Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


MORGION - Solinari (1999)
Par MOX le 31 Octobre 2006          Consultée 1856 fois

On continue la revue des classiques du genre. L’étape est désignée aux Etats-Unis, l’hôte se nomme Morgion, et après plusieurs spécialités à la canneberge, présente sur un plateau argenté ses compositions les plus reconnues qu’il baptise de « Solinari », lesquelles jouissent d’une bonne réputation.

Dans un premier temps, avant d’user jusqu’à la corde cette comparaison tout à fait inintéressante, il sera bon de définir ici le terme classique. Je parle en réalité d’un classique dans le style « doom/death », ce qui veut dire que je n’ai pas l’intention de vous refourguer de la marchandise avariée, plus brutale que brutale, et qui ne passionne que les plus acharnés. Pour être plus exact, « The Silent Enigma » d’ANATHEMA ou « The Angel and the Dark River » de MY DYING BRIDE sont ces classiques. Et de ce point de vue, « Solinari » en est un autre (notamment grâce à se réputation, comme annoncé plus haut). En effet ici, l’aspect doom, tout comme l’aspect death, sont légers ; tous les instruments sont subtils, rien n’est harassant. Au contraire, le travail est soigné, très soigné. Un soin tel que l’ensemble pue la propreté.

Du coup…que signifie cette « légèreté » musicale ? Hé bien, allons-y : dualité chant clair (plus inexpressif, c’est difficile)/growls (bons mais sans originalité), claviers essentiellement en nappes, alternance guitares saturées/acoustiques…Leur son est, à ce sujet, particulièrement quelconque (beaucoup de saturation mais aucun appui, aucun à-coup), seules ressortent grandies une jolie basse et une batterie pleine de vigueur.

Toutefois, et ceci est la preuve du travail apporté à la réalisation de l’objet, « Solinari » est très riche, riche en mélodies différentes, en changements de rythme, en breaks, en structures. Interludes acoustiques, longues conclusions aux claviers, titres plus indigestes…Les ambiances sont variées mais jouent dans une cour commune, celle que dictent le genre, la menace, la perte d’espoir, la mélancolie (‘and the infinite sadness’, hin hin hin !)…Quelques riffs plus rêches succèdent aux soli de claviers, eux-mêmes postérieurs à une acoustique…Ca ne tient pas en place ; ça a une belle gueule mais ça ne s’attarde jamais et du coup il est plus difficile de s’imprégner de l’atmosphère.

En réalité, tout ce travail ne porte pas ses fruits. Il n’y a guère que les rares harmoniques ou acoustiques (dont certaines ont ce vieil arrière-goût bluesy assez désagréable) qui valent le détour, car loin d’être novatrices, insufflent aisément cet air triste à l’auditeur. Pour le reste, les guitares censées se faire violentes ne le sont certainement pas et ne déballent des mélodies intéressantes qu’au compte-gouttes. Et aucune forme de chant ne les sauve.

Morgion, avec cet album, n’en devient qu’un groupe de plus qui joue sur l’alternance douceur/violence (ni l’un ni l’autre étant parfaitement représentés), doom et death sont édulcorés, un groupe qui inspira probablement les autres américains de NOVEMBER’S DOOM. Et je suis certain de ne pas être le seul à me retrouver parfois complètement distancé de l’objet : malgré les efforts répétés, il arrive un moment où je perds définitivement toute attention. Je regarde de loin les musiciens s’agiter dans tous les sens en bons élèves, et plus rien ne me touche. Je lâche « à quoi bon ? Hein ? »

Bon…
Ben à quoi bon…Ce « Solinari » est, à mon avis, bien surestimé.

A lire aussi en DOOM METAL par MOX :


DUSK
Mourning...resurrect (2002)
Vieux doom/death aride de chez aride et gé-ant!




SWALLOW THE SUN
The Morning Never Came (2003)
L'alternative doom mélancolique


Marquez et partagez




 
   MOX

 
   BIONIC2802

 
   (2 chroniques)



- Jeremy Peto (chant, basse)
- Dwayne Boardman (guitares)
- Garry Griffiths (guitares, claviers)
- Rhett Davis (batterie)


1. The Serpentine Scrolls - Descent To Arawn
2. Canticle
3. Solinari
4. Nightfall Infernal
5. All The Glory...
6. ...all The Loss
7. Blight
8. ...the Last Sunrise



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod