Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1986 1 Game Over
1988 1 Survive
1989 Handle With Care
 

- Style : Lost Society
- Membre : S.o.d.
- Style + Membre : Anthrax, Holy Moses

NUCLEAR ASSAULT - Game Over (1986)
Par LATIMUS le 14 Avril 2010          Consultée 2029 fois

Je l’ai bien remarqué. Si, si. "Game Over" n’est généralement pas considéré comme un album majeur. Le skeud typiquement sous-estimé, quoi. Bien sûr, il est difficile de le comparer aux deux célèbres rondelles sorties la même année: il ne peut se vanter (entre autres) ni du son énorme et tranchant d'un "Reign In Blood", ni du génie de composition et d'exécution d'un "Master Of Puppets". "Game Over" se situe loin de ces deux chefs-d'oeuvre, car, vous l'aurez compris, NUCLEAR ASSAULT est clairement un groupe de seconde division.
Pourtant, ce premier opus vaut selon moi bien des albums d'EXODUS, TESTAMENT ou même ANTHRAX. Si l'on y regarde bien, et si l'on excepte les petits intermèdes constitués par les morceaux très très courts (hors notation), je n'y trouve aucun morceau moyen. Mais que du bon et du très bon. Le disque démarre très fort avec l'instrumental ultime "Live, Suffer, Die", immédiatement suivi de l'excellent "Sin". Le reste est quasiment à l'avenant et l'album se conclut en apothéose par le superbe et très prenant "Brain Death". En outre, ce disque comporte vraiment beaucoup de points positifs : les riffs très bien trouvés, le son de basse génial de Dan Lilker, et surtout, deux domaines où les groupes de Thrash sont généralement assez faibles : le chant et les soli. Le petit plus du groupe, c'est la performance vocale de John Connelly. Je suis complètement accro à sa voix et à sa manière de la pousser dans les aigus, avec une conviction assez incroyable. Quant aux soli, ils sont carrément inspirés, à la fois rageurs et mélodiques.
Enfin, la version CD de "Game Over" inclut l'excellent EP 6 titres "The Plague", à découvrir d’urgence si vous ne le connaissez pas encore.

A lire aussi en THRASH METAL par LATIMUS :


FORBIDDEN
Raw Evil - Live At The Dynamo (1989)
Un e.p. explosif !




FLOTSAM AND JETSAM
No Place For Disgrace (1988)
Un deuxième album impressionnant...


Marquez et partagez




 
   SHAKESBEER

 
   LATIMUS

 
   (2 chroniques)



- John Connelly (guitare et chant)
- Anthony Bramante (guitare)
- Glenn Evans (batterie)
- Danny Lilker (basse)


1. Live, Suffer, Die
2. Sin
3. Cold Steel
4. Betrayal
5. Radiation Sickness
6. Hang The Pope
7. After The Holocaust
8. Mr. Softee Theme
9. Stranded In Hell
10. Nuclear War
11. My America
12. Vengeance
13. Brain Death



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod