Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1986 1 Game Over
1988 1 Survive
1989 Handle With Care
 

- Style : Lost Society
- Membre : S.o.d.

NUCLEAR ASSAULT - Game Over (1986)
Par SHAKESBEER le 12 Septembre 2006          Consultée 6445 fois

NUCLEAR ASSAULT, groupe dont la réputation n’est pas minime dans le monde du thrash, a fortement participé à l’essor de ce style dans la ville de New-york (qui en était à cette époque le second pôle américain, le premier étant bien sûr la Bay-Area, d’où venaient les METALLICA, MEGADETH, SLAYER, EXODUS…) dès la moitié des années 80s, aux côtés d’ANTHRAX et OVERKILL. D’ailleurs, pas moins de deux membres de NUCLEAR ASSAULT ont déjà été membres d’ANTHRAX début 80 (John Connelly et Danny Lilker qui tient notamment la basse sur « Fistful Of Metal », 1984).
A l’instar des deux groupes précités, on ressent un grande influence punk dans le thrash pratiqué par le groupe.

Maintenant que les présentations sont faites, venons-en à l’album en lui même. Nous n’avons pas là affaire, je trouve, au thrash typique des groupes de la Bay-Area, c’est à dire assez agressif voire sombre, mais plutôt à un style similaire à ANTHRAX (période « Fistul Of Metal » justement). Les morceaux sont majoritairement courts, plutôt directs, et le tout est assez léger. Léger dans le sens où le son n’est pas massif, et on sent une rythmique qui galope plus qu’elle ne cogne, ce qui confère à la musique un côté entraînant et rend le headbanging immédiat et obligatoire. Le côté punk, voire très légèrement hardcore que l’on perçoit ressort par ces pans.
Mais certains passages sont tout de même un peu plus complexes que l’ensemble, comme « Nuclear War » ou le plus travaillé « Brain Death » avec sa longue intro acoustique.
Le chant, criard plutôt dans les aigus, mais absolument pas écorché, n’est pas mal du tout, et les soli distillés par les guitaristes sont très bons, à l’instar des riffs assez accrocheurs.

Eh bien malgré l’excellente réputation du disque, je ne le trouve pas si excellent que ça. Mieux que bon, mais moins bien que très bon. En effet certains titres, comme l’excellent et mémorable « Sin », « Radiation Sickness » avec ses couplets au chant plus agressif, « Stranded In Hell », « Nuclear Assault » et son très bon solo, et le splendide « Brain Death » par exemple, sont tout bonnement jouissifs, mais côtoient d’autres titres comme « Betrayal » ou « Cold Steel », dans lesquels on retrouve la même formule que sur « Sin », mais en beaucoup moins mémorable. En revanche, à défaut d’être moins percutants que d’autres et presque banals, on ne peut absolument pas qualifier ces titres de mauvais (à vrai dire rien n'est mauvais sur ce disque), non, ils sont très écoutables, mais pas très jubilatoires. De plus, je trouve que les petits intermèdes (« Mr Softee Theme », « My America », « Hang The People ») qui ponctuent le disque cassent un peu sa cohésion.

Au final, nous avons là un album sympa, agréable à écouter et plutôt bon, mais je trouve qu’il lui manque un petit truc pour être un grand disque. De plus, l’ensemble est peut-être un poil répétitif.
Mais on sent que le groupe a du potentiel, qui sera beaucoup plus affirmé sur l’EP « The Plague » sorti un an après, en 1987. Un effort très honorable pour un premier album, qui contient d’excellents passages, mais j’ai tout de même été globalement un peu déçu.

3.5/5

A lire aussi en THRASH METAL par SHAKESBEER :


SEPULTURA
Against (1998)
Trop sous-estimé

(+ 3 kros-express)



EXHORDER
The Law (1992)
Excellent disque, précurseur du Groove Metal


Marquez et partagez




 
   SHAKESBEER

 
   LATIMUS

 
   (2 chroniques)



- John Connelly (guitare et chant)
- Anthony Bramante (guitare)
- Glenn Evans (batterie)
- Danny Lilker (basse)


1. Live, Suffer, Die
2. Sin
3. Cold Steel
4. Betrayal
5. Radiation Sickness
6. Hang The Pope
7. After The Holocaust
8. Mr. Softee Theme
9. Stranded In Hell
10. Nuclear War
11. My America
12. Vengeance
13. Brain Death



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod