu'un certain groupe brésilien s'est accaparé la scène d'un metal celtique jusque là très européen, je ne me fie plus trop au rapport style/origine d'un groupe. Pourtant, le pays de provenance d'un CD transporte toujours une bonne dose de clichés qui réapparaissent, bien contre mon gré. Quand on me dit que les Israéliens de WINTERHORDE jouent du black metal mélodique, je ne peux m'empêcher de penser au mysticisme orientalisant d'un MELECHESH ou aux touches folks exotiques des mabools d'ORPHANED LAND (à noter mon manque de culture en terme de metal méditerranéen).

Ceci mis de côté, WINTERHORDE n'a pas un nom qui évoque spécialement les décors de sa patrie. A la base nommé AUTUMN PALACE, peut être le groupe a-t-il voulu "refroidir" un peu la première impression qu'il donnait, pour revendiquer davantage encore son orientation très européenne (voir nordique).

Au programme, en gros, du Black atmosphérique qui évite les salissures niveau production et joue la sécurité. Seul le son d'une batterie sur-triggée aura peut être un son trop peu éloquent, le reste est ample dans ses mouvements, bien équilibré, mais possède ce petit côté trop propret et impersonnel.
Ambiance nocturne, entre violence et mélodie, qui évoquera les spectres de DIMMU BORGIR, CRADLE OF FILTH, ou encore GRAVEWORM pour ne citer que les plus connus. Nebula se parfait dans une vision de la décadence un peu aseptisée et pas de plus neuves, mais qui aura au moins la force de faire mouche et d'emporter l'auditeur. Les modulations vocales, entre black strident et death (ou les deux en même temps) ne sont certes pas des plus neuves, mais sont très justes et pour le moins expressives et éloquentes. Les guitares savent flatter les tympans alors que les claviers assurent une surface musicale étoilée, parcourue parfois par quelques voix féminines furtives. Le tout tamponné de main de maître par une batterie mitrailleuse et une basse accentuant riffs et mélodies, et se détachant parfois même du lot.

Le parcours était balisé d'avance et si nous ne pouvions nous attendre qu'à un album au mieux "bon", nous ne tombons pas non plus en dessous de cette appréciation. WINTERHORDE s'accapare le genre d'une manière peu personnelle, mais expose un talent qui ne demande qu'à se confirmer. La technique est parfaitement exploitée, les compositions matures, l'ambiance travaillée...Nebula n'est pas la surprise de l'année, mais pas non plus une sortie de trop.

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par VOLTHORD :


LE GRAND GUIGNOL
The Great Maddening (2007)
Black sympho.petit coup de génie ou coup de maître




XANTHOCHROID
Blessed He With Boils (2012)
Mieux vaut être un rôdeur qu'un paladin


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
   MEFISTO

 
   (2 chroniques)



- Z.winter (vocaux)
- Seth (guitare)
- Lex (guitare)
- Celestial (basse)
- Morgenrot (clavier)
- Hesperus (batterie)


1. Nebula:the Ultimate Redemption
2. The Fall Of Angelic Dominion
3. The Earth Is An Altar
4. Propaganda
5. Hate Parade
6. I Am Sin
7. An Ode To Man
8. Snowfall
9. Post Apocalypse Morning
10. War Of One



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod