Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT  |  DEMO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (2 / 5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Vlad Tepes, MÜtiilation, Torgeist, Belketre, Brenoritvrezorkre, Aakon Keetreh

MÖEVÖT - Abgzvoryathre (1993)
Par POSSOPO le 7 Juillet 2006          Consultée 3701 fois

Certains vénèrent les Légions Noires pour leur statut überculte, d’autres les raillent pour les mêmes raisons. Grossissons un peu le trait et permettons-nous de dire que ce groupement très informel d’amateurs du noir venus des quatre coins de la France n’a pas engendré que des chefs-d’œuvre musicaux. Comme il est à peu près impossible d’avoir écouté l’ensemble des productions estampillées Légions Noires à moins de faire justement partie de la troupe, de nombreuses demos étant totalement introuvables, leur nombre incroyable (les recensements les plus optimistes évoquant parfois une trentaine de formations affiliées, souvent composées des mêmes personnes), il semble naturel de dire que ce collectif se nourrit presque exclusivement d’un black metal cru et sinistre, recraché de la façon la plus abjecte. Je décernerai personnellement la palme de l’excrément black le plus vomitif à VLAD TEPES, qui a déféqué de savante manière La Morte Lune, avant-dernière demo repoussant les limites de l’audible, donc de l’écoutable.

Mais allez, changeons de pinceau, débarrassons-nous du vilain badigeon et tentons de détailler le dessin. Il nous faudra bien plus nous appliquer qu’il n’y paraissait jusque là et reconnaître que ces soldats de l’extrême savent aussi expérimenter, défricher des terrains originaux et pas seulement reproduire une formule raw black en l’inondant d’une crasse toujours plus répugnante.

MÖEVÖT ne semble de prime abord nullement se distinguer de ses compagnons d’infortune. Musiciens aux pseudonymes ridicules (Vordb Dreagvor Uezeerb, déjà vu chez BELKETRE et le méconnu Naimlambre), distribution insignifiante, accumulation de demos. Sauf que…
Sauf que Abgzvoryathre oublie guitare saturée et batterie, sauf que Abgzvoryathre ne contient pas le moindre riff, sauf que Abgzvoryathre ne peut finalement pas se présenter comme du black metal, plutôt comme une étrange messe noire, une complainte occulte qu’il n’y a lieu de comparer avec rien ni personne. Des chants désespérés et impies, un grommellement infernal introduisent un Notre père blasphématoire, propos liminaire adéquat pour éveiller les pires soupçons et la curiosité la plus malsaine. La basse survient alors. Solitaire et monotone, son discours désertique fascinera vite les êtres les plus impressionnables.
Le silence reprend sa couronne quelques secondes et personne ne s’étonne de voir apparaître un surimi d’orgue d’église crier son accablement alors que la bête étrange, responsable des grommellements du préambule, s’assied sur le trône.
Les mêmes acteurs prennent place sur l’estrade les uns après les autres, récitant chacun à leur façon des psaumes hérétiques.

Alors que trop de vaillants guerriers se contentaient de prendre armes et briquets Bic afin de satisfaire leur maître cornu, des esprits dévots bâtirent, sur les ruines d’une église dépouillée et martyrisée, un nouvel ecclésiat à la couleur de cendre, à l’âme cafardeuse, montrant ainsi aux novices la face ignorée d’un satanisme qui n’est pas que déchaînement de haine et destructions pyromanes. Haï à l’extrême, le mystique reprend ici ses droits sous les traits d’une foi nouvelle. Contradiction? Peut-être. Et si sa forme galeuse épouvantera le passant, sa laideur magnifique ne saurait qu’ensorceler les amateurs de ténèbres.

La démarche est magistrale et s’il fallait absolument évoquer un artiste pour mieux informer le lecteur, l’unique ELEND viendrait peut-être à l’esprit. Un ELEND devenu lépreux et dont les souffrances ont encore accru la spiritualité.

A lire aussi en AMBIENT par POSSOPO :


VINTERRIKET
Horizontmelancholie (2009)
Enfin du nouveau et un accouplement réussi !




VINTERRIKET
Lichtschleier (2006)
De la beauté du blanc

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Vordb Dreagvor Uezeerb
- Naimlambre


1. Notre Père
2. Voultehtr Voaguprueeb
3. In Einem Friedhof - Errance
4. Zurghtapre - Chant D'eternité I
5. Wolken - Ma Vie
6. Oraison
7. Ehepr Abgzvoryaerv - Chant D'eternité Ii



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod